L’ETERNEL FÉMININ (CHRONIQUE C’EST ARRIVE DEMAIN)

il y a
1 min
30
lectures
3

Né en 1951 à Annecy, Alphonse Dumoulin épuise immédiatement ses parents en braillant jour et nuit. L'age et l'extinction de voix guettant, il se résout aujourd'hui à écrire plutôt qu'à  [+]

On se rappelle (voir une chronique précédente) qu’une variété mutante d’écrevisses est apparue en Allemagne dans les années 1990 : ces sympathiques bestioles se reproduisent par parthénogenèse, leur descendance ne comportant que des femelles.
Des chercheuses annoncent avoir réussi à isoler le gène à l’origine de cette révolution et pensent pouvoir l’utiliser pour modifier le chromosome X. Elles prédisent la fin prochaine de la sélection sexuelle et donc l’avènement tant attendu de l’éternel féminin par clonage de mère en fille.

A l'exception des belle-mères, les antis darwiniennes et Simone de Beauvoir triomphent.


3

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

La porte ouverte

Rita Renoir

Je suis là, allongée nue sur mon lit et je t’attends. Je ne te connais pas. Je ne connais que tes mots provocants et ton goût du jeu. Ce jeu que nous avons initié il y a quelques jours déjà en... [+]

Très très courts

Après une telle attente !

Cristel D

Nous sommes enfin face à face.
J’ai choisi la musique adéquate avec soin, tamisé les lumières.
Un moment parfait !
Nos regards sont plongés l’un dans l’autre.
Je respire un grand... [+]