La brèche

il y a
2 min
1371
lectures
177
Finaliste
Jury
Recommandé

Mon plus grand bonheur est de partager et de faire plaisir. J'écris des nouvelles, des poèmes et des romans. Vous pouvez également aller à http://laurenceducos.wordpress.com, blog et photos Mon  [+]

Image de Eté 2017
— Tais-toi.
— Mais je ne dis rien.
— C’est pire, tu nous fais chier avec tes silences.
— J’ai mal.
— Tu ne saignes pas ? Tu n’as rien de cassé ?
— Si. Mon âme.
— Ferme-la, tu cries trop fort.
Ils sont assis face-à-face dans la cuisine. Elle, ratatinée sur une chaise en osier, vêtue d’une robe grise et ses cheveux mi-long ramassés en une couette folle. Lui, encore en tenue de travail, un bleu ou un costume, on ne voit plus très bien. C’est juste bleu. Un bleu comme la mer profonde, un bleu qui ne salit pas. Il est rasé et ses cheveux sont courts.
Sur la table, deux assiettes, deux verres, des couverts. Pas de nappe pour ne pas avoir à laver du linge. Parce que oui, faire les lessives, c’est agaçant. Une montagne de vêtements dans la pièce du fond. Ils ont cette fameuse pièce, au fond, qui ne sert à rien et à tout. Pas d’enfants à mettre à l’intérieur et encore moins d’amis. Ils ont gardé le lit d’appoint. Pour ceux qui ne viennent jamais. On doit être prévoyant. Il garde également tous les emballages de Noël au cas où. Aussi.
Ce soir, elle a préparé des pâtes, c’est rapide et il en reste toujours pour le lendemain midi. Elle avait envie de manger autre chose mais il n’aime pas les légumes. C’est pour les nanas ou les gosses.
Les autres soirs, elle ne parle pas beaucoup, juste quelques mots pour relancer son monologue à lui. Juste pour lui montrer qu’elle est attentive. Oui, bien sûr, peut-être, ah bon. C’est tout. Mais aujourd’hui, elle a envie d’autre chose. Était-ce à cause des panières à linge qui débordent ? A cause de sa voiture qui n’a pas voulu la conduire au travail ? De cet inconnu qui s’est arrêté pour lui prêter son téléphone ? J’ai besoin d’appeler mon assurance, la dépanneuse, merci monsieur.
Il a répondu qu’il pleuvait trop, qu’il ne fallait pas rester sur le bord de la route. Ils ont été s’abriter dans un café, elle a pu téléphoner. Une heure. Je vais rester avec vous, c’est plus prudent.
Soixante minutes, il a écouté, posé quelques questions et c’est comme si une vanne s’était ouverte. Après les mots, des larmes. Après les larmes, une main posée sur la sienne. Ce n’est pas mon habitude. Je sais, il a répondu.
La dépanneuse était en retard, ils ont déjeuné. Elle n’a pas pris le numéro de téléphone qu’il lui donnait. Cela ne servirait à rien. Elle est mariée, malheureuse mais mariée. Cela ne se fait pas mais merci pour tout.
Elle est repartie avec le garagiste, on allait lui envoyer un taxi pour aller jusqu’à son bureau. Quelques heures plus tard, elle ne se souvenait pas de la couleur des cheveux de son sauveur. Elle avait oublié son prénom, Marc ou Mathieu. Peu important. La boule coincée au travers de sa gorge faisait des allers-retours avec son ventre. Son estomac et plus bas aussi.
Sa collègue l’a ramenée à la maison après le travail. Tu es fatiguée ou juste bizarre ? J’ai mal. J’ai terriblement mal mais je ne sais pas pourquoi. Elle lui a conseillé d’en parler à son mari après tout c’est lui qui la connaissait le mieux quand même.
Elle pensait qu’elle ne se connaissait pas et que lui encore moins. Mais elle lui parlerait. Comment faire autrement d’ailleurs ? Il fallait bien que cette boule sorte et parte faire son chemin ailleurs.
— J’ai mal. Vraiment mal tu sais.
— T’as qu’à prendre un cachet ou aller te coucher. Tu ne vas pas me faire chier encore avec tes trucs. T’as tes règles ?
Ses règles, elles avaient disparu depuis plusieurs mois mais elle n’avait rien dit. C’étaient des trucs de nanas comme il disait. Chaque mois, elle gardait ce secret pour éviter d’écarter les jambes au moins durant une semaine.

Ce soir, ce qui s’est légèrement ouvert, c’est la brèche.

Recommandé
177
177

Un petit mot pour l'auteur ? 114 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Marie
Marie · il y a
Bonsoir, j'ai beaucoup aimé votre texte que je découvre malheureusement un peu tard.
Viendrez vous soutenir mon TTC en finale. D'avance merci à vous.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/loin-des-yeux-loin-du-coeur

Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Un texte très poignant pour lequel j'avais déjà voté il y a un moment déjà, mais cela fait toujours plaisir d'y revenir.
Image de Steph
Steph · il y a
Le temps est assassin...
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Joliment raconté. C'est une vie bien glauque qu'elle supporte là
Image de Caroli
Caroli · il y a
wouha ! je découvre votre texte et j'adore ! c'est tellement juste et bien écrit, bouleversant, et quand une brèche s'ouvre, c'est douloureux mais nécessaire...
et si ça vous dit : http://agence.short-edition.com/oeuvre/nouvelles/mode-manuel

Image de Ciccone Laurent
Ciccone Laurent · il y a
On garde un espoir de renaissance et de libération dans la tristesse ambiante... Vous avez mon soutien.
Image de Robert Haïtam
Robert Haïtam · il y a
Vie de tristesse qui mérite mieux. Mon vote.
Et une invitation dans les 'ruines du passé'' si le coeur vous en dit

Image de Michelle Burgaud
Michelle Burgaud · il y a
Très beau texte pour lequel je vote sans restrictions.
Image de Ondine Sorini
Ondine Sorini · il y a
terriblement triste, tristement terrible...
Image de Yves Le Gouelan
Yves Le Gouelan · il y a
Je retrouve cette brèche qui n'est pas prête de se refermer.
Image de Yann Suerte
Yann Suerte · il y a
Un petit bijou que j'ai apprécié...Bravo. Si vos pas vous y perdent, je vous invite à visiter mon "atelier". Belle soirée.
Image de Laurent Rétoret
Laurent Rétoret · il y a
Pas jouasse, mais très bien rendu!! Pour!
Image de Guilhaine Chambon
Guilhaine Chambon · il y a
Merci pour ce beau texte Laurence . J'ai voté.
Je vous invite à découvrir Au fait qui est en finale . Belle journée

Image de Barb Ara
Barb Ara · il y a
C'est un écrit triste et poignant, tellement de femmes le vivent, bravo. Je vote! Je vous invite à soutenir mon écrit http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/la-descente-7. Bonne journée !
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Mes félicitations pour cette finale et mon vote renouvelé.
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
C'est un texte grave et beau ...la souffrance est là,juste soulevée à travers chaque mot ...
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
très beau texte, mon vote...
Image de Minibulle Minibulle
Minibulle Minibulle · il y a
Mon vote et venez donc découvrir mon univers. Ma nouvelle http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/a-tous-coeurs vous plaira peut-être . L'aimerez-vous ?
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Mon vote avec plaisir !
A mon tour, je souhaite vous entraîner dans mon univers pour 3 minutes :
http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/milonga

Image de JJB
JJB · il y a
Bravo Laurence pour cette petite narration si dense et si bien décrite. Tu mérites d'être élue !
JJB, ton collègue bbc9.

Image de Laurence Marino Ducos
Image de Doria Lescure
Doria Lescure · il y a
Voici à nouveau mon vote !
Image de Bernard Boutin
Bernard Boutin · il y a
Un magnifique texte, sur l'indifférence et le mépris de l'autre dans le couple, la solitude dans le même couple, ainsi que sur les prémices de la rupture. Bravo Laurence !
Image de Marie Amina B
Marie Amina B · il y a
Oui, texte qui semble banal, mais tellement juste et triste à la fois. Histoire qui arrive à tellement de couples, tellement de femmes qui voient leur vie défiler au fil des jours et des années, comme si elles étaient à coté de leur vie sans pouvoir s'exprimer ou se révolter....Bonne chance pour la suite.
Je suis également en finale pour mon haïku de printemps, si ça vous dit ....

