L'étreinte

il y a
1 min
188
lectures
40
Tu n'étais pas vraiment beau, mais tu avais ce charme qu'apportent la blondeur candide, la peau pâle, l'allure décontractée. Tu avais un peu l'air éthéré d'un ange déchu, celui qui clope et qui boit, qui se fout désormais de tout puisqu'il a brûlé ses ailes, et continue de brûler la vie par les deux bouts, avec désinvolture et insolence.

La grâce dont ton visage manquait, tu l'avais dans la voix. Dans cette voix grave, dans ces notes profondes qui m'ont toujours bouleversée et que je rêvais secrètement d'entendre au creux de mon oreille, la nuit, en murmure, pendant que tu me ferais l'amour.

Et ce moment est arrivé, chez toi, dans ton propre lit. Je t'ai écouté prendre du plaisir entre mes cuisses, je t'ai entendu jouir, et je n'ai pu que me laisser emporter à mon tour rien qu'aux sons de tes râles. Car personne ne fait l'amour comme tu le fais toi, et personne ne gémit comme toi.

L'interdit rendait nos ébats plus savoureux, plus ardents. C'était la folie du début de l'été, ces soirs frais mais lumineux quand j'arrivais chez toi, toujours un peu trop tard pour ne pas repartir. Je savais exactement pourquoi je te rejoignais, et tu n'étais pas dupe non plus. Nous voulions la même chose, tous les deux, et ton sourire en coin révélait bien plus qu'un mot. Tu en crevais d'envie autant que moi, mais tu n'osais pas, parfois, et nous retardions l'instant en parlant pour combler cette attente ; littérature, auteurs alcooliques et défoncés, avec Marie-Jeanne en invitée surprise. Sans vraiment prêter attention aux inepties que nous pouvions nous raconter, troublés par le désir.
Mais nous ne résistions jamais longtemps. Au diable les conventions, nos corps réagissaient pour nous. C'était électrique, vital, animal, sexuel. Et on a aimé ça.

Quelquefois je regrette que ces moments ne soient plus. Car les amours sans lendemain sont mille fois plus belles, plus précieuses simplement parce qu'elles sont uniques et spontanées. J'étais nostalgique avant même d'avoir commencé.

Je n'étais pas amoureuse de toi, ç'aurait été une erreur. Mais j'étais amoureuse de la volupté, du secret et de ta chaleur. De toute façon, notre étreinte n'avait pas d'avenir. C'était perdu d'avance.

40
40

Un petit mot pour l'auteur ? 56 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Sandi Dard
Sandi Dard · il y a
Corps accords. (UN POINT C EST TOUT:)

MERCI ET AU PLAISIR DE VOUS LIRE SUR MA PAGE. ..

https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/eventail-ouvert

Image de Richard
Richard · il y a
" au diable les conventions" carrément, oui elles sont des tues l'amour, des tues la vie, des tues plaisir, des tues présent, des tues crazy, des tues waouhhh....
ce n'est pas la durée d'une relation qui laisse une empreinte , mais l'intensité de celle-ci.
il y a des sommets qu'on ne peu jamais oublier et qui mille ans après nous font encore rêver... le goût du plaisir accroché à nous comme un parfum inoubliable...
évidemment, mon vote!!!

Image de Barbara V.
Barbara V. · il y a
Tout à fait d'accord avec vous ! L'intensité prime sur la durée...
Merci encore Richard pour vos lectures !

Image de Papillon
Papillon · il y a
Dangereusement bon !
Quand seuls les corps parlent le sang irrigue moins bien le cerveau c'est peut être un avantage pour le plaisir des sens enfin le croit on au début. ..Mais quand le coeur marche d'unisson avec là tête le plaisir n'en est que plus grand ...n'est ce point ça que l'on appelle :AMOUR ?
;-)

Image de Barbara V.
Barbara V. · il y a
Merci pour votre lecture, Papillon :) !
Image de Céline Cornelius
Céline Cornelius · il y a
Comme il est bien avisé de ne point s'accrocher au leurre des ardeurs, juste l'intensité de l'instant et ne leur prêter d'intentions plus qu'elles n'ont à en donner.
Image de Barbara V.
Barbara V. · il y a
Tu résumes ça très bien...
Merci pour ton passage ici :)

