L'inspecteur

il y a
2 min
135
lectures
23
C'était le début de la récréation du matin à l'école Paul Langevin de Meuverne. Les enfants avaient été conduits dans la cour et leurs enseignants, tout au moins ceux qui n'étaient pas de service de surveillance, étaient vite remontés, comme chaque jour, pour un petit café en salle des maîtres.
Aujourd'hui était un jour un peu particulier pour Marco car il devait être inspecté juste après la récré, ce qui le rendait un peu préoccupé car, dans ces cas-là, même si l'on a le sentiment de donner tout ce qu'on peut et de bien faire son travail, on ne sait jamais comment celui-ci sera jugé.
Monsieur Lagleise, l'inspecteur attendu, était tout nouveau dans la circonscription où il venait d'être nommé. Il ne connaissait encore personne dans l'école.
Après quelques blagues pour détendre l'atmosphère, David, le directeur apporta une information. « Ne t'inquiète pas, Marco, en réalité, Lagleise n'est pas inspecteur. Le poste qu'il occupe était vacant, et comme l'administration n'avait aucun candidat, elle a nommé un instituteur qui participe à la formation des normaliens. Il n'est même pas conseiller pédagogique ! C'est un « faisant fonction », comme on les appelle, un gars comme nous en somme. »
Tout le monde s'étonna de cette nouvelle qui amena un peu plus de légèreté aux conversations et Marco en était presque rassuré.
Quelques instants plus tard, on entendit des pas rythmés venant de l'autre bout du long couloir et s'approchant inexorablement. Un homme à l'allure raffinée apparut dans l'encadrement de la porte. Elégant, vêtements de prix, visage ouvert.
« Bonjour messieurs dames. Je suis Daniel Lagleise, le nouvel inspecteur de votre circonscription. » Par respect, on se leva, de même qu'on l'avait enseigné à tous les élèves de l'école, petits et grands, chaque fois qu'un adulte franchissait le seuil de la classe. Monsieur Lagleise reprit : « Comme vous devez le savoir, je viens inspecter votre collègue du CM2 ». Puis il s'avança en tendant la main aux dames en premier et aux messieurs ensuite. Chacun lui répondit sur un ton détendu, le sourire aux lèvres, d'un « bonjour Monsieur » en se présentant par ses propres nom et prénom.
Quand le tour de table fut terminé, le faisant fonction se cala près de la porte, marqua un bref temps d'arrêt, toisa le groupe et dit d'un air condescendant : « Vous auriez peut-être pu, la politesse comptant parmi les valeurs que vous vous devez d'enseigner, et par égard pour ma fonction, me dire « bonjour Monsieur l'inspecteur ».
Médusé, le petit monde resta sans voix. Mais son sang ne faisant qu'un tour, Marco se tourna alors vers le donneur de leçon et déclara : « Vous avez raison, Monsieur l'inspecteur, mais dans ce cas, il faut savoir qu'ici sont réunis ce que l'on nomme depuis toujours des maîtres et maîtresses d'école. Quand dans ce lieu, nous exerçons notre fonction, tous les enfants nous appellent maître ou maîtresse. Nous ne leur imposons pas : c'est comme çà. La tradition. Alors dorénavant, quand vous vous adresserez à moi, dans l'exercice de ma fonction, je vous serai reconnaissant de bien vouloir m'appeler « maître ».



PS Toute ressemblance avec des personnes existant ou ayant existé n'a rien d'une pure coïncidence.



23

Un petit mot pour l'auteur ? 34 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
C'est mal barré pour l'appréciation
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Bonsoir Maître ! Bravo pour cette leçon et affichez ce texte dans toutes les écoles si possible ou en introduction dans le carnet de correspondance par exemple ! A bientôt...
Image de Koradock
Koradock · il y a
Voilà plus d'un an que je n'ai pas jeté un petit coup d'oeil par ici. Vous m'y faites revenir.
Merci pour votre passage et votre commentaire.

Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Avec plaisir ! A bientôt sur nos pages respectives alors !
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
La fatuité, dans tous les milieux, on peut la trouver. Un inspecteur qui, à défaut de bien analyser la situation, se comporte comme un parfait trou du cul ! Félicitations pour ce texte...Comme d'hab', c'est juste trop agréable de vous lire. Juste une question cependant. Quels sont les auteurs qui vous ont le plus inspiré ?
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Sacré Marco, il ne manque point de répondant. Malheureusement tous les inspecteurs n'apprécient pas des répliques similaires à leur juste valeur. il y en a même qui n'hésitent pas à faire valoir leurs droits pour punir "l'insolence" de leurs soumis. Moi même ayant eu l'occasion de mettre la main dans la pâte, je peux vous confirmer que j'ai eu d'excellentes collègues en début de carrière qui se sont fait évincer de la sorte. (tout simplement parce qu'elles ont eu l'audace de dire ce qu'elles pensaient vraiment.)
Image de JACB
JACB · il y a
Votre texte Koradock est plus que savoureux ! Pour en avoir été (des F.F.) pour boucler mon parcours (dans le premier degré sur tous niveaux et fonctions) et ce, deux années consécutives, j'en garde de précieux souvenirs, des échanges chaleureux ainsi qu'une grande reconnaissance de mes pairs les enseignant(e)s. Quand on s'est soi-même frotté aux enjeux de la pédagogie pour intéresser ses élèves on a le niveau pour discuter métier avec ceux et celles dont on apprécie via l'évaluation , les compétences et l'implication. Les échanges de points de vue se font en terrain connu et si les méthodes changent le cap reste le même: l'intérêt de l'enfant et l'image de l'école . Ce qui m'a toujours étonnée par contre c'est la perception parfois infantile qu'ont certain(e)s de l' I E N . Il m'est arrivé une fois (je conserve cette lettre précieusement) de recevoir un courrier d'un vieil enseignant me suppliant de ne pas venir évaluer sa pratique alors qu'il n'avait pas été inspecté depuis longtemps. Humanité et bienveillance si elles prévalaient n'ont jamais esquivé l'objectivité de mes rapports sur ce que le maître ou la maîtresse aurait pu proposer de mieux à ses élèves pour les faire progresser. Mais comme l'évoque votre histoire il y aura toujours des individus ( dans l'E.N. ou ailleurs) qui compenseront leurs insuffisances par une suffisance indigeste. Pour ma part j'ai aimé toutes les facettes de ce merveilleux métier, enseigner, former, évaluer, relayer et la boucle était bouclée. Mais ce métier il faut l'aimer, le choisir et non l'embrasser par sécurité!
Image de Koradock
Koradock · il y a
Merci pour votre passage ici et votre commentaire. Ravi d'avoir à faire à une collègue. Les fonctions que nous avons exercées l'un et l'autre sont, semble-t-il, similaires mais je vous en dirai plus en MP.
Image de JACB
JACB · il y a
Avec plaisir.
Image de Pabauf
Pabauf · il y a
L'histoire ne dit pas comment s'est déroulée l'inspection... De même qu'il existait des instits régnant sur leur tout petit monde par la terreur, il y avait de ces Inspecteurs petits chefs gonflés de leur misérable puissance qui cherchaient à maintenir en soumission et dépendance des adultes parfois bien plus compétents qu'eux. Mais n'est-ce pas le cas dans toute hiérarchie ? Heureusement il existait aussi des instits dévoués attentif et patients et des supérieurs proches, compréhensifs, ouverts. L'école est une société en miniature et tous les échantillons d'humanité peuvent s'y trouver mêles, brassés, confrontés. C'est ce qui fait sa richesse et offre de belles histoires.
Image de Mielloux
Mielloux · il y a
ahhahah j'adore la chute excellent :D
Image de Koradock
Koradock · il y a
Merci. Ravi que ce texte vous plaise.
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
C'est Sourisha, sans le savoir, qui m'a mené vers vous.
Excellent texte, l'instit n'a pas perdu ses moyens devant ce "parvenu" :)

Image de Koradock
Koradock · il y a
Merci d'être passée et d'avoir laissé votre appréciation
Image de Oriel
Oriel · il y a
Waouh, ça c'est bien envoyé!
Mais j'ai des doutes quant à sa note...

Image de Koradock
Koradock · il y a
Et vous avez raison !
Image de Fantec XYZ
Fantec XYZ · il y a
Ah, ah. De tous les IEN que j'ai connus, pratiqués et fréquentés, le plus intraitable et le plus condescendant était un faisant fonction... Cette histoire est crédible !
Image de Koradock
Koradock · il y a
C'est justement la raison d'être du PS que j'y ai ajouté. Merci d'être passée.