250 lectures

137

Qualifié

Sandra conduit sa voiture comme un automate. Les yeux noyés de larmes, sa vision est floue. Combien de fois a-t-elle songé à se suicider au volant de son véhicule depuis ce jour de juillet 2004 où elle a tout perdu ?
Les congés sur une plage paradisiaque ensoleillée, bordée de palmiers, avaient bien commencé. Un voyage somptueux en avion, en première classe. Gilles, son mari, venait d’avoir une promotion au sein de son entreprise et ils avaient décidé de fêter cela en famille en réalisant un voyage de rêve. À l’hôtel, les enfants dormaient dans une chambre voisine mais séparée, ce qui leur permettait de consacrer du temps à leurs ébats amoureux, de redécouvrir mutuellement des émotions érotiques qu’ils avaient un peu perdues de vue ces derniers temps, pour atteindre le paroxysme amoureux .Un long moment de plénitude partagé.
Elle repense à chacun de ces instants, submergée par l’émotion. Elle revoit encore cette vague monstrueuse les surprenant en pleins ébats, balayant tout sur son passage, réduisant leur hôtel à un tas de gravats en quelques minutes, sans leur laisser le temps de réagir. Les enfants n’ont même pas eu le temps de les rejoindre dans leur chambre. Ils se sont retrouvés balayés comme des fétus de paille, surnageant comme ils pouvaient au milieu d’une marée d’eau, de boue et de détritus divers. Elle avait bien tenté de s’accrocher à Gilles, mais le courant était si violent qu’ils se sont trouvés séparés. Il y avait des corps partout, tentant désespérément de s’accrocher au moindre objet. On devinait des cris de désespoir dans toutes les directions qui se perdaient au milieu du vacarme ambiant. Elle ne se souvient plus à quel moment elle a perdu connaissance, épuisée, désespérée de ne plus voir sa famille, ayant perdu tous ses repères en si peu de temps. Ce n’est que plusieurs jours plus tard, après des heures d’angoisse, qu’on lui annonça qu’on avait retrouvé les corps de son mari et de ses enfants sans vie sur une plage éloignée. Gilles avait probablement tenté de sauver le p’tit Paul et sa sœur, car ils étaient restés accrochés à leur père. Elle n’oubliera jamais cette vision apocalyptique, leurs petits corps sans vie alignés sur le sable, le visage marqué par la terreur qu’ils avaient dû éprouver.
Il faut à tout prix qu’elle arrête son véhicule, qu’elle se gare sur le bas-côté. Elle ne distingue plus rien, elle sent le malaise arriver. Elle braque son volant vers la droite, tout en freinant progressivement. C’est à ce moment qu’elle sent un léger choc à l’avant et qu’elle perd connaissance.

Lorsqu’elle se réveille, une jeune femme est à son chevet. Elle est allongée par terre à côté de sa voiture. Son corps est recouvert d’un plaid, elle a chaud. La femme lui caresse lentement le front et lui parle doucement. Elle distingue à peine sa silhouette et sa voix lui parvient comme un murmure. Elle comprend qu’elle lui demande si elle l’entend, si elle voit les doigts qu’elle passe devant ses yeux, si elle ressent une douleur particulière. Paradoxalement, Sandra a le souvenir qu’à ce moment-là, elle se sent bien. La femme l’aide à se redresser.
— On m’appelle Jackie, il ne vous rien arrivé de grave, mais vous vous êtes arrêtée à temps, enfin presque... Vous avez légèrement heurté le van qui transporte Karma.
Devant mon regard interrogatif elle me précise qu’il s’agit de son cheval.
C’est ainsi que j’ai fait connaissance de la personne qui m’a permis de refaire surface.
Jackie me propose d’aller boire quelque-chose avec elle pour récupérer mes esprits. Elle me dit qu’elle est presque arrivée à son club équestre. Je n’ai qu’à laisser ma voiture là où elle est, elle reviendra m’accompagner plus tard pour la récupérer. J’accepte spontanément. Cette personne m’inspire confiance, et puis elle vient de m’aider, je ne peux pas refuser.
Depuis ce jour, Jackie est devenue une amie très chère. Elle sait m’écouter attentivement et est très émue par ce que je viens de traverser. Elle me confie qu’elle peut m’aider à retrouver un équilibre malgré cette terrible épreuve que je viens de vivre. Elle m’explique qu’elle est « équithérapeute », et qu’avec son compagnon équin Karma, elle pourrait, après quelques séances, m’apporter un mieux-être et me redonner une envie de vivre. Elle m’explique, qu’il faut que je sois partie prenante et que je m’investisse totalement, que cette technique est un soin basé sur la présence du cheval comme simple « médiateur ». L’aide apportée peut être de l’ordre du psychique mais aussi du corporel. Mais les résultats ne seront obtenus que si nous le faisons bien tous les trois ensemble.
C’est ainsi que Karma, Jackie et moi avons partagé des instants de communication intenses. Karma a su me séduire par sa douceur et je l’ai ressenti avec l’aide de Jackie comme un être qui ne juge pas, qui sait partager, accompagner et soulager. La rencontre avec lui, le toucher, le caresser, m’ont rendu sereine et à nouveau épanouie. Ma vie se transforme petit à petit sans oublier les événements tragiques que j’ai vécus.

