L'épuisement de l'espoir

il y a
1 min
16
lectures
1

Moi c'est Guillaume et j'ai 20 ans ! J'écris parce que l'homme et la nature de part leurs complexités me passionnent, c'est à travers mes poèmes que je tente modestement de dépeindre la vie  [+]

Dans le ciel des idées le destin voulut s’expliquer avec l’espoir.
-Regarde comme tu es malade, arrête ! Cesse tes activités ou tu en mourras...
En effet, l’espoir était convalescent, l’espoir ne croyait plus en lui, il avait perdu la vive flamme de sa prime jeunesse.
-Arrête tout avant qu’il ne soit trop tard l’espoir !
D’une voix presque éteinte l’espoir tenta de répondre.
-Je ne peux pas... Les Hommes... Les Hommes ils ont besoin de moi... même si je ne crois plus en moi... Je ne dois pas abandonner, même au bord du précipice.
Agacé le destin surenchérit dans la plaie.
-Mais voyons, tu connais cette phrase « il bu et boira » tout n’est que destin, fatalité et déterminisme ! Tout n’est que destin biologique, social et comportemental pour les Hommes, tout est prédéterminé, l’espoir est une fable d’enfant !
-Tu n’as sûrement pas tort... Pourtant par moment, certaine s’arrachent aux normes. Regarde les grands Hommes.
-Tu te trompe ce n’est là qu’une illusion, depuis leur naissance, les grands Hommes naissent destiné à la grandeur.
-L’espoir ne répondit pas. Il se laissait dépérir. La flamme perdait peu à peu en intensité, elle était sur le point de s’éteindre. Ayant assisté à ce spectacle lamentable, l’espérance arriva pour venir au secours de l’espoir.
-Ne l’écoute pas l’espoir ! Sans toi les Hommes ne sont plus. Tu es la boussole de leur vie, tu es l’énergie qui permet aux Hommes de rebondir, surmonter et braver les intempéries. Ils ont besoin de toi, ne l’ai abandonne pas. Regarde moi, je crois en l’infinie, l’invisible et l’impalpable. Ma flamme demeure, mais j’ai besoin de toi pour continuer. Allie-toi à moi, ensemble nous avons le pouvoir de déjouer le destin ! Le destin existe, c’est incontestable. Mais le destin n’est pas un absolu. Il n’est qu’un critère, non une totalité !
Grâce aux propos flamboyants de l’espérance, la flamme de l’espoir reprit des couleurs et brillait de mille feux. Il se leva, inspira et affirma.
-C’est parce que le destin existe que je ne dois pas abandonner, afin comme tu le dis, déjouer la tyrannie de la destinée ! Allons l’espérance, allions nos forces, allons répandre notre flamme et sa lueur dans le cœur des Hommes.
1

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un beau récit bien composé, original, et
plein d'espoir pour l'homme ! Un grand bravo, Guillaume !
Vous avez voté une première fois pour moi ! Puis-je
vous inviter à vous imbiber de lumière dans
“Rayons de soleil” qui est en Finale ? Merci d’avance !