L’homme ne naît pas pour asservir

il y a
1 min
5
lectures
0

Scénariste et écrivain né en 1976 à Trappes, Boël Souleymane bascule dans le monde littéraire après un long passé dans le milieu associatif, où il œuvre pour le développement éducatif et  [+]

L’homme ne naît pas pour asservir ou être oppresser son histoire à un rôle plus important que de finir l'oublié ou la victime d'un devoir de mémoire.
L'humain n'est pas venu au monde pour devenir la propriété exploitable ou négociable d'un autre car la mort est plus enviable qu'une vie où l'on perd le droit de propriété sur soi-même.
L’humain est capable du pire comme du meilleur mais très souvent du pire lorsque son incapacité à se mettre à la place de son prochain l’empêche de le traiter comme un semblable.
Il est injurieux pour la prévention des crimes contre l'humanité de laisser une si petite place à l’histoire de l’esclavage et la colonisation dans les manuels scolaires.
Personne ne gagne sa liberté sans apprendre à rompre les chaines qui strangule son droit.
Puisque la genèse du racisme présent provient des crimes des systèmes esclavagistes du passé à nous d’influencer aujourd’hui le futur par la libération de ce système de penser.
Personne ne gagne sa liberté sans volonté de rompre les chaines qu'on tente de lui faire porter.

Souleymane Boel

Extrait du livre "Le désert des émotions" sortie prévue 2020 inchaa'Allah
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Le trou béant

Maia Acklins

La lumière du soleil fait rougir mes paupières, et je fronce les sourcils. Je sais que, bientôt, je devrai ouvrir les yeux et revenir à la réalité mais, en attendant, je profite de ces... [+]


Très très courts

Réanimation

Lucile Lu

Elle ne comprend pas pourquoi ils ont tant tenu à la réanimer. C’était pourtant une mort parfaite, on ne pouvait rêver mieux. Elle ne se rappelle pas avoir eu mal.
Elle avait fait sa toilette... [+]