2
min

La boutique

Image de Philippe Larue

Philippe Larue

50 lectures

7

L'ancestrale boutique de livres à tendances gothiques & aux tranches fatiguées, était situé 200m plus bas que le foyer, soit Morel, soit Maroille.
Un peu de gymkhana au-dessus des vieilles rues d'Évreux était nécessaire, auparavant. Au-delà de la distraction, être sur le qui-vive et y offrir une suspicion aux voitures, y était impératif. L'échoppe d'un bois affaibli, allouait sa devanture aux doyens & gâteux chapitres des bouquins entreposés ici-et-là. Pendant un bref instant, j'étais le squatteur des étals où, disposés dans des caisses en plastiques, et le contact visuel avec le vieux papier imprimé, en exaltait ses empyreumes.
C'était mon régal matinal avant un p'tit café, puis l'aubade sur les trottoirs infréquentables de la ville. Oui, juste la mairie bénéficiait de magnifiques dalles taillées et blanches. Qu'importe, mon fauteuil "Lamborghini", assujetti à ma volonté en faisait une bouchée.
Rentrer le soir au foyer aurait été un calvaire, à remonter les rues étroites et rebutantes en fauteuil roulant. Ainsi, j'adoptais une stratégie judicieuse et enviée par le monde entier de moi-même: faire irruption par le dessus. Et voici Odin sur les pentes goudronnées ébroïciennes. Du 25km/h à la fin de la descente! Par contre, je ne vous commente pas l'état de mes gants...Gambetta à présent.
Bah, un café chocolaté au foyer, et ça repartira!


La conscience universelle d'un flan à la pistache

Comparer le ventre d'Odin, son 2e cerveau au Verseau de son esprit, "malheureusement son 2e cerveau", Jaurès eu le cervidé des entrailles de sa substance blanche & grise.
Alors, j'avoue qu'en ce jeudi, mon 2e cerveau avait eu envie d'un flan à la pistache. Or, deux croissants supplémentaires avaient accompagné ma gourmandise éphémère. Et me voici au bord de l'Iton, une petite rivière serpentine de la ville d'Évreux. Quelques bouchées avaient eu raison du bluff pistaché de l'âme du flan.
Fragmenter les deux croissants avait été un jeu d'enfant. Et des tourterelles & pigeons d'envahir l'espace piétonnier. Quoi penser de la tourterelle? Houellebecq la sérotonine en miette du croissant, ou elle picore l'humour en pleine grâce d'Odin.
D'abord, le bien-être a besoin de cinq molécules dont la sérotonine. S'il en manque, c'est un déséquilibre.
Bref, les pigeons ne s'étaient pas pris la tête, et encore moins le bec. Tutti quanti dans le jabot!


Suivre Odin, bicométroboulododophilien

Les conquêtes étatiques envahissaient la planète. L'humanité avait sombré dans la décadence, les décamaitres à mettre à la poubelle et les décapés à l'aide des pèts de nonnes...
Bref, un petit Odin résistait en corps et encore à l'envahisseur avec sa sauce littéraire d'Armorique. Une potion magique, constituée d'astérisques le caparaçonnait des prédateurs.
Comment la dissimilitude de son esprit se manifestait-elle? Et la disparate de son âme? Sans oublier la divergence de son corps, en corpus opus, quoi.
Bref, bientôt les Avrilopiscicophiliens* émergeraient avec les cassanuxiphiliens*. Toutefois, faire attention aux émétoaérosagophiliens*. Les latrinapapirophiliens* s'occupaient de mon l'haïku. Mais, j'étais méfiant quand aux calamophiliens*. En effet, ces envahisseurs souhaitaient exterminer les bicométroboulododphiliens* dont j'étais le dépositaire en mètres. (NDLR: Effectivement, chaque fois queue je Bic, je jette deux kilomètres de mélasses d'écritures).
Finalement, si je me réincarnais comme mésange? Ben oui, trop dangereux l'alouette!

*Avrilopiscicophilie: collectionneur de poisson d'avril
*cassanuxphilie: collectionneur casse-noix
*émétoaérosagophilie:.....de sac à vomi non utilisé
*latrinapapirophilie:......papier toilette
*calamophilie:.....plumes & porte-plumes
*bicométroboulododphilie:....de Bic cristal comme Odin
7

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un grand bravo pour cette œuvre fascinante, un véritable régal de mots intéressants !
·
Image de Philippe Larue
Philippe Larue · il y a
Merci du passage.
·
Image de Artvic
Artvic · il y a
votre texte est terrible !! j'adore ! merci pour cet instant de plaisir à vous avoir lu !
amitié des mots Michaël

·
Image de Philippe Larue
Philippe Larue · il y a
Merci beaucoup. D'autres aussi sont peut-être terrible? merci
·
Image de Artvic
Artvic · il y a
Je repasse vous lire sans problème ;) merci à vous pour l'invitation !
·
Image de Nihal
Nihal · il y a
Intéressant, c'est très bien écrit, bravo !
J'aimerai, si le cœur vous en dit, partager avec vous mon "Errance Terrienne" ! https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/errance-terrienne

·
Image de Philippe Larue
Philippe Larue · il y a
Merci du passage et bienvenue ici
·
Image de Teddy Soton
Teddy Soton · il y a
J’ai appris beaucoup de nouveaux mots en lisant votre texte. Puis je vous inviter à lire Frénésie 2.0 ?
·
Image de Philippe Larue
Philippe Larue · il y a
Oups; Je vais venir lire
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
J'en ai appris des choses en suivant ces pérégrinations !
·
Image de Philippe Larue
Philippe Larue · il y a
Merci alors, le peu est toujours utile
·