L'éternel retour

il y a
1 min
239
lectures
48

Ecrire est un plaisir que je ne cesse d'apprendre. Chaque lecture élargit le monde par son nouvel univers. Quant à voter... Je n'aurai donc que des mots pour répondre aux invitations de lecture  [+]

J’ai vu le soleil s’évader de l’autre côté des montagnes. Je me suis dit qu’il reviendrait. Alors, à quoi bon attendre ?
J’ai senti le vent se lever, et me suis dit que mieux valait rentrer. L’un se couche et l’autre se lève, comme dans la vie, en somme.
Le vent n’a pas chassé les nuages, orangés puis rougissant. Lui trop faible et eux trop hauts. Comme une histoire qui me dirait quelque chose.
Pourquoi rester, alors que le crépuscule vacille vers l’effacement des couleurs ? Et puis, le froid me pique la peau. J’enfonce les mains dans mes poches.
J’ai mis la clef dans la serrure, aussi rétive que d’ordinaire. Et la clenche a cédé d’un coup, le battant allant heurter le mur. Je sais que tu ne me diras rien. Plus rien.
Pourquoi ai-je laissé ta photo sur la table ? Juste à côté de ta lettre. Non, je ne la relirai pas, puisqu’elle n’a rien de plus à m’apprendre.
Elle dit que tu ne reviendras pas. Alors je commence à t’attendre.
48

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !