2
min

Juste une station

160 lectures

22

Premier bip. Voyage perpétuel, récurrent, désolant. Et pourtant ce matin-là tout serait différent.
Je me ruais comme toujours espérant poser mes fesses sur le peu de sièges disponibles et là le Graal était devant moi (bref juste une place). Je passerai les détails de l’installation chaotique, le coup de sac à la voisine, l’écrasement de pied involontaire et la perte d’équilibre qui aurait pu mener à un contact physique non désiré.
Mais me voilà prêt à voyager enfin surtout à aller travailler. *Quand je pense que j’ai écrit toutes ces lignes mais que le train n’a toujours pas bougé.
Me voilà calé entre un grand barbu poilu et une fluette femme au charme incontestable. Je ne saurai que plus tard que son charme était surtout artistique (en fait je le sais déjà mais le temps d’écriture est plus long il vous faudra patienter pour en savoir plus).
C’est une manie commune qu’en théorie je n’ai pas mais ce jour-là mes yeux décidaient de scruter ma voisine enfin surtout son cahier d’écriture faisant de moi ce lecteur invisible, invité à un voyage littéraire.
Je ne saurai dire si elle écrivait par plaisir ou si c’était son travail mais je prenais plaisir à découvrir cette histoire, ce fragment d’histoire, prenant vie sous mes yeux.
Les noms des protagonistes et certaines parties de l’histoire étaient masqués par sa main et son stylo, je ne pouvais qu’inventer et remplir certains blancs.

Refus d’apprendre à unir **********
La solution s’avérait inutile, elle restera ***********
Mais mes sentiments étaient ************** , indicibles, perdant toute ***** ** *** mots venaient à les définir.
Nous étions ** ******* et si loin ou quand le corps et l’âme se disputent, ** ********* **** ***** se fuir.
Ne pas nommer, de là naissait le fossé de sentiments présents **** ** ******* petit à petit

Ces mots étaient si peu. Il ne me restait que mon imagination pour tenter d’imaginer le sujet et l’histoire.
Un tout à base de petits riens.
Trop de questions en tête et moi qui descend à la prochaine station. Je tente de grappiller quelques mots supplémentaires peut être une phrase. La phrase qui me permettrait de savoir.
Envie de connaître l’histoire, son histoire qui est-elle ? Son histoire, une invention, une part d’elle ou rien de tout ça
Tout s’accélère sa main en devient obsédante je veux tout et l’agitation ambiante à l’approche du prochain arrêt n’aide pas. Rythme matinal imposé j’aimerais arrêter le temps oser lui demander comment avoir une chance de lire ce tout subrepticement aperçu.
Il est trop tard je dois me lever plus aucun stress ne sera utile ne me reste que l’espoir de la recroiser. Je sais déjà que demain je prendrais le même train, même wagon et que la chance fera le reste. Quelques mots en plus, un courage retrouvé si le rêve est permis. Je suis apaisé par mon imagination qui écrit une suite onirique à ces quelques lignes aperçues. Une histoire d’amour dans laquelle elle et moi sommes les acteurs d’un heureux futur. J’oserai peut-être de l’incongrue, du fantastique, du sensationnel voire du charnel.
Deuxième bip
Un quai et la cohue matinale me rattrapent mais j’ai une histoire en tête, une histoire à continuer que je la recroise ou non d’autres mots s’ajouteront aux siens... Mes mots.

Troisième bip

Je passe le portique et la vie réelle se prend ses droits mais j’ai et j’aurai toujours cette liberté de rêver.

PRIX

Image de Les 40 ans du RER

Thèmes

Image de Très très courts
22

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Une forme d’écriture originale pour une histoire qui l’est aussi. Il est vraisemblable que les longs trajets en RER puissent favoriser en même temps le rêve et la créativité. Cela change agréablement des voyages en « boîtes à sardines ».
·
Image de Arlo
Arlo · il y a
Très réussi.
·
Image de Aurélien Littaye
Aurélien Littaye · il y a
merci même si je sais que c'est perfectible :-)
·
Image de Volsi
Volsi · il y a
Tu aurais pu lui arracher son cahier juste en descendant :)
·
Image de Aurélien Littaye
Aurélien Littaye · il y a
il aurait pu mais il est pacifiste enfin je l'espère... peut le sera-t-il moins pour la suite de l'histoire :-)
·
Image de Volsi
Volsi · il y a
:-)
·
Image de Didier Lemoine
Didier Lemoine · il y a
Mes voix pour ce bon texte. Prenez le temps d'aller visiter ma nouvelle (SACHA), qui participe au concours spéciale à l'occasion du 40ème anniversaire du RER. Lisez, et si vous aimez, votez afin de m'offrir votre voix très chère http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/sacha-3?all-comments=true&update_notif=1511282103#js-collapse-thread-585524
·
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Vous êtes créatif avec ce que cela induit de bon et d'un peu moins bon. L'ensemble reste intéressant à découvrir. Mon vote
·
Image de Aurélien Littