2
min

La Brume en chacun de nous

Image de DieAndCry

DieAndCry

50 lectures

51

Tout le monde a une définition très subjective de la la brume.. Pour certains cela peut être le sujet d’angoisses, car la peur primitive de l’inconnu refait surface. Un peu comme la peur du noir en somme, mais une peur plus mystérieuse qu’angoissante. Pour d’autres, notamment les enfants, la brume peut être un jeu, un cache cache encore plus amusant car on n’arrive pas à distinguer l’horizon. Mais pour d’autres comme Bob, la peur de la brume n’est pas externe... Mais bel et bien interne. Une peur de soi-même. Une peur de perdre le contrôle spontanément. Une peur de ne pas se connaître soi-même. La peur d’être spectateurs de la propre existence. La brume est en chacun d’eux. La brume est en chacun de nous.
Bob se réveilla dans une salle blanche, antiseptique. La lumiére d’une intensité tellement forte qu’elle avait pour but de pénétrer ses yeux et non pas d’éclairer la piéce. Il s’écria de peur, sentit chacun de ses poils se redresser l’un après l’autre alors qu’un vent fantomatique s’infiltra sous ses vêtements. Son front était brûlant, mais mouillé de sueur. Il cligna les yeux et il la vit. Il vit la brume. Omniprésente, mais invisible à ceux sains d’esprit. Il sut qu’il était dans cet endroit pour une raison. Comme nous le faisons tous, il essaya de nier ce fait, de la même maniére qu’un homme sain et rationnel voit un fantôme. Ses yeux s’ouvraient de plus en plus, alors qu’ils s’échappaient l’un de l’autre de chaque côté de la piéce. Bob respira fort. La brume commençait à s’infiltrer sous tous ses pores. Il perdait de plus en plus conscience de ce qu’il faisait. Le point culminant fut lorsqu’il vit des personnages arrogants s’avancer vers lui. Il respirait, il sentait et entendait la brume qui se dégageait d’eux. Une odeure légére, qui pourrait passer inaperçue. Une odeur bestiale et aigre, bien que très amére. Ces hommes en blouse qui se prétendent psychiatres, cachent une folie pire de celle des autistes enfermés dans l’institut. Une folie qui aime voir les hommes souffrir. Bob essaya de bouger ses membres, mais aucun ne répondait à ses commandes. Il était narcotisé et lié à son lit sans espoir de sortie. Les hommes en blouse se penchaient sur lui tour à tour souriant de pitié. Maintenant qu’il pouvait les voir mieux, il se rendait compte que ces hommes étaient aussi antiseptiques que cette chambre. Tous avaient le crâne rasé, des lunettes rondes, des yeux globuleux, une bouche effroyable et une odeur de mort. Ces hommes commencérent à lui parler comme une mére parle à son enfant.

“ Mon cher Monsieur Bob, j’espére que vous avez bien fait dodo ! Vous savez, c’était la seule solution... Après tout vous êtes notre... “ sa voix dérapa “ Prisonnier... “ Il se reprit en toussant “ Je voulais dire patient... Vous avez besoin de soins intensifs. Après ce que vous avez fait.. “ Leur voix était tellement lente, et la situation tellement irréelle que le moment semblait figé dans le temps. Bob ne se rappelait pas d’avoir fait du mal... Tout le monde l’avait toujours décrit comme un homme modéle !... Et pourtant...
“ Après que vous ayez massacré votre fille et tué votre femme sans merci... “ Le corps de Bob se raidit d’un coup. Ses muscles commencérent à lui faire un mal de chien. Il ne croyait pas ce qui était en train de se passer ! La brume était enfin de nouveau dans son corps. Bob cracha au visage de Joe, le médecin penché sur sa bouche comme si il voulait l’embrasser.
Joe recula d’un coup surpris par la réaction et lui envoya une charge de cinq cents mille volts. Bob s’imobilisa une seconde et crut mourir. il vit les étoiles qui brillaient de mille feux dans le ciel ! Il vit le Paradis s’approcher de lui, mais... Il retomba sur terre et perdit conscience.
Ce qu’il advint de lui m’est inconnu... Beaucoup me disent qu’il est mort torturé par ces médecins sans scrupules, d’autres patients me disent que s’il n’y a pas de suite à cette histoire c’est parce qu’il a été lobotomisé et que sa conscience ( donc moi ) sommes en état végétal dans un corps de zombie déja mort qu’on fait vivre artificiellement.. Mais soyons honnêtes... Croyez vous ce que disent les fous ? Ou croyez-vous à la brume qui nous habite tous ?
Votre choix.

PRIX

Image de 2017

Thèmes

Image de Très Très Court
51

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Encore un grand bravo pour ce texte !

Il y a, dans cette finale, des textes de moins bonne qualité, mais le système de votes est ce qu'il est et cela fait partie du jeu... Ce système est un bon système parce qu'il récompense les gens qui votent et font des commentaires sur les textes mais il a aussi un effet pervers : il ne reflète pas réellement les goûts du public.

Je vous invite donc à venir prolonger le plaisir en participant à la "sélection du public" du Festival Off, sur le forum : http://short-edition.com/fr/forum/la-fabrique/imaginarius-2017-le-festival-off

Que la fête continue et longue vie au prix Imaginarius !

