La carte

il y a
2 min
45
lectures
40
Qualifié

Psychologue et expert-judiciaire, j'apprécie de venir me ressourcer auprès de ces textes, souvent pleins d'émotions et de talent. J'essaie de m'affirmer en tant que romancière, mais ce n'est pas  [+]

Image de 2021
Image de Très très court
Nina retire rapidement sa main du couvercle de la boîte, comme si elle venait de se brûler. En réalité, les tremblements de plus en plus forts de ses doigts, rendaient impossible la poursuite de ses investigations.
Elle ferme un instant les yeux et ralentit sa respiration. Puis elle les ouvre à nouveau. Elle contemple pour la millième fois la boîte en forme de coffre-fort. Un dragon de couleur bleue est peint sur tous les côtés et le fermoir sculpté en forme de bague est orné d'une petite clé en or.
- Du vrai or, pas du plaqué ! Disait sa mère. Mais sa mère n'avait plus toute sa tête. Elle lui avait montré la boîte, quelques heures avant sa mort. Elle pensait avoir contracté un virus lors de son voyage dans le temps. Elle racontait aussi avoir trouvé comment franchir le pont séparant les morts des vivants. Elle parlait d'une pandémie qui décimerait une partie de la population dans deux siècles. Elle disait que les médecins se trompaient sur son état et ne pouvait pas la guérir. Elle n'était pas atteinte d'une maladie auto-immune, mais de ce mal étrange, rongeant l'intérieur du corps, pour lui enlever toute sa substance. Elle disait tellement de choses, que son père et elle, avaient cessé d'écouter ses délires.
Diagnostiquée comme schizophrène, elle avait fait plusieurs séjours en psychiatrie. Pour le dernier, elle était revenue d'humeur joyeuse, avec cette boîte donnée par sa voisine de chambre. Elle parlait beaucoup et semblait moins malade physiquement. Exceptionnellement, Nina avait prêté une oreille plus attentive à cette histoire de voyage temporelle et de pouvoir sur la destinée d'autrui. Une part d'elle lui disait à l'oreille qu'un jour elle en aurait besoin.
- Ne l'ouvre qu'en cas d'urgence ! Lui avait déclaré sa mère. Il est dangereux de réveiller les pouvoirs occultes, sans aucune préparation, m'a dit mon amie la voyante.
Sa mère disparue, elle a rangé la fameuse boîte au fond de son placard à vêtements et ne s'en est plus souciée. Elle y repense, après avoir été quittée par Dan, l'homme dont elle est follement amoureuse. Il lui avait reproché d'être trop sérieuse, préférant s'amuser dans les bras d'une femme plus mûre et surtout plus sensuelle. Il lui avait balancé un tas de méchancetés, mais malgré cela, elle n'arrivait pas à l'oublier. Elle souffrait. Il fallait que cela s'arrête.

Elle caresse le dragon avant de tourner la petite clé en or. Elle glisse sa main à l'intérieur, sans regarder. En tâtonnant elle finit par entrer en contact avec l'objet, glissé dans la boîte. La forme est triangulaire et la texture, celle du carton. Avant de regarder, elle a compris qu'il s'agissait d'une carte.
En effet, c'est l'arcane XIII du tarot de Marseille. Un squelette est dessiné avec une fourche. Son pied droit appuie sur une tête et l'on voit au sol, une autre tête, des mains et des pieds coupés. Elle symbolise la mort.
Un sourire éclaire le visage de Nina. Elle se sent mieux tout à coup.

Dan vient de quitter son appartement, quand une douleur foudroyante à la poitrine le fait se plier en deux, puis tomber par terre. Il vient de mourir d'une crise cardiaque.
40

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Adèle Matagne
Adèle Matagne · il y a
C'est gentil à vous d'être venu me lire.
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Un peu morbide mais très bien mené ♫
Image de Adèle Matagne
Adèle Matagne · il y a
Un grand merci !
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un RÉabonnement et un vote pour une RÉsurrection en "Short" ...