L’amnésie d’une fatalité

il y a
1 min
53
lectures
22
Qualifié
Image de 2020
Image de Très très courts
Six lettres maudites tatoué sur ma peau, tourmentent mes nuits, usent mes jours, et dansent la pantomime macabre de la souffrance mise a nue. Il m'a dit, l'homme en blanc. Un an ou deux tout au plus, et puis...
Le jour d’après, quand l’amnésie d’une fatalité nonchalante à dans la pénombre d’une illusion troublé, tracé l’apparence étrange d’une enluminure raturée.
Dans le halo incertain de ce petit matin muet, je l’ai vu appliquer son sceau à la cire rougeoyante, sur l’ombre insolite d’une empreinte jaunis par le temps.
En griffonnant sur le parchemin d’un futur inexploré, la réminiscence offerte à un monde oublié, l’empreinte de cette image, de cette impression fanée, abandonnée sur les chemins tortueux du passé, se reflètera longtemps dans la pénombre menaçante, de ces longues nuits aux heures oppressantes, qui ont dessiné sur ma vie des blessures tourmentés, des colères vaines et des exutoires désignés.
Toutes ces balafres incandescentes, ces silences sans amour, ont étouffé l’espoir de lendemains different pour toujours.
Cancer du sein, comme une ombre vorace qui me dévore de l'intérieur.
Le temps est assassin quand le mal nous brûle, au coeur des nimbes incertains d’un monde funambule.
22

Un petit mot pour l'auteur ? 11 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Tess Benedict
Tess Benedict · il y a
Dommage que vous n'ayez pas conservé la forme poétique, avec retours à la ligne! Même si le concours exclue la poésie, je pense qu'on peut faire des exceptions.
Image de MICHEL MICHELIS
MICHEL MICHELIS · il y a
L’amnésie d’une fatalité nonchalante
Dans la pénombre d’une illusion troublante

Tracera l’apparence étrange d’une enluminure raturée
Dans le halo incertain d’un petit matin muet

Elle appliquera son sceau à la cire rougeoyante
Sur l’ombre insolite d’une empreinte jaunissante

Griffonnant sur le parchemin de ce futur inexploré
La réminiscence offerte à un monde oublié

L’empreinte de cette image de cette impression fanée
Abandonnée sur les chemins tortueux du passé

Se reflètera longtemps dans la pénombre menaçante
De ces longues nuits aux heures oppressantes

Qui ont dessiné sur nos vies des blessures tourmentés
Des colères vaines et des exutoires désignés

Toutes ces balafres incandescentes ces silences sans amour
Ont étouffé l’espoir de lendemains different pour toujours

Et le temps est assassin quand l’absence nous brûle
Dans les nimbes incertains d’un monde funambule


Juste pour vous Tess.
Et merci pour votre petit mot.
Amicalement
MM

Image de Tess Benedict
Tess Benedict · il y a
Un grand merci 😊
Image de Françoise Desvigne
Françoise Desvigne · il y a
Très belle écriture !
Image de MICHEL MICHELIS
MICHEL MICHELIS · il y a
Merci Françoise
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une œuvre sombre, triste, déconcertante devant cette prise de conscience douloureuse ! Mon soutien ! Une invitation à venir soutenir Katherine la Combattante dans sa lutte courageuse et acharnée contre l’épouvantable maladie du cancer du sein. Mes remerciements d’avance !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/katherine-la-combattante

Image de MICHEL MICHELIS
MICHEL MICHELIS · il y a
Merci Keith
Image de Amandine B.
Amandine B. · il y a
Douloureux ce poème, et triste jusqu'au bout mais cest très bien écrit !
Image de MICHEL MICHELIS
MICHEL MICHELIS · il y a
Merci pour ce message Amandine.
Image de MICHEL MICHELIS
MICHEL MICHELIS · il y a
Merci Maia.
Image de Maia ROCA
Maia ROCA · il y a
Texte fort d'un écorché vif, que l'écriture poétique vient adoucir...