La Blanche

il y a
1 min
41
lectures
3

Se présenter, c'est se définir. Or, me définir, je n'ai pas envie. Je dirai simplement que je suis ici pour lire, pour écrire et pour être lue ! Pour échanger aussi. Ainsi, on pourra se  [+]

Ils reviennent, parfois, ombres troublées d’une autre époque, glisser leurs pas d’aujourd’hui dans leurs pas d’hier. Ils promènent leurs regards embués dans cette ville, qu’ils ne voient pas telle qu’elle est, mais telle qu’elle fût. Le voile de leurs larmes retenues recrée le mirage du paradis perdu. Ils ont dix ans à nouveau, ils savent où se trouvait le marché, le marchand de glaces, le marchand de thé.
Ils se sont crus chez eux, ici, dans ces rues qui leurs sont définitivement étrangères at auxquelles, pourtant, ils appartiennent encore.
Cette ville, leur âmes y sont attachées, elles s’y fondent dans la blancheur et, elles y croisent celles de ceux qui n’y reviendront pas, mais dont le cœur saigne encore, si fort, parfois.
3

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,