L’attente

il y a
1 min
2
lectures
0
Image de Été 2020
La nouvelle est tombée. J’ai reçu mon ordre de réquisition. Je pars loin et pour longtemps. Ce n’est pas une surprise. Je m’étais déjà résigné à partir au front. Bien sûr cela ne m’enchante guère, mais ai-je vraiment le choix ? La seule question qui devrait me hanter à présent est celle de mon retour : quand et dans quel état ? Pourtant, c’est plein d’autres questions qui tournent dans ma tête : te reverrais-je avant mon départ ? Aurons nous la possibilité de nous réconcilier une dernière fois. Pourra-t-on se serrer dans les bras ? Me donneras-tu la force de revenir ?

Je ne veux pas rester sur les derniers mots que nous nous sommes échangés. Ils ont bien sûr dépassé mes pensées. Tu as le don de me mettre hors de moi. Je ne pense pas me tromper en disant qu’il en est de même pour toi. D’où vient cette impossibilité que nous avons à nous comprendre ? Je me rappelle pourtant de tous les moments heureux que nous avons pu vivre. Ils me viennent facilement en tête et je me raccroche souvent à eux pour ne pas sombrer. Sais-tu, toi, à quel moment tout a basculé entre nous ? Quelle est ma part de responsabilité dans ce gâchis ?
Voilà, le train va partir. Le contrôleur n’attend que moi pour siffler l’ordre de départ.
Je le vois s’impatienter quelque peu. Je n’ai plus que quelques marches à grimper. Je sens le regard de cet homme dans le coin qui m’observe depuis un moment. Que comprend t-il de mon attente ?

J’espère pourtant encore te voir arriver tout essoufflé en hurlant que tu m’aimes, que tu m’as toujours aimé et que tu as peur pour moi.
Mais je sais que tu ne viendras pas, je me suis juste forcé à y croire. Croire que ce départ à la guerre aurait la force suffisante pour déclencher l’impossible : faire que nos trajectoires se recroisent à nouveau. Un peu comme une dernière chance que l’on se donne...

J'avoue que J’ai toujours espéré que les choses pourraient changer entre nous. Que si tu n’as pas aimé le fils que j’étais, tu pourrais enfin aimer l’homme que je suis devenu.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,