L’authenticité

il y a
2 min
0
lecture
0

Sonia (38ans) de Béthune (62) Pas de style, rien publié, donc une infinité de possibilités  [+]

Je reviens de quelques jours à la campagne où j’ai découvert que moi aussi, avec mes deux mains gauches, j’étais capable de sculpter du bois. Du bois! Du vrai bois d’arbre, pas les trucs qu’on nous vend dans les magasins discounter pour la déco bobo ou celui des meubles que t’as pas intérêt de démonter une fois assemblé... Eh ouais, moi, l’empotée de service, je suis capable de tenir un couteau ou un ciseau à bois et hop voilà, j’ai obtenu ce qui ressemble à une cuillère.
C’était une première, il me faudra de l’entraînement pour lui donner plus de gueule, mais je suis fière de moi!!
Après cette expérience inédite, je range mon appartement, nostalgique de ces quelques jours dépaysants... et je trouve un petit objet en bois, comme la silhouette d’une petite maison très fine... dessus il est écrit « fait par moi »... je rêve!! Je sais que c’est moi qui l’ai acheté mais où? quand? pourquoi? Aucun souvenir...
J’ai toujours adoré les objets en bois... mais là aujourd’hui j’ai conscience de la différence entre ce machin et ma cuillère... Je l’ai sculptée pendant de longues minutes, mêlant sentiments d’échecs et d’espoirs, joies et frustrations...
A présent que la prise de conscience est faite... j’en fait quoi moi de cet objet? Le vendre. Comment tu vends un truc auquel tu n’attribues plus aucune valeur? Perdre son temps sur les sites avec photos, négociation, rendez-vous honoré ou pas... Le donner. Quel cadeau empoisonné quand tu sais ce que l’encombrement provoque psychologiquement... Ben ouais... c’est autant le bordel dans ma tête que dans mon appartement... La dépression se voit aussi à l’extérieur... enfin à l’intérieur de chez moi mais à l’extérieur de moi! Waouhhhhhh faut vraiment que je débarrasse y’a urgence!!
Allez hop! Poubelle! Ça m’a pris pas mal de temps mais j’y suis arrivée ! Bravo je me félicite!! Des bisous, des bisous et tout et tout...
Stop!
A-t-on besoin de tant de mots pour dire : je reconnais ma connerie mais aujourd’hui c’est fini! Bien sûr que non!
Par contre, j’avoue que les mots me manquent pour vous partager les ressentis dans le travail du bois...
Puis quand on frotte ses doigts pour « user » et lisser cet objet.
Quand on ferme les yeux, qu’on ressent en conscience chaque relief, chaque courbe, chaque rugosité.
Se dire « je touche du bois » et être conscient que c’est enfin du vrai bois.
L’authenticité... elle est là... celle du bois, mais aussi la mienne!
Je n’ai plus besoin de tous ces objets pour me définir... moi aussi je peux travailler mon aspect, mes courbes, ma rugosité... je passe la pulpe de mon doigt sur ma peau et je sens la douceur. La douceur... elle se sent aussi dans mon coeur quand on écoute ma manière de parler, de regarder, de caresser...
C’est fou ce que les objets peuvent vous apprendre sur vous-même n’est-ce pas?
Et vous? Elle est où votre authenticité ?
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Lapsus

Lydie Jaillon

Voilà. Je suis rasé. Ça, c'est fait. Je suis rasé, je n'y pense plus.
Je me sens plus léger. Voilà. Plus frais et plus léger. Je suis propre, je sens bon. C'est fait. Quand je m'approcherai... [+]