Image de Alain Adam
Alain Adam · il y a
Ah l'amour! mon vote
Image de Barbara V.
Barbara V. · il y a
Amours perdues d'avance...
Merci Alain pour votre lecture ;)

Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
L'amour sans l'amour, aimer l'instant mais pas l'autre. J'avoue ne jamais avoir connu ce genre de situation et du coup, je suis bien incapable de commenter votre/ton texte, Barbara. Quoi qu'il en soit, belle retranscription de ces moments passionnés.
Image de Barbara V.
Barbara V. · il y a
Merci Isabelle pour ta lecture ;)
Tu sais, c'est l'instant "avec" l'autre qu'on aime surtout, sans parler d'Amour dans le sens "traditionnel" du terme. Le sentiment est assez étrange...

Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
J'aime bien tes parenthèses. Lol ! Ecoute, je ne peux te répondre que d'après mon expérience. On peut aimer l'autre et cet instant avec lui. Pour moi, aimer celui qui partage notre vie, c'est l'aimer à chaque instant. Mais si ce que tu cherches à me dire que l'acte charnel est particulier, intense, qu'il nous fait ressentir le sentiment amoureux plus fort, alors oui je comprends et partage. Le mélange des sens crée un sacré bouleversement émotionnel et puissant, c'est clair ! ;o)
Image de Barbara V.
Barbara V. · il y a
Ah, c'est un peu de tout cela. Le cœur humain est trop complexe pour se cantonner à une seule réalité. En tout cas, ce "sacré bouleversement" des sens existe bel et bien, et brouille souvent les pistes ;) !
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Oui, c'est vrai mais heureusement, j'ai la solution : un GPS intégré ! Lol !
Que veux-tu, c'est ainsi, le coeur a ses raisons que la raison ignore. Le plus sage est peut-être d'écouter son coeur même si on ne sait pas toujours où il va nous emmener ou si notre tête, elle, nous dit "Nooooon, je fais pas ça !!" ;o)
Enfin, tout ceci ne me concerne plus vraiment. Je n'ai plus ton âge depuis un petit moment et je suis mariée et heureuse en ménage. Si tu n'en as pas je te file mon GPS, mon kit de survie, mon sac à dos et mes chaussures de marche (pointure 39) ;o)

Image de Barbara V.
Barbara V. · il y a
Ah, mais je savais fort bien qu'avec celui-là, ça n'aurait jamais marché. "C'était perdu d'avance"...
La raison l'a emporté sur le cœur, parce qu'on s'attache toujours, même un p'tit peu. Ce fut difficile, mais je ne suis pas mécontente de ce choix aujourd'hui. Il me reste une poignée de beaux souvenirs.
Haha merci pour l'attirail ! Je mets du 35 par contre, c'est compliqué. J'ai aussi ma moitié depuis quelques temps. Je suis heureuse pour toi en tout cas, si tout va bien de ton côté :) (ce n'est pas toujours le cas de tout le monde...)

Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
L'amour s'entretient :o)
Image de Marie
Marie · il y a
Belle nostalgie de nos moments de pure sensualité !
Image de Barbara V.
Barbara V. · il y a
Merci pour votre lecture, Marie :) !
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
Hop ! avec vous on met la main au pas niais !...
Image de Barbara V.
Barbara V. · il y a
Haha ! Merci Vivian ;)
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Narration d'un instant de vie avec des sentiments intenses et honnêtes. Bravo pour votre sincérité.
Image de Barbara V.
Barbara V. · il y a
J'ai essayé d'être le plus honnête possible en effet... Merci Lange Rostre !
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Je confirme, vous n'avez mis aucune mièvrerie dans ces tendres et torrides aveux, donc ils me plaisent ! Votre invitée surprise ne vous a pas fait perdre la tête puisqu'elle n'a pas entamé votre inspiration poétique.
Image de Barbara V.
Barbara V. · il y a
Alors j'ai su rendre hommage à ces moments ! Et ça rassure toujours de l'entendre. Il n'y a rien de pire que la mièvrerie...
Merci Fred pour votre passage ici ;) !

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Après une telle attente !

Cristel D

Nous sommes enfin face à face.
J’ai choisi la musique adéquate avec soin, tamisé les lumières.
Un moment parfait !
Nos regards sont plongés l’un dans l’autre.
Je respire un grand... [+]