Image de Alain Chenoz
Alain Chenoz · il y a
Des mots justes pour une histoire banale et un aléa qui vient peut être réveiller la léthargique.
Image de Klelia
Klelia · il y a
On a presque mal pour elle tant votre texte est réaliste !
Image de Nicole Henne
Nicole Henne · il y a
Trop réel !La brèche tord nos boyaux.
Image de A. Mimeau
A. Mimeau · il y a
L’indifférence est parfois la pire des choses.
Image de Cookie
Cookie · il y a
J'ai aimé donc mon soutien à nouveau en vous souhaitant bonne chance Laurence.
Image de Evinrude
Evinrude · il y a
J'ai beaucoup aimé votre TCC, la lecture et limpide et les dialogues à la précision quasi chirurgicale.
Mon vote !
Si le cœur vous en dit, je vous invite à lire mon TCC en lice pour le Grand Prix de l'automne :
http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/le-marteau-et-les-etoiles

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
C'est violent, mais j’aime bien le style. Tout ce présent et le discours rapporté du narrateur rend l’œuvre spontanée et simple. J'ai plus de mal avec le fond puisque je trouve la figure de l'homme hyperboliquement machiste. "T'as tes règles" m'a gêné, peut-être puisque cette phrase me dégoutte, ou qu'elle casse un peu le rythme, et que le texte se termine sur l’évocation d'une relation conjugale détestable.
Image de Sandra Dullin
Sandra Dullin · il y a
Je découvre. Un grand j'aime pour ce texte dans lequel on ressent l'urgence du changement, comme un appel à l'aide.
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Très bien écrit si réaliste et prenant ! Mon vote ; Voici Elle http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/elle-106
Image de Anne-Marie
Anne-Marie · il y a
Implacable ! Bravo Laurence et bonne chance.
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Cela me fait penser au film " Sur la route de Madison", j'ai toujours regretté sa fin lamentable. Or, je ne m'inquiète pas pour vous pour autant, l'ouverture de la brèche est un bon signe. Vous allez peut-être finir par remporter le grand prix!
Image de Joëlle Diehl-Lagae
Joëlle Diehl-Lagae · il y a
Bonne chance pour cette leçon de vie, celle à ne pas perpétuer, celle qui fait réfléchir et prendre conscience...Merci et vote
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/la-barque-1

Image de Gaïa
Gaïa · il y a
Bravo Laurence ! Je te souhaite bonne chance ! Bises :)
Image de Denys de Jovilliers
Denys de Jovilliers · il y a
Je renouvelle mon vote. Bonne chance pour la suite !
Image de Maud Garnier
Maud Garnier · il y a
C'est très prenant! !.... il faut qu'elle le quitte vite.....
si vous souhaitez me lire je suis en finale haïku... sens obligation

Image de Yasmina Sénane
Yasmina Sénane · il y a
Cruelle réalité ! Mon vote de soutien !
Je vous invite à Bora Bora pour rêver un peu ... avec "Nos corps bord à bord" ( finaliste).

Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
Un langage cru, brut et brutal, je vote !
Image de Noellia Lawren
Noellia Lawren · il y a
si touchant, bravo!!! je vote avec grand plaisir et bonne chance pour la suite
si le cœur vous en dit, je vous invite à soutenir mon poème en compétition automnale
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/lettre-a-sacha
bien à vous

Image de Alex Des
Alex Des · il y a
Vraiment bien mené et très touchant. Bonne chance pour cette finale!
Image de Abi Allano
Abi Allano · il y a
Mon soutien renouvelé !
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Félicitations, Laurence,pour cette Finale ! Mes deux œuvres, “Rayons de soleil” (printemps ) et “Lumière d’Amour” ( été) sont aussi en Finale. Merci d’avance pour votre soutien!
Image de Guilhaine Chambon
Guilhaine Chambon · il y a
Mon vote.
Je vous invite à découvrir mon poème "Au fait "finaliste lui aussi .

