1
min

L'Empreinte des Hommes-Pierres Critiques Imaginaires 1

Image de Pierre Bonzon

Pierre Bonzon

7 lectures

1

CRITIQUES IMAGINAIRES


L’EMPREINTE DES HOMMES-PIERRES - Jade Malachite

Extrait.
‘Nous sommes plusieurs ici dans ces solitudes que bornent le Ventoux et la montagne de Lure, prisonniers pour presque l’éternité.
Un moment acteurs, nous observons désormais le cours des choses. C’est devenu notre passe-temps.
Nous côtoyons les éléments : vent, pluie, neige, soleil.
Destin – regard - oiseau blessé - paume de la main – secret - labyrinthe.
Nous ne cherchons pas à gagner du temps mais à le remplir.
Voyage - souvenir - éternel retour.
L’avenir dure longtemps pour nous, exposés, soumis uniquement à l’érosion du temps.
Mes compagnons eux-aussi se métamorphosent : il y a quelques centaines d’années, la main qui soutenait le visage du Penseur, ami et voisin, s’est lentement transformée en petit panda ; ils s’entendent très bien.
Pour l’instant nous sommes là...nous sommes toujours là.
Nous sommes Pierre et Mémoire.’


Voici ce qu’a dit un de ces hommes-pierres à Jade Malachite.
Vieille légende provençale, le mythe des Hommes-Pierres raconte que des habitants de ces contrées naissent avec un double minéral qui les suit tout au long de leur vie et perdure après leur mort.
Et que les visages, burinés par l’érosion, sculptés par le temps, découverts parfois le long d’anciens murs de pierres, sont en fait les fantômes fossiles des trépassés et que la métamorphose minérale reflète leurs turpitudes.
La scientifique a rencontré plusieurs d’entre eux, ils se sont confiés à elle, heureux de parler à un vivant. Certains ont perdu beaucoup de leur apparence humaine ou participent de visages imbriqués ; dans ce cas la voix est un chœur d’autant.
A la question : qu’attendez-vous ?, elle s’entend répondre : la fin de l’Eternité.
On suit volontiers Jade Malachite dans les terres ocres de ce pays à la psycho-géologie si singulière. Le livre s’inscrit entre culture traditionnelle et fantastique, fidèle à la mémoire littéraire locale.
Ce recueil, par sa poésie et sa beauté formelle, laisse en nous une empreinte minérale, celle des Hommes-Pierres.

Jade Malachite est docteur en psycho-géologie.

JEU*: La quatrième de couverture est là, pas le recueil.
Pour vérifier la pertinence de la critique, il faut écrire le livre. A vos plumes...




Editions pb
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,