La bibliothécaire qui n'aimait pas les livres

il y a
3 min
164
lectures
7
Finaliste
Jury

Chaque jour, il y a 158 857 morts dans le monde. Il y a aussi 353 015 naissances . C'est 194 158 de plus que de morts. C'est pour cela que nous sommes de plus en plus sur Terre. Nous sommes donc de  [+]

Image de 2014
Image de TTC 12-16 ans
Elle s'appelle Madeleine. Une bibliothécaire qui s'appelle Madeleine, directement, on l'imagine avec des petites lunettes et des cheveux grisonnants. Mais ma Madeleine, ses cheveux sont roses.
Elle est trop vielle pour avoir des boutons, mais pas assez pour avoir des rides. Elle n'a pas de lunettes non plus. Elle a les yeux noirs comme du réglisse. Des yeux qui contrastent avec sa peau blanche comme le lait. Un blanc digne d'une rousse. Peut être est-elle rousse sous son rose Bonbon. Elle est très belle, ma bibliothécaire.
Mais elle a l'air triste. Je vais la voir. Non, je suis trop timide. Elle va me dire qu'on ne parle pas dans une bibliothèque. Elle aura raison, d'ailleurs. Je la scrute. Mes petits yeux marrons croisent son regard profond. Elle sourit. Elle a les lèvres rouges, mais ne porte sûrement pas de rouge à lèvres. Je lui demande ce qu'elle fait. Ça donne cela :
-B... B... Bonjour.
-Bonjour.
-Je peux vous parler ?
Elle soupire.
-Oui, bien sûr. Je peux vous aider ?
- En fait, je voulais juste... Heu... Que faites vous ?
-Je range des livres.
Nouveau soupir.
-Vous allez bien ?
-Oui, pourquoi ?
-Parce que vous soupirez. Vous avez l'air triste.
-C'est sûrement que je le suis.
-Pourquoi ?
-Parce que je n'aime pas les livres, j'imagine. Je ne me sens absolument pas à ma place ici, parmi tous ces lecteurs... Oh, pardon, je n'aurais pas dû vous dire ça.
-Si. Sinon, vous auriez été hypocrite.
Elle fait un petit rire.
- C'est vrai.
-Si vous n'aimez pas les livres, pourquoi êtes vous bibliothécaire ?
-Oh, ça, c'est une longue histoire.
-J'adore les longues histoires.
-Je m'en doute. Sinon vous ne vivrez pas dans cette bibliothèque.
-Vous m'avez déjà vu ?
-Oui, presque tous les jours.
-Oh, je ne pensais pas...
-Toi aussi, tu me vois tous les jours.
-Oui, mais ce n'est pas pareil.
-D'une certaine manière, si.
-Oui...
Je ne sais pas quoi ajouter. J’attends un peu. J’espère qu'elle va me dire ce qu'elle fait là alors qu'elle n'aime pas les livres.
Une minute passe.
Une autre.
Elle m'ignore.
Je n'ose pas lui demander à nouveau. Je vois bien que je la gène. Je m’apprête à partir, quand tout à coup, elle se tourne vers moi.
-En fait,je cherchais un travail. Je voulais être coiffeuse.
Je pouffe.
Ses sourcils se froncent.
-Quoi ?
-C'est juste que je ne vous aurais jamais imaginée coiffeuse. Mais c'est vrai que maintenant que vous le dites... Avec vos cheveux...
Elle se détend, puis passe une main dans ses cheveux, comme si elle avait oublié qu'ils étaient là.
- Ah, oui, mes cheveux.
-Mais pourquoi n'êtes vous pas coiffeuse, alors ?
-En fait, je faisais la tournée des salons de coiffure de la ville, pour leur demander si, par hasard, ils n'avaient pas besoin d'aide. Vers midi, je commençais à désespérer. Tous les salons avaient fermé entre midi et deux. Je traînais des pieds dans la rue, alors je suis rentrée dans quelqu'un. Quand j'ai levé les yeux pour m'excuser... Coup de foudre.
Mes yeux doivent briller comme un enfant qui déballe ses cadeaux de noël.
- Wouaaaaaaah.
-On dirait un film, hein ? Mais ça ne se finit pas comme une comédie romantique.
-Ah bon ? Pourquoi ?
-Parce que le fameux coup de foudre était une fille. Une fille qui, à vue d’œil, n'était pas du tout le genre à avoir un coup de foudre pour une autre fille.
-Mince.
-Oui, mince. Mais bon, sur le coup, je ne pouvais même plus bouger. Elle m'a contourné je crois. J'ai attendu quelques secondes et puis, ne me demande pas pourquoi, j'ai décidé de la suivre.
-Et vous êtes devenue bibliothécaire ?
-Non. Attend. Je l'ai suivi sur plusieurs rues, et je l'ai vue rentrer dans une bibliothèque. En fait, elle venait de l'ouvrir. Je suis entrée derrière elle, et quand elle m'a vue, elle a ouvert de grands yeux. Je crois qu'elle s'est dit que je l'espionnais, ou quelque chose comme ça.
-C'était le cas...
-Oui mais... Bref, je ne savais toujours pas quoi faire, alors je me suis approchée du bure au. Si tu veux savoir, c'était la deuxième fois de ma vie que je rentrais dans une bibliothèque.
-Non ?!
-Si. La première fois, c'était en primaire, avec ma classe... J'ai fait pipi dans ma culotte. Tout le monde s'est moqué de moi. Depuis j'ai évité les bibliothèques comme la peste. Mais bon, avec elle, je n'y pensais même plus. Elle m'a demandé ce que je voulais et, bêtement, je lui ai répondu que je cherchais du travail. Là, ses yeux se sont illuminés et elle m'a sourit. C'était magnifique. Elle est magnifique. Donc j'ai continué sur ma lancée. J'ai fait un CV, signé plein de papiers... Et me voilà.
-Et l'autre bibliothécaire ?
-Elle est au comptoir, à l'entrée.
-Je sais, je la vois tous les jours. Mais et vous ?
-Moi ? Eh bien, les premiers jours, je lui ai parlé. On a bien rigolé, on est devenues amies. Et puis elle a commencé à me parler de son mari. Elle s'était marié à trente ans, et elle avait un bébé.
-Oh...
-J'ai pensé à partir, mais tous les jours, elle me rappelait combien je l'aidais. Sans moi, la bibliothèque risquait de fermer. Et même si je n'aime pas les livres, je n'avais pas envie que les petites dizaines de lecteurs qui viennent ici ne puissent plus lire gratuitement ce qu'ils désirent. Et puis, c'est un travail comme un autre.
-Mais tout de même, ça doit être dur de la voir tous les jours.
-Oui, mais bon, on s'habitue. Maintenant je ne me fais plus d'idées. Je sais que je n'ai aucune chance.
Je ne sais pas quoi dire. Je la regarde. Elle se détourne et continue de ranger ses livres. La conversation est finie.
-Merci.
-Pour quoi ?
-Je ne sais pas. Tout.
-Je n'ai fait que te raconter ma vie. C'est moi qui devrais te remercier de m'avoir écouté sans partir.
Nous rions toutes les deux.

Voilà. Après je suis partie. Je suis rentrée chez moi et j'ai écrit. J'ai écrit l'histoire de ma bibliothécaire. Celle qui n'aimait pas les livres.
7

Un petit mot pour l'auteur ? 5 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Lucie-Ly Mey
Lucie-Ly Mey · il y a
Je passe bien en retard, mais j'ai beaucoup aimé cette oeuvre, alors +1 quand même ! :)
Image de Valéry Hardiquest
Valéry Hardiquest · il y a
Bonne chance pour la finale. +1
Image de Cristel D
Cristel D · il y a
une histoire sympathique et qui prend le contre-pied du sujet !
Image de Valéry Hardiquest
Valéry Hardiquest · il y a
J'ai eu envie de savoir comment il était possible qu'une bibliothécaire n'aime pas les livres ! Très bon choix de titre d'ailleurs. Original, bien construit et joliment écrit. 2-3 "coquillettes", mais ça nous arrive à tous ;) Mon vote. Bonne continuation !
Image de Danaë
Danaë · il y a
Merci beaucoup. Désolée pour les "coquillettes", il est vrai que j'ai écrit plutôt vite et pour le fun, et que je ne me suis donc relue qu'une fois, et le jour même.