Image de Elena Lmr

Elena Lmr

648 lectures

40

Qualifié

Elle a les lèvres gercées et les mains fissurées. Ses chaussures sont recouvertes par les grains de sable baladés par le vent en furie qui agite la mer devant elle. C'est l'hiver. Le sable danse. Le sable danse. Et l'écume se fracasse. Il ne faut pas regarder dans le vent, ça gèle les yeux et ça fait pleurer.
Elle a le nez plongé dans sa grosse écharpe rouge et bleue, les mains recroquevillées dans les poches de son vieux manteau gris. Un chien court comme un fou devant elle, sur la plage, près de la mer. Il joue avec son maître qui lui lance un ballon en plastique rouge. Léna l'observe. C'est l'hiver. Il y a toujours des tempêtes folles, sur la mer, en hiver. Qui ramènent des collines de sable dans les rues et enferment les gens dans les cafés devant une crêpe recouverte de chantilly. Les gens d'ici sont habitués. Ils disent que le pire est passé, même si les bourrasques violentes giflent toujours les joues et pénètrent comme des couteaux à l'intérieur des manteaux.
Léna pense à Jules qui avait son grand piano désaccordé sur la falaise, à Esmée qui voulait lui apprendre à en jouer ; Léna pense au silence de son frère après un jour de tempête comme celui-ci. Il était revenu trempé et renfermé sur lui-même, était resté des heures sous la douche à s'en brûler les os. Puis il avait déclamé des vers de Hamlet tout seul dans sa chambre avec des immenses mouvements de bras et le regard un peu trop vague : « Sa folie comme l'or / dans un gisement de minéraux vulgaires / se montre pure : il pleure sur ce qu'il a fait. ».
Léna connaissait trop bien son frère pour ne pas deviner ce qu'il s'était passé dans la tête d'Arthur. Ils avaient eu la même enfance foireuse, les mêmes rêves réguliers. Ils avaient les mêmes moments enfermés dans leur histoire. Alors, ils revenaient trempés et ne disaient plus rien d'autre que des mots écrits par d'autres. Elle savait à quoi il pensait. Elle connaissait la folie pure comme l'or.

* * *

Elle a les lèvres gercées et les mains fissurées. Son nez est rouge vermillon. Elle remonte sa capuche et commence à marcher dos au vent, secouant le sable de ses chaussures. Elle pense souvent quand elle vient, au début de la mer. Elle s'assied face à l'Angleterre, regarde les grands ferrys blancs qui s'en vont, et ne dit rien. Parfois, elle apporte son violoncelle, s'assied sur un banc, et joue face à la mer. Les passants s'arrêtent pour la regarder et les enfants s'émerveillent d'un si gros violon. Elle a besoin de ces moments de silence musical, à écouter le vent et à regarder les chiens qui courent. Léna aime l'hiver.

Elle tape ses pieds sur le sol et pousse la porte de chez elle. Elle s'est installée ici il y a à peine trois mois. Elle voulait une grande maison et en avait assez de Paris tout gris.
– Maman ! s'écrie une fillette aux cheveux coupés comme dans les années 20.
– Sarah ! Comment va le pain d'épices ?
– Il est presque cuit. Je le surveille depuis que t'es partie, il ne faut pas qu'il s'échappe.
– Qu'il s'échappe ?
– Bah oui. Tu sais, le vent il souffle très fort, il pourrait l'emporter.

Il souffle fort, le vent. L'hiver sent bon la mer et le pain d'épices. Léna repense au grand piano blanc de Jules, en haut de la falaise. Elle se demande ce qu'il est devenu.

PRIX

Image de Printemps 2015
40

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de JadeGo
JadeGo · il y a
Je ne peux que réitérer mes propos.... Splendide, tout simplement.
·
Image de Paul Nedyrb
Paul Nedyrb · il y a
En fait, je commence à comprendre.. A chaque phrase que tu ecris, tu pousses plus loin encore la beauté des mots.. C'est dingue, tu as un talent incroyable :o
·
Image de Elena Lmr
Elena Lmr · il y a
Maiiis arrêtez je rougis et je sais plus quoi dire à part merci, merci, merci !
·
Image de Paul Nedyrb
Paul Nedyrb · il y a
Oh tu peux rougir, personne ne te voit derrière ta plume et ton ecran ;) Puis c'est tellement beau !
·
Image de Claudel
Claudel · il y a
En vous lisant, j'ai beaucoup pensé à : "la leçon de piano" ! Très beau texte !Si vous avez quelques minutes, je vous propose de lire : http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/la-ferme
·
Image de Elena Lmr
Elena Lmr · il y a
Merci beaucoup ! Voilà une belle excuse donc pour m'accorder une séance pop corn et regarder ce film ;)
Je suis passée lire votre texte, un grand bravo à vous et bonne chance pour cette dernière ligne droite !

·
Image de Alicia Bouffay
Alicia Bouffay · il y a
Une ambiance musicale, hivernale, mystérieuse...mon vote pour cette belle écriture.
·
Image de Elena Lmr
Elena Lmr · il y a
Merci Alicia ! J'aime les ambiances hivernales et je suis ravie que celle-ci vous ai plu aussi ;)
·
Image de Donald Ghautier
Donald Ghautier · il y a
J'ai mis du temps à venir lire ce texte mais je ne le regrette pas. Merci. +1
·
Image de Elena Lmr
Elena Lmr · il y a
Merci à vous ! :)
·
Image de Flow
Flow · il y a
Très bien ce texte il est vraiment réussi bravo je vote !Et je me permet de vous inviter à découvrir le mien, en vous remerciant.http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/6000
·
Image de Elena Lmr
Elena Lmr · il y a
Merci beaucoup ! :)
J'ai beaucoup aimé votre texte également, même s'il est dans un tout autre registre que le mien ;)

·
Image de Joelle Teillet
Joelle Teillet · il y a
très beau... +1
·
Image de Elena Lmr
Elena Lmr · il y a
Merci beaucoup ! :)
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Joli texte d'ambiance...
·
Image de Elena Lmr
Elena Lmr · il y a
Merci Joelle ! Je suis ravie qu'il vous ai plu :)
·
Image de Michèle Harmand
Michèle Harmand · il y a
Un texte empreint de poésie, au charme envoûtant :)
·
Image de Elena Lmr
Elena Lmr · il y a
Merci beaucoup Lila ! Ravie qu'il vous ai plu, et que mon amour pour la poésie se ressente de ce texte ;)
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Une très belle écriture empreinte de nostalgie musicale. + 1
·
Image de Elena Lmr
Elena Lmr · il y a
Merci Fred !
·