·
Image de DieAndCry
DieAndCry · il y a
Hey ! Bien joué pour la finale ! Je suis sûr que tu vas arriver premier ^-^ Je sais malheuresement je n'ai pas pu participer à cause de mes partiels... C'est pour ça qu'au début ça m'a un peu refroidi de me remettre à m'écrire parce que je pensais que ce texte était un peu mon chef d'oeuvre, j'y avais mis tout ce que j'avais. Mais tout de même je suis content que tu sois arrivé en finale ! Tu le mérites largement ^-^
Vive l'écriture !

·
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Merci pour ton soutien ! Mais bon, pareil, j'ai un peu lâché l'affaire... C'était déjà beaucoup de boulot pour arriver jusqu'en finale ;)
A + !

·
Image de Serge Debono
Serge Debono · il y a
Une idée très originale. Malgré quelques fautes ici et là, le style est agréable et le propos vraiment intéressant. Perso, je choisis les fous, car ils représentent l'antichambre de la conscience humaine et de ses possibilités. Congratulations DieAndCry ! If you wanna have some fun http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-prix-imaginarius See you
·
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Un très beau texte !
Si vous souhaitez un commentaire précis et argumenté, n'hésitez pas à demander et, de même, ne vous gênez pas pour venir commenter, critiquer ou même détester ma "Frontière de brumes"...
Tous mes vœux pour cette nouvelle année !

·
Image de DieAndCry
DieAndCry · il y a
Bonjour, je suis ravi que vous ayez apprécié mon texte ! J'adorerais un commentaire précis, où vous pourriez me dire ce que je pourrais améliorer ^-^
Merci beaucoup et je vous souhaite une merveilleuse année, pleine de réussites littéraires !

·
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Vous êtes un des rares (avec Villefranche et son "cinquante jours de brouillard") à avoir traité le thème brume sous l'angle de la folie donc bravo pour l'originalité ! La chute est très originale également et, pour le coup, vous êtes le seul à avoir fait de votre narrateur, non pas un personnage mais la conscience d'un personnage. Donc bravo ! Il y a certainement des petites choses à améliorer mais globalement c'est un très bon récit très original... Si vous aimez la SF, venez donc faire un tour du côté de ma "frontière de brume". A bientôt !
·
Image de DieAndCry
DieAndCry · il y a
Merci beaucoup du feedback et des compliments, il n'y a aucune chose qui me fasse le plus de plaisir que lorsque des lecteurs aiment ce que j'écris !
Je vais le lire ce soir, dès que je rentre chez moi ^-^ je suis sûr qu'il sera superbe ! À ce soir !

·
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Super, merci d'avance !
·
Image de Béatrice Gloda
Béatrice Gloda · il y a
Oui bien
·
Image de DieAndCry
DieAndCry · il y a
Merci beaucoup ! Je suis ravi que vous ayez apprécié !
·
Image de Yann Olivier
Yann Olivier · il y a
J'aime. Je vote.
Je suis aussi en compétition :
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/ainsi-soit-il-2

·
Image de DieAndCry
DieAndCry · il y a
Merci beaucoup ! J'ai adoré votre nouvelle ! Keep it up !
·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Un angle très original pour traiter la brume. Mon soutien. Peut-être aimerez vous "L'héroïne", "Le Grandpé" ou "Tata Marcelle".
·
Image de DieAndCry
DieAndCry · il y a
Très bonnes nouvelles ! Avec un style qui me rappelle Guy De Maupassant. J'adore !
·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
C'est trop, merci, ça fait toujours plaisir
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une analyse bien menée et terrifiante de la brume ! Mes votes ! Je vous invite à partir en “Croisière” si vous ne craignez pas la brume en mer ! Merci d’avance et bonne année !
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/croisiere-2

·
Image de DieAndCry
DieAndCry · il y a
Merci beaucoup ! Votre nouvelle était superbe ! Elle m'a fait littéralement voyager dans votre univers !
Une bonne nouvelle année 2018 !

·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Merci beaucoup,DieAndCry, mais vos votes n’ont pas été pris en compte. Il faudra peut-être essayer de nouveau. Merci d’avance !
·
Image de Klelia
Klelia · il y a
La brume peut elle nous rendre fou ?
·
Image de DieAndCry
DieAndCry · il y a
Je pense que oui, la brume symbolise aussi un esprit très fermé sur lui même, traditionnaliste je dirais même ! Si on n'arrive pas à voir l'horizon comment peut-on voir notre futur ? Comme je le dis, la brume a un grand nombre de significations.
·
Image de Coraline Parmentier
Coraline Parmentier · il y a
Joli écrit , vous avez mes voix !
Si mon royaume embrumé vous intéresse pour continuer votre voyage, c'est par ici...
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-royaume-dans-la-brume

·
Image de DieAndCry
DieAndCry · il y a
Quel beau récit ! Merci je suis ravi que vous ayez apprécié mon récit ! Je vous souhaite une bonne année !
·
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
Brrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr..... c'est rude et pour répondre à votre question, j'ai tendance à croire ce que disent les fous et les folles et les feus follets et les fous de bassan et les foldingues et les fous rageurs et et et ....
Mes voix en soutien pour la folie douce, celle que je préfère.

·
Image de DieAndCry
DieAndCry · il y a
Je sais, c'est une histoire qui me semblait intéressante à raconter de cette manière. Entre la fiction et la réalité des hôpitaux psychiatriques des années 50.
Merci beaucoup monsieur ! Ravi que ça vous plaise et vous fasse réfléchir ! Car la folie est une réalité. Mais des fois elle est subjective, on peut donc se demander si nous ne sommes pas les fous!

·
Image de Sylvie Franceus
Sylvie Franceus · il y a
oui et.... je ne suis pas un monsieur... je suis une fée
·