L'unique charmant fixe

il y a
1 min
105
lectures
13

Je vous dirai les ronds bleus Les ronds qu'on fait avec des jeux Ecrire est parfois ridicule Je m'élance et puis je bascule Devant une phrase inutile Qui brisera l'instant fragile D'une  [+]

Il marchait le guidon en mains près de son deux roues.
Je roule à 100 à l'heure, m'a-t-il dit.
J'en fais également mais à cette allure, je ne pourrais pas vous suivre.
Très charmante, m'a-t-il dit, au moins cinq fois.
Sourire charmant à cause de ce soleil de printemps ?
En moi-même, oui, dû à mon seul et unique charmant qui m'attend dans l'ombre à l'abri du soleil.
Vous vous rendez sur votre lieu de travail ?
J'étais toute proche de la sculpture réunissant Saône et Rhône.
Cette belle sculpture blanche allongée,
Il y a pénurie de femmes abordables à Lyon ?
Ou ma veste et mon écharpe, mes fards font un peu d'effets.
Marchons un instant dans la combine, il peut y avoir des hasards orchestrés, tout existe.
Seul, mon unique charmant m'intimide.
J'ai croisé hier une connaissance, peintre et un peu fou, croisé hier, avec ce même accoutrement.
Il m'a dit spontanément que je ressemblais à une vraie actrice..
Il ne m'a jamais vu au lever, souriante mais vieille et ridée, il ne me voit que parfois, dans l'ailleurs du temps.
Une autre que je croise très rarement également, m'a dit adorer cette veste et son col Mao.
Elle vous va à ravir, vous la portez très bien, avec votre physique longiligne.
En moi-même, merci, elle cache bien mes grasses rondeurs abdominales ou abominables.
Et j'en passe.
Bref, suite, j'en étais où ? Ah oui, le lieu de travail.
Non, je passe quelques jours dans votre ville.
En moi, pour surtout passer quelques instants de bonheur et de plaisir intense avec mon unique charmant.
Mon unique Amour.
Lyon est une belle ville maintenant, m'a-t-il encore dit, ce n'est plus comme avant.
En moi-même, non, m'a affirmé mon unique charmant qui, beaucoup, en visite.
Il m'a indiqué l'endroit où se trouvait par la suite la confluence entre Rhône et Saône, les repères.
Une union qui n'est pas d'équerre bien sûr, pas en angle parfait, il va de soi, enfin je pense.
Et je compare à mon union, qui m'attend.
J'ai un peu plus de repères pour ne pas me perdre et être à l'heure avec mon unique charmant.
En le quittant, je lui ai dit qu'il était charmant également, à son dernier compliment encore, ce qui était vrai.
Il m'a rétorqué que je n'étais pas obligée, ou je ne sais plus en quel terme, de le lui renvoyer.
En moi-même, pourtant, je me suis signifié son aisance.
S'il a la même aisance ou le même langage en écriture qu'oralement, sur la toile, il ferait un tabac.
Auprès de bien vraies belles et plus jeunes ou du même âge que lui, tout comme mon unique charmant.
Mon obsession, mon idée fixe.
Ce qu'il doit faire, sans doute, je n'en sais rien, et je m'en foutais.
Je suis partie dans la direction opposée pour ne pas être en retard.
Ne pas faire attendre mon unique charmant chronométré.
13

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Dorian Blake

Bruno Teyrac

Dorian Blake aimait les femmes et il était aimé d’elles, passionnément, à la folie... Il était si beau avec ses yeux gris-bleus à faire chavirer une frégate, sa démarche à la fois virile et... [+]