La Belle Dame

il y a
3 min
45
lectures
2
Image de 2016

Thème

Image de Très Très court
Scheiße ! C'est pas vrai ! Mais c'est pas vrai !!! Je devais fêter notre anniversaire de mariage avec ma femme et me voilà au volant de ma voiture de service en route vers un quartier chic de Berlin.
Impossible de se débiner quand on vous appelle pour le meurtre d'un haut fonctionnaire, le genre de type qui traite de dossiers censés ne pas exister.
Mon cadavre était en charge des questions énergétiques. Sensible donc urgent !

Les difficultés commencent dès l'arrivée : se faufiler parmi les nombreux badauds venus renifler la mort et affronter une horde de journalistes :

« Inspecteur, vous pouvez nous faire une déclaration ?
Est-ce un suicide, un meurtre ? Inspecteur !
Inspecteur, où en est l'enquête ? »

L’enquête ! J'étais censé être avec ma femme en train de boire du bon vin et là je suis obligé de me frayer un chemin parmi un lot de crétins qui me posent des questions idiotes.
Ouf !Enfin à l'intérieur !

« Bonjour Inspecteur.
Bonjour allez-y je vous écoute.
4 coups de couteaux, dont l'un près du cœur. L'homme n'est pas mort tout de suite, il a eu le temps de se déplacer de son canapé vers la bibliothèque. C'est très net avec les traces de sang formant une ligne, il a renversé tous ses albums photos, attrapé celui de la France et il a mis la main, plus précisément son index droit, sur une photo puis il a sans doute perdu connaissance. Fin de l'histoire. »

Un indice ! Une photo. En effet la victime avait son index posé sur une magnifique photo de conduite forcée dans un sous-bois, baigné de soleil.
La lumière faisait apparaître sur la conduite forcée en acier le dessin anarchique de la rouille.
La couleur des feuilles était fantastique : des dégradés de jaune, de rouge, de vert, noyés dans une ambiance d’automne.
Cela donnait à ce lieu quelque chose d'irréel. Un témoignage du passé, un passé où l'homme cherchait à tout maîtriser mais où la nature tout doucement reprenait ses droits.
Cette photo, l'espace d'un instant, m'avait fait voyager dans le temps.
« Inspecteur ! Inspecteur !
Hein ! Qu'est-ce qui se passe ?
L'identification voudrait récupérer le corps, ils peuvent ?
Oui c'est bon j'ai fini »

Dans ce genre d'affaire, si l'on veut avoir des chances de trouver le meurtrier il faut aller vite,
collecter un maximum d'info sur la photo.
Pour un homme en charge de l'énergie, une conduite forcée me donne un indice. Problème, rien qu'à Berlin il y a plus de 500 structures qui travaillent sur cette thématique.
Identifier le lieu où a été prise cette photo, en France a priori, mais où ? Un expert en montagne française à cette heure c'est difficile à dénicher !
Dans ce métier il faut du flaire et de la chance. Du nez j'en ai eu il y a 15 ans en me mariant avec une Française et en plus originaire des Alpes, alors à défaut d'un bon repas je peux toujours lui proposer une partie de Cluedo.

« Allô chérie, heu, je t'ai fait parvenir par mms une magnifique photo de montagne, à tout hasard tu n'aurais pas une petite idée de l'endroit où elle a été prise ? »

La chance c est pour tout de suite. Je crois que je vais la garder 15 ans de plus, on ne sait jamais sur une autre affaire...
Belledonne, chaîne de Belledonne dans les Alpes. Ma femme m'a répondu pratiquement instantanément : la houille blanche, une véritable institution dans le Grésivaudan en Isère : produire de l’électricité grâce à l'eau de la montagne pour alimenter en énergie les usines de la vallée.

Belledonne, beauté, dame, beauté, femme, une belle femme qui travaille dans le monde de l'hydroélectricité, c'est un début et chaque piste est bonne à explorer et puis il faut bien commencer quelque part !

« Allô Sandra ? »

Sandra, c'est ma collègue super efficace, une tueuse en informatique.

« Je sais ma belle il est tard mais on n'a pas beaucoup de temps. Fais-moi une fiche détaillée de toutes les entreprises de Berlin qui travaillent sur l'hydroélectricité et si, à tout hasard, il y a des femmes qui apparaissent en tête tu me les mets de côté. Tu es un amour. »

Si ma femme m'entendait, c'est moi qui me retrouverais à la place de ce pauvre type allongé sur le sol.
Je regarde à nouveau cette photo, la réponse se trouve obligatoirement sous mes yeux.

Le travail de Sandra a porté ses fruits. Dès le lendemain je me retrouve dans un quartier d'affaires, froid et impersonnel. J'ai rendez-vous avec la dirigeante d'un de ces grands groupes industriel. Mon enquête m'a mené ici, devant cette tour d'acier et de verre. J'ai une sacrée pression : les industriels appellent les politiques qui appellent mes chefs qui m'appellent et qui me disent que je n'ai pas intérêt à faire un faux pas. C'est sûr que mon histoire de Belledonne, belle dame, n'a pas vraiment plu en haut lieu. Qu'importe !

« Bonjour monsieur l'Inspecteur, sachez que je n'ai pas beaucoup de temps à vous accorder.»

Belles jambes, élégante, cheveux blonds brillants, regard de croqueuse d'hommes, sans aucune hésitation une belle femme.

« Bonjour, j'ai juste quelques questions à vous poser, cela sera très rapide. J'ai une photo a vous montrer.»

Je sors la photo, mon unique indice.

« Belle photo, belle et vieille conduite forcée, aujourd’hui notre entreprise fait largement mieux.
Je n 'en doute pas.
Où se trouve t-elle ?
En France, dans un massif appelé Belledonne.
Il faudrait que je m'y rende, ce lieu a l'air magnifique.
En effet et je vous conseille de vous dépêcher d'y aller !
Que voulez-vous dire par là ?
La beauté se fane vite, surtout quand elle est enfermée.»

Une lueur de peur traverse ses yeux qui restent rivés sur la photo.

J'ai le sentiment que la photo et moi on a fait mouche.

Un regard ça ne trompe pas, avec peu de persévérance, une profonde conviction et un soupçon de persécution, je la retrouve 1 mois plus tard dans mon bureau en larmes, un crime passionnel sous fond de marché public.

Que la montagne est belle. Et que la donna mia est sympa : elle m'a offert un séjour au ski pour notre anniversaire de mariage... Et devinez où !

2
2

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Yaya
Yaya · il y a
Très bien écrit !
Venez faire un tour du côté des nouvelles :
http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/nom-d-un-chien-2