3
min

L'arroseur arrosé

Image de Elisa Houot-Hope

Elisa Houot-Hope

533 lectures

106

Finaliste
Sélection Public

- Non, non, non ! j'ai chuchoté.
- Qu'est-ce qu'il t'arrive ?
- Rien, te n'inquiète pas. Rien du tout.

Il fallait que ça me tombe dessus ! En sortant de la boulangerie, Amandine à mon bras, je suis tombé sur... Agathe. J'avais bien sûr espéré qu'elle poursuive son chemin mais, cet après midi, la chance n'était pas de mon côté.

- Tiens, qu'est-ce que tu fais-là ? m'avait-elle retenu.
- Excusez-moi, vous êtes ?

Je sais ce que vous allez dire. Pathétique. Mais je l'avais vu dans un de ces films pour adolescentes que Léa me forçait à regarder. Faire semblant de ne pas connaître une ex-copine devant sa copine actuelle. Ou plutôt, dans mon cas, faire semblant de ne pas connaître une copine actuelle devant une autre copine actuelle.

- Julien ?

Voilà ce que je craignais. Amandine s'était retournée, faisant face à Agathe.

- Tu la connais ?

Vite, il faut réfléchir. Je ne m'en sortirai pas comme ça, c'est sûr. D'un côté, Amandine, qui se donne à fond dans tout ce qu'elle fait et de l'autre Agathe, prête à m'accompagner dans toutes mes folies -ou presque. Je ne suis pas sûr qu'elle laisse passer celle-là.

- Non, je te le jure.
- Alors, Julien ? insistait Agathe.

Règle numéro un : ne jamais regarder Agathe dans les yeux. Jamais. À ce moment précis, si ses yeux pouvaient tuer, j'aurais été bien incapable de me défendre. Dans quelle situation impossible me suis-je encore fourré ? Il ne manque plus que Léa rapplique pour que le tableau soit complet.

J'en conviens, avoir trois petites amies en même temps ne semble pas la meilleure idée. Mais, pour un éternel insatisfait comme moi, ça permet de ne jamais s'ennuyer.

C'est à ce moment précis que j'ai su que jouer à la loterie serait une perte de temps et d'argent. Dire que la chance n'est pas de mon côté serait un euphémisme.
Léa venait de sortir !

- Julien ?
- Non, a répondu Agathe. Ce n'est pas Julien et, laisse-moi deviner... il ne te connaît pas non plus ?

Ah, le dilemme se complique. Léa la romantique ou Amandine l'impulsive ?

- Mais enfin, qu'est-ce qu'il te prend, Julien ? me demanda doucement Amandine. Je sais qu'on avait dit qu'on devait avancer à notre rythme, ne pas précipiter les choses, mais tu n'as pas besoin d'ignorer tes cousines juste parce que tu es avec moi !
- Alors tu voulais nous cacher ta jolie copine, cachottier ? m'a lancé Léa d'un air mauvais.

Je ne lui connaissais pas cet air méprisant. Il n'empêche qu'il vaudrait mieux que je m'en aille avec Amandine tout de suite, avant que Léa et Agathe ne gâchent tout. Il sera encore temps après pour les reconquérir.

- Je la présenterai à toute la famille, ai-je bafouillé. Je suis désolé, mais on va devoir vous laisser, on est pressés.
Je ne veux surtout pas être là quand Agathe étripera ma douce Léa.

- Mais non, enfin, s'est exclamée Amandine. J'entends parler d'elles depuis si longtemps ! Allons prendre un café, qu'est-ce que tu en penses ?
- Je ne suis pas sûr...
- C'est une excellente idée !

Encore plus dangereux qu'une Léa agressive, une Agathe docile. Il faut vraiment que je m'en aille. Tout de suite.

- Allez, qu'est-ce que tu as de si urgent à faire ?

Elle m'a eu.

- Et toi Agathe, qu'est-ce que tu en penses ?
- Ça me convient parfaitement, on pourra faire connaissance.

Je les ai donc suivies, traînant les pieds, jusqu'au café en bas de la rue. C'est une fois installés qu'Agathe a lancé les hostilités.

- Tu te souviens que j'ai changé de travail ? Une nouvelle boîte, des nouveaux collègues, c'est pas facile à gérer, tu sais ? Heureusement, je me suis tout de suite fait une nouvelle amie. N'est-ce pas, Léa ?

- On a sympathisé, continue Léa, et on a découvert -tiens-toi bien-, qu'on sortait avec le même homme depuis plus de six mois. Alors, forcément, ça nous a rapprochées. Il nous a fallu une demie-heure pour comprendre qu'Amandine n'était pas ta cousine et dix minutes pour trouver son numéro de téléphone.

- Tu pensais continuer comme ça combien de temps ? l'a coupée Amandine, plus énervée que jamais.

Je sentais bien que si je ne me défendais pas tout de suite, le poing qu'elle serrait ferait un aller simple pour mon nez. Et j'ai lu quelque part que le nez était l'endroit le plus douloureux.

- Ce n'est pas ce que vous croyez, je...

Agathe ne m'a pas laissé terminer. Un coup de genou bien placé et voilà qu'Amandine veut sa vengeance. Mon pauvre nez ne retrouvera plus jamais sa jeunesse. Léa se contenta d'un regard noir, ou presque. Jamais une gifle ne fut si puissante.

Laissez-moi vous dire que la personne qui a dit qu'un coup dans le nez vous mettrai à terre le plus vite ne connaissait pas Agathe.

Me voilà à nouveau célibataire.
- C'était inévitable.

PRIX

Image de 3ème édition

Thème

Image de Très très courts
106

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Bonjour, Hope. La finale hiver se termine dans 24 heures. Irez-vous confirmer votre vote pour mon fauteuil ? http://short-edition.com/oeuvre/poetik/le-fauteuil-rimbaldise
Image de J.M Capu
J.M Capu · il y a
Un sacré Lynchage pour ce pauvre Casanova ...
Image de Cristel D
Cristel D · il y a
A courir plusieurs lièvres à la fois.... bien fait ! une nouvelle très agréable à lire.
si vous avez le temps, je vous invite à lire : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/rencontre-dans-le-temps

Image de Sophie Copinne
Sophie Copinne · il y a
Un vote pour cette histoire que j'avais râté. Bonne chance Hope.
Image de Elisa Houot-Hope
Elisa Houot-Hope · il y a
Merci, Sofifee !
Image de Marie
Marie · il y a
Mon vote, Hope.
Image de Elisa Houot-Hope
Elisa Houot-Hope · il y a
Merci, Marie.
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
La vérité finit toujours par se savoir, la preuve une nouvelle fois.
Image de Cassie
Cassie · il y a
Image de Paul Bryden
Paul Bryden · il y a
Je revote, tu mérites tellement de gagner !! :)
Image de Elisa Houot-Hope
Elisa Houot-Hope · il y a
Merci Paul, c'ets gentil !! :)
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Et hop hop hop, un nouveau vote, Hope !
Image de Elisa Houot-Hope
Elisa Houot-Hope · il y a
Merci Jean !
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Vous avez soutenu mon fauteuil, Hope, et je vous en remercie. Il est maintenant en finale et a besoin d'un nouveau soutien. Le lui apporterez-vous ? http://short-edition.com/oeuvre/poetik/le-fauteuil-rimbaldise
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Mon revote, Hope, et bonne chance ! :-)
Image de Elisa Houot-Hope
Elisa Houot-Hope · il y a
Merci Joëlle, bonne chance à toi aussi :-)

Vous aimerez aussi !

Du même auteur