L’AVEUGLE (d'après Maupassant)

il y a
1 min
37
lectures
8

Charles Dubruel grand-père, passionné de littérature et particulièrement de Maupassant  [+]

Orphelin, aveugle, ce paysan normand,
Avait une sœur qui, aux repas,
Lui servait des épluchures, sachant
Qu’il ne les distinguait pas.

Un matin d’hiver, elle le mena à pied
Très loin de chez eux pour mendier.
Comme le soir, il ne rentrait pas,
Elle déclara :
-Bast ! I’ revindra ben d’ main.

On le découvrit mort le lendemain
Dans un fossé, il était étendu
Les flocons blancs l’avaient enseveli

Sa sœur fit mine d’être attendrie
Et se montra infiniment abattue.
8

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Marseille 1966

Maya Bellamie

Allongée sur mon lit, je cherche le sommeil. La nuit m’enveloppe comme un buvard humide.
Le soir tombe sur ma mémoire, il est tard. J’ai reçu ce matin cette lettre de France.... [+]