1
min

L'EXILÉ

Image de Suzanne Bon

Suzanne Bon

17 lectures

3

Il avance dans la nuit sans savoir où il va. Il n'a plus de patrie, de papiers ni de toit. Avec lui ses enfants, il leur parle tout bas.
Il avance dans la nuit, son cœur saigne, ses yeux pleurent, d'avoir vu, entendu et vécu tant d'horreurs.
Oh Dieu! Quel est le peuple qui construit son pays sur des crimes, la violence, la torture et les cris ?
Il avance dans la nuit sans savoir où il va, les mains entravées, les genoux écorchés. Fatigués de pleurer, il tombe à chaque pas, sans jamais s'arrêter, continue de prier.
Regardez dictateurs, dirigeants, présidents, le mal que vous faites à verser tant de sang ! Obligeant toutes ces femmes à cacher leur enfant, ne voulant qu'il combatte pour un homme qui ment.

Thèmes

Image de Très très courts
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,