La chasse est ouverte

il y a
1 min
17
lectures
0

La passion me guide, lorsque j'écris, je suis en apnée. Je sens qu' il y a urgence à coucher ces mots sur le papier ou sur l'écran. Je serai ravie de lire vos commentaires, quels qu'ils soient  [+]

J'avoue, je suis impardonnable, je le sais. À peine assise sur mon transat au bord de la piscine, je me mets en quête d'un homme pour ce soir. Oui, un homme facile comme moi, qui aime que tout s'enchaîne très vite. Un beau mâle qui recherche un plaisir fugace mais néanmoins intense. Il aura forcément un petit faible pour les brunes pulpeuses. Mes yeux balayent les proies potentielles autour de moi. Je suis sensible aux grands gaillards au regard de velours. Les pectoraux me font indéniablement fondre. Une voix douce et sensuelle serait un atout majeur.

Des mains fines et longues me feront chavirer. Mais plus que tout je le souhaiterais imberbe. Je caresserais pendant des heures son torse musclé et lisse. Les fesses fermes sont un appel à la volupté. S'il a des cheveux longs, lisses ou crépus, c'est le nirvana. Un homme qui a un nez fin et droit m'attire beaucoup. J'aime les hommes qui portent des bracelets en cuir. C'est le style viril assumé qui me plaît. Mais assurément quelques fins tatouages maori sur les épaules ajoutent ce je ne sais quoi d'exotique qui m'excite.

Ces quelques critères sont, je le reconnais, difficiles à réunir. J'ai oublié d'ajouter que je préfère les hommes plus jeunes que moi. Je craque pour les trentenaires aux yeux rieurs et au look de surfeur. Vous vous dites mission impossible ?

Regardez ce nageur infatigable qui enchaîne les longueurs. Il est tatoué, musclé, sportif et souriant. Il m'a fait un clin d'oeil, non ? À moi la soirée intense dont je rêvais ! Je m'y crois déjà : une nuit d'amour mon corps enserré dans ses bras musclés, des mots doux glissés dans mon cou, ses mains sur mes hanches, nos soupirs en cadence. Il sort de l'eau par l'échelle installée à l'angle de la piscine.

Comme une icône de la mode, il secoue ses cheveux trempés avec élégance. Tous les regards se tournent vers lui. Il fait quelques pas en direction du bar, un regard appuyé vers moi m'incite à penser que j'ai toutes mes chances. Je ne perds des yeux aucun de ses gestes. Je ressens une excitation grandissante, je me vois dans ses bras, les yeux perdus dans son regard envoûtant.

Je suis prête à m'avancer vers lui au moindre signe de sa part. Il rejoint le barman occupé à préparer de délicieux cocktails et applique ses belles lèvres mouillées sur celles de son compagnon.

Morale de l'histoire : les fantasmes inassouvis ont de beaux jours devant eux.

0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,