1
min

L'Existence

Image de Alice

Alice

14 lectures

2

Un vent frais d’hiver souffle sur mes joues déjà glacées. Des larmes ont coulés, mais je ne sais même pas pourquoi elles sont tombées. De la nostalgie, de la tristesse ? Je l’ignore. Je suis perchée en haut de cette tour de pierre que j’ai si souvent caressé des yeux. *
Aujourd’hui je la surplombe et je peux voir toute la cour et ce fameux clocher qui arpente tous mes cauchemars.
Un rugissement bestial retentit et j’aperçois au loin, des ailes blanches. Les ailes blanches pures que nous ont offertes les dieux. Je distingue une belle crinière ivoire qui se fait caresser par le vent. Un museau large et deux prunelles dorés qui scintillent à travers les nuages commodes phares qui guident les bateaux perdus.
Les yeux du lion scintillent et un rugissement retentit à nouveaux, installant un silence des plus magnifiques avec lui. Je regarde lentement ses longues ailes disparaître derrière le soleil et je laisse mes yeux couler là où le veux mon esprit. Libre, je reste là, assise au sommet de cette tour muette et silencieuse à admirer les cieux et les songes et lumières qui y règnent.

Une musique se met à résonner à mes oreilles et mes pensés s’envolent, elles se libèrent, elles disparaissent dans cette mer du nuage. Si près de ces nuages je me sens l’envie de tendre le bras pour les caresser. Une larme coule, seule. Elle suit son chemin. Elle prend les routes de mon visage et arrive à mon menton ou elle hésite longtemps avant de tomber sur la pierre froide. Les larmes sont pour moi comme les hommes, elles travers le temps et disparaissent jusqu’à ce qu’on les oublie. Elles naissent aux creux de nos yeux, pour sillonner notre cœur à la recherche de tous ces mauvais sentiments. Elles les entrainent donc à chuter avec elles.

Comme nous, ridicules humains.

L’idée même de la mort nous effraie. Nous passons notre vie à l’éviter. Nous arpentons différents détours, mais nous arrivons tous devant cette falaise de vide et d’esprit qui nous terrorise.
Les larmes elles naissent, agissent, et suis lentement le chemin de la mort car c’est lors de leurs dernière secondes qu’elles sont les plus importantes.

Les humains veulent qu’on se souvienne d’eux alors qu’au fond de nous, se faire oublier nous emporte que vers la paix. Les meilleurs souvenirs sont ceux que l’on a oubliés. Ce sont ceux que l’on redécouvre en larmes en ouvrant un ivre, en lisant une lettre ou en regardant le ciel, ce protecteur éternel qui lui ne nous oublie pas.
Pour moi, peut importe si l’on m’oublie, tant qu’il y aura des gens pour me pleurer.
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Pabauf
Pabauf · il y a
Toujours ces textes un peu mystérieux et inaboutis qui tournent autour de la tour... Il se dit plein de choses et en même temps des bribes d'histoires s'échappent au moment où on pense pouvoir rassembler le puzzle; Tout cela finira-t-il par faire une histoire, ton histoire ? En tout cas j'ai senti dans ce texte une plus grande maîtrise de l'écriture, des phrases plus amples, un vocabulaire plus riche et précis. même si tu aurais encore profit à te relire on sent que tu as gagné en maturité. IL était parfaitement anormal que ce texte ait 0 voix !
Donne-moi de tes nouvelles et passe me voir sur ma page.

Image de Alice
Alice · il y a
Et bien merci! J'écris ces "réalités" Sur des mondes imaginaires, j'aimerai les placer ces fameux petits bouts d'histoire mais j'ai un mal fou a écrire des histoires en ce moment alors j'écris des petites brides d'histoires.
J'avais commencé à écrire un Roman, mais je l'ai laissé de côté car ça faisait plus d'un an et demi que j'étais dessus et je voulais changer d'air alors j'ai changé d'air et j'écris mieux. Je ferai sûrement publié mes chapitres ici, mais j'attend être suffisamment avancé pour les publier sans trop de retard...
Je passe pas beaucoup de temps sur Short-Edition, mais plus Sur Wattpad ou j'écris un peu mais une fanfiction Sur un manga Et ou je lis pas mal aussi!
Merci de prendre des nouvelles et je vais voir votre page, je vous le dois bien apres cette longue absence!

Image de Pabauf
Pabauf · il y a
Tu ne me dois rien du tout ! Fais ce que tu as envie de faire, Je suppose que tu ne dois pas manquer d'occupations et d'activités dans lesquelles tu exprimes ta nature artiste et passionnée. (Et en plus la nouvelle saison de G.O.T. démarre le 17 juillet !), alors je conçois bien que ma page short ne constitue pas une priorité ! D'autant que j'y publie moins souvent, un peu lassé par le temps passé, pour les textes en compét, à faire sa pub (sa pute ?). C'est pourquoi je n'ai actuellement qu'une seule production inscrite à un concours, mais celle là j'en suis assez fier et j'ai envie de la partager avec le plus grand nombre... Et donc avec toi, bien sûr ! Si tu as un petit moment et une petite curiosité, c'est là : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/la-marelle-5
Image de Alice
Alice · il y a
Oui bien sûr, et j'ai regardé les premiers épisodes cette série me fais toujours aussi rêver!
Je passe un coup d'œil!

Vous aimerez aussi !

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Quand on rencontrait Dannie, on savait d’avance que les emmerdes n’étaient pas loin. La règle était simple : soit on mettait un genou à terre, soit on se tenait debout, à ses côtés. ...

Du même thème