Image de Stéphanie Lamache
Stéphanie Lamache · il y a
Terrible face à face...
Image de Ataraxie31
Ataraxie31 · il y a
Mon vote, bon courage. C'est dur de vérité et de réalisme. Et c'est ce que j'aime.
Image de Philshycat
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Mon vote renouvelé pour votre TTC offrant un bon moment de lecture, Laurence. Bonne chance dans cette finale !
Je vous invite à lire mon sonnet Tarak en finale, si le cœur vous en dit : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/tarak

Image de Frédéric Ducos
Frédéric Ducos · il y a
encore une fois , un texte qui prend aux tripes, avec un sentiment d Ëtre vivant.....
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Mon vote à nouveau. Bonne chance Laurence
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
OUI, j'avais aimé ... bis !
Image de Scribouille
Image de Nicolaï Drassof
Nicolaï Drassof · il y a
Un style, du sens Bravo
Image de Fabrice Le Gall
Fabrice Le Gall · il y a
Y'a pas à dire, t'as ton style, il se reconnaît... et ça marche super bien!
Bravo m'dame!

Image de James Wouaal
James Wouaal · il y a
Je découvre ce texte et votre talent. Ça bouscule dérange et interpelle, bref, courte ou pas c'est de la littérature.
Image de Armelle Mirieu
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
je découvre votre texte et ça donne envie de hurler ... pars vole vis mais surtout ne reste pas ... non vraiment pas --- quant à moi juste le temps de mettre un vote un sourire et une bonne journée
Image de Jean-Francois Guet
Image de Volsi Maredda
Image de Tom Bouville
Tom Bouville · il y a
Bravo Laurence pour ce texte en finale. Mon vote. Si jamais un petit détour par la Crète vous tente, n'hésitez pas :) Tom http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/le-vent-de-crete-ne-me-rendra-pas-fou
Image de Christine Borie
Christine Borie · il y a
c'est terriblement vrai et si bien écrit....un air de déjà vu, de déjà vécu, un air de trop plein qui voudrait bien se vider. Magnifique
Image de Agnès de Cize
Agnès de Cize · il y a
Super ! Mojito à venir ?
Image de Sophie Copinne
Sophie Copinne · il y a
Heureuse de voir ton texte en finale. Bonne chance !
Image de Elisa Tixen
Image de Arlo G
Arlo G · il y a
Vote confirmé pour votre TTC en finale. Un grand bravo d'Arlo dont le poème "à l'air du temps " est également en finale catégorie poésie. Je vous invite à le découvrir. Bonne soirée à vous.
Image de Zouzou Z
Zouzou Z · il y a
je vote ; je vous invite dans mon ' Taj Mahal ' et ma ' Mante orchidée ' si vous aimez !
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Vote confirmé. Bonne chance !
Image de Yves Le Gouelan
Yves Le Gouelan · il y a
L'envers ou l'enfer silencieux d'un couple qui se fissure. Cette brèche sonne comme une note d'espoir dans la grisaille et la désespérance de cette femme qui en oublie le bonheur à portée de main. Un texte bien maîtrisé, cette femme est touchante de vérités. Une réussite.
Image de Laurence Marino Ducos
Laurence Marino Ducos · il y a
Merci pour votre passage élogieux !
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un séquence de vie où l'on prévoit que la vie va basculer. Une "normalité" s'installe dans le couple dans lequel plus rien ne passe si ce n'est que de la frustration. L'éclairage extérieur peut être fatal à son fragile équilibre. Bravo, Laurence, pour votre TTC qui démonte tous ces mécanises psychologiques. Vous avez mon vote.
J'ai un TTC très court pour le fun et pour le rire si cela vous dit : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/beee (en finale jusqu' au lundi 24)

Image de Thara
Thara · il y a
Un récit teinté d'émotions palpables, la vie de ce couple est triste, et compliqué de silences.
On se pose la question, pourquoi elle reste, avec lui.
Est-elle enceinte ?

Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Superbe de justesse et de sobriété.
Image de Cookie
Cookie · il y a
Un couple en destruction... récit émouvant.
Image de Marianne
Marianne · il y a
Pourvu que cette mimi escapadehors de son couple la décide à ....
Image de Bruno Verdelli
Bruno Verdelli · il y a
Tuerie morale par le désintérêt et le silence. Sauve-toi madame; ne te laisse pas suicider.....Bravo à l'auteur
Image de Vrac
Vrac · il y a
Touché par ce récit poignant
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
À couper le souffle... à commencer par le dialogue du début, magnifique, qui m'a immédiatement plongée dans la souffrance de cette femme. la suite n'en est que plus belle et triste... vous écrivez avec de beaux mots et une belle sensibilité, avec le juste regard sur une vie morcelée... bref, bravo, mon vote
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Peu de lignes vous suffisent pour dresser le portrait de pied en cap d'une femme
malheureuse. Avec crudité parfois mais sans naturalisme complaisant (il y a l'espoir de la brèche à la fin). Avec au contraire une grande empathie qui passe directement dans la conscience du lecteur.
Je suis également en compétition avec "Entre cabot et loup". Si vous voulez découvrir mes deux animaux ils se trouvent ci après : http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/entre-cabot-et-loup

Image de Revce
Revce · il y a
《Chaque mois, elle gardait ce secret pour éviter d’écarter les jambes au moins durant une semaine. 》formidable.
Image de Jean-Francois Guet
Jean-Francois Guet · il y a
un instantané plein de sensibilité, bravo !
Image de Robert Shennon
Robert Shennon · il y a
Un texte fort, sans pathos. Vraiment très bien fait. +1
Image de Elisa Tixen
Elisa Tixen · il y a
Puissant ! Je vote pour :)
Image de Yoann Bruyères
Yoann Bruyères · il y a
Bien écrit et une scène forte en émotion
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Magnifique! MOn vote et je vous invite a soutenir Kidnapping!
Image de Aubry Françon
Aubry Françon · il y a
Une bien triste vie pour cette jeune femme. Beaucoup d'empathie pour ce personnage tragique.
Image de Sophie Copinne
Sophie Copinne · il y a
Poignat, frappant, terrible, fort ¡
Image de Bertrand
Bertrand · il y a
ça ne met pas très à l'aise. Mais quand il faut y aller, il faut y aller!
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Triste mais tellement bien conté
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Qu'elle s'engouffre vite dans la brèche , c'est le moment . Récit bien écrit qui relate fort bien "cette petite vie " pleine de tristesse et de souffrance . Mon vote .
Image de Denys de Jovilliers
Denys de Jovilliers · il y a
La souffrance du personnage est bien rendue. Beau texte. Je vote.
J'ai mis en ligne une nouvelle dont le personnage (Violetta) mène aussi une vie difficile et douloureuse en compagnie d'un mari odieux. Si le coeur vous en dit :
http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/violetta-prix-des-libraires-a-verdun-concours-plumes-de-printemps-2017

Image de Michel Croste
Michel Croste · il y a
Vie petite et dure, assumée avec du courage.
Image de Chêne hannah
Chêne hannah · il y a
Très bon rendu!! Dramatiquement beau, vous avez mon vote!!
si l'envie vous en dit, passez voir mon oeuvre "une nuit de panique" !!

Image de Claire Dévas
Claire Dévas · il y a
Tristement bien racontée cette sale tranche de vie ! Mon vote pour le réalisme, la justesse de l'analyse des personnages. Pour donner à cette femme le courage de larguer les amarres :-)
Je vous invite à venir rencontrer mon héroïne en quête de lumière :-)

http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/jeanne-et-le-prete-plume?all-comments=true&update_notif=1490475905#js-collapse-thread-post-130564

Image de Iremi Pacquier  Yvonne
Iremi Pacquier Yvonne · il y a
Tres réussi. Le style sobre convient très bien à l'atmosphère de votre nouvelle.Mon vote.
Si vous avez du temps, allez faire un tour dans mon "supermarché des devoirs" en compétition.

Image de Bennaceur Limouri
Bennaceur Limouri · il y a
Le dépit, l'aigreur, le courroux quand ils sont tus, refoulés pour très longtemps... Eh, oui, il ouvrir et vite une brèche... Merci pour ce plaisir senti dans un une atmosphère tendue et étouffante.
Je m’abonne, vote et vous invite, si le coeur vous en dit, à lire mon "un jeune tueur en série", en compétition

Image de Barbara V.
Barbara V. · il y a
Mon vote pour ce TTC tristement réaliste...
Image de Scribouille
Scribouille · il y a
Texte très puissant et terriblement réaliste. Il n'est jamais trop tard pour ouvrir une brèche et aller jusqu'à la rupture.
Image de Stéphane Sogsine
Stéphane Sogsine · il y a
Noir, très noir et réaliste pourtant. Une écriture efficace
Image de Patrick Leonard
Patrick Leonard · il y a
C' est le début de la fin
Image de Roxane Soixante-treize
Roxane Soixante-treize · il y a
Un texte très court qui nous plonge d'emblée dans une atmosphère étouffante, lourde de non-dits, où la détresse est palpable. Les personnages sont campés avec justesse mais sans pathos.
Ce qui la rend d'autant plus forte et prenante. Remarquable Vous avez mon soutien
Roxane73, qui aime aussi le noir en huis-clos cf " Villa Porcelaine" http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/villa-porcelaine

Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
D'où l'importance de parler... Belle évocation de la souffrance à travers une écriture sincère.
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Terriblement désolant, le malaise est palpable. Terriblement efficace, très réussi !
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Quelle vie... C'est à pleurer !
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Récit très bien construit par touches toujours justes. "Chez ces gens là..." chantait Jacques Brel.
Image de Hélène Pimor
Hélène Pimor · il y a
En quelques mots tout est là
Image de Laureline Maumelat
Laureline Maumelat · il y a
triste résignation, très bien écrit, bravo! mon vote
Image de Malodebraquilanges
Malodebraquilanges · il y a
Texte très bien mené, quelques mots pour planter un décor, qui suffisent largement ! Vraie force dans les images ! Bravo : )

http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/le-vertige-de-l-immobilite

Image de Doria Lescure
Doria Lescure · il y a
Bonjour Laurence,
voilà un récit dans lequel on sent monter la pression, le malaise qui s'installe au fur et à mesure de la narration. Cette ambiance menaçante s'installe très vite et on se laisse prendre à l'histoire en souhaitant que cela finira bien, pour elle. Bravo pour ce très court récit fort réussi , voici mon vote.

Image de Philshycat
Image de Volsi Maredda
Image de Abi Allano
Abi Allano · il y a
Un texte très bien mené. La douleur de cette femme prisonnière de sa vie est retranscrite à la perfection. Mon vote!
Image de Arlo G
Arlo G · il y a
Excellent texte sur la souffrance intérieure que l'on ne peut ouvrir qu'à un inconnu de passage. La brèche est ouverte mais le pas vers une autre vie n'est pas fait. L'écriture du triste quotidien dans l'incompréhension de deux êtres est très aboutie. J'aime. Vous avez le vote d'Arlo qui vous invite à découvrir son dernier poème " à l'air du temps" retenu pour le prix été poésie. Bonne journée à vous.

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Hivers

Patrick Barbier

La plaine hivernale est jonchée de cadavres.
Une neige corrompue par le sang et les corps mutilés semble vouloir, dans un sursaut de miséricorde, offrir un linceul aux dépouilles. Le silence... [+]


Très très courts

Handy

Fabrice Bessard Duparc

Je roule Handy en direction du parc. Nous sommes fin mars ; il y a comme du renouveau dans l'air, un je-ne-sais-quoi de retour à la vie, comme si l'existence de tout ce qui nous entoure s'était... [+]