PRIX

Image de Hiver 2019
137

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Teddy Soton
Teddy Soton · il y a
Délicatesse et sensibilité sont les mots clé de ce récit bravo +5
Je suis en finale avec Frénésie 2.0 merci pour votre soutien :)

·
Image de Coco47JL
Coco47JL · il y a
Je suppose que vous vouliez dire sont les mots clés….En tout cas merci, avec ou sans frénésie...
·
Image de Teddy Soton
Teddy Soton · il y a
Oui je voulais bien dire ça dsl, avez-vous apprécié mon récit ?
·
Image de Coco47JL
Coco47JL · il y a
Oui je viens de laisser un commentaire et de voter...
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Parvenir à supporter et engranger les épreuves sans souffrir est une étape longue et difficile . Votre texte l'exprime avec justesse .
·
Image de Coco47JL
Coco47JL · il y a
Merci , c'est en tout cas ce que j'ai recherché. ..
·
Image de Vassieux69
Vassieux69 · il y a
Quelle belle résilience!beaucoup d'émotion et d'originalité:bravo et à bientôt.!!!!
·
Image de Coco47JL
Coco47JL · il y a
Merci et à bientôt j'espère également...
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un texte attachant écrit avec beaucoup de sensibilité ! Mes voix +5 !
Une invitation à découvrir “Le Vortex” qui est en FINALE pour la Matinale
en Cavale. Merci d’avance et bonne soirée!
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/le-vortex-1

·
Image de JACB
JACB · il y a
Les contacts avec les animaux sont sources de bienfaits qui peuvent restaurer un être cabossé comme l'est votre personnage.Je n'ai jamais essayé mais votre texte est convaincant.
Un poème et un TTC cavalent en finale sur ma page, bienvenue Coco.

·
Image de Coco47JL
Coco47JL · il y a
Merci pour ce commentaire, je n'ai pas testé non plus , mais j'aime les chevaux et les animaux en général et je crois à leur influence salutaire sur les humains que nous sommes...
·
Image de DEDE
DEDE · il y a
Encore cette fois ce texte imprime vos sentiments personnels , votre signature n' est pas nécessaire ! quel plaisir de vous lire , merci
·
Image de Coco47JL
Coco47JL · il y a
Merci et très heureux que vous me reconnaissiez sans signature...
·
Image de Dominique Vergès
Dominique Vergès · il y a
Bonne chance dans cette nouvelle compétition!
Joueur tu es, joueur tu resteras.

·
Image de Coco47JL
Coco47JL · il y a
Merci pour ta contribution...a bientot..
·
Image de Champolion
Champolion · il y a
La description de la rencontre et de l'empathie qui éloignent l'idée suicidaire est fine
Mes voix
Champolion

·
Image de Coco47JL
Coco47JL · il y a
Merci beaucoup pour ces compliments
·
Image de Anne-Marie Boutier
Anne-Marie Boutier · il y a
Quel beau texte, je suis impatiente de connaître le dénouement. Et je vote bien sûr pour toi .
·
Image de Coco47JL
Coco47JL · il y a
Merci pour ton vote….Mais il n'y a pas de dénouement à attendre….bises
·
Image de Keita L'optimiste
Keita L'optimiste · il y a
Quelle belle oeuvre ,c'est très,très passionnant. Pour ce faire je vous accorde mes voix. Veuillez découvrir la mienne sur https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/apparait-maintenant et merci d'y voter.
·
Image de Coco47JL
Coco47JL · il y a
Merci...
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Tous les soirs, je ferme les yeux, pensant naïvement que je vais rapidement m’endormir. Il suffit de quelques minutes pour qu’un tumulte incessant bourdonne dans mon cerveau. La valse des ...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Dani poussa enfin la porte d'une des toilettes pour hommes de la station-service. On était en pleine transhumance du mois d'août et un flot ininterrompu d’automobilistes se ...