La boîte à souvenirs

il y a
2 min
1 227
lectures
43
Qualifié

Enseignant et papa de deux petits garçons, je ressens les histoires comme une source d'évasion où aucune limite ne vient faire obstacle à l'imagination. Chaque histoire a une vie, il ne tient  [+]

Image de Automne 2020
Dans une jolie maison couleur jaune citron, chez la famille Beauregard, il y a le papa, André, qui se gratte tout le temps le nez. Il y a la maman, Béatrice, qui travaille dans la police, et il y a les enfants, Max, le grand frère, qui est un peu tête en l’air et sa petite sœur Emma, qui se mêle toujours de ce qui ne la regarde pas.

Un jour, pendant le repas, Béatrice, la maman, demanda à Max :
— As-tu pensé à ce que tu vas faire quand tu seras grand ?
— Oui maman, c’est très simple, lui dit Max, j’ouvrirai ma boîte.
— Ouvrir ta boîte ? Mais ce n’est pas un métier ça, je te parle d’un travail que tu pourras faire pour gagner de l’argent !
— Je te dis que j’ouvrirai ma boîte ! ne t’inquiète pas maman, j’en ferai mon métier et je gagnerai beaucoup d’argent.
— Bon, assez discuté ! dit sa maman un petit peu énervée, si tu as fini ton dîner, tu peux disposer !

Béatrice ne croyait pas un mot de ce que lui disait Max, il faut dire qu’à son âge, on ne réfléchit pas à ce qu’on fera quand on sera grand. Alors elle décida de ne plus penser à ça.
Mais la petite sœur, Emma voulait tout savoir.
« Il veut ouvrir sa boîte ! mais de quelle boîte parle-t-il ? » se demanda-t-elle.
Alors elle mena sa petite enquête et fit tout le tour de la maison pour trouver cette fameuse boîte.
D’abord elle remarqua une boîte à chaussures.
« Qu’est-ce qu’il pourrait faire avec une boîte à chaussures ? Il n’aime pas courir, je ne l’ai jamais vu sauter et il danse très mal, ça ne peut pas être ça. »
Puis, elle tomba sur une boîte à musique : « Non, ce n’est pas possible, il est très mauvais musicien. À l’école, lorsqu’il essaie de jouer de la flûte, la maîtresse le gronde tout le temps parce qu’il met sa flûte à l’envers ! »
Emma réfléchit de nouveau.
« Je sais c’est une boîte à pharmacie ! Ou une boîte de sardines ! Ah non, je ne le vois pas travailler dans la médecine ! Et encore moins dans une cuisine ! »
N’ayant rien trouvé dans la maison, elle s’en alla chercher dans le garage.
« Oh une boîte à outils ! Ah non, il ne pourra pas être bricoleur, il s’agace trop avec ses lego juste pour construire une moto. »

Après plusieurs journées passées à chercher où était la boîte de son grand frère, Emma commença à en avoir assez.
Lorsqu’elle vit Gaston le hérisson passer dehors avec une paire de lunettes de soleil, elle se dit qu’il y avait plus intéressant à faire.

Pendant des années, Max avait gardé son secret et n’avait jamais dit à personne ce qu’il y avait dans sa fameuse boîte qui était très bien cachée.
Sa passion était de collectionner les souvenirs.
Un jour, il mettait dans sa boîte une photo de lui avec sa petite sœur, qui jouaient au facteur.
Un autre jour, c’étaient des petits papiers, parfois il y posait un jouet ou des cartes d’animaux. Il y avait même un mini ballon de foot qu’il avait eu en cadeau quand il était tout petit.
Mais, ce que Max aimait par-dessus tout, c’était déposer des petits mots qui racontaient ses émotions du moment.
Max était un peu tête en l’air, mais il savait que son enfance était la plus belle période de sa vie.
Lorsqu’il est devenu adulte, il a fait comme il avait dit à sa maman : il a ouvert sa boîte et a gagné beaucoup d’argent en écrivant un livre qui s’appelait « La boîte à souvenirs » et qui racontait l’histoire de son enfance, dans une jolie maison couleur jaune citron, chez la famille Beauregard.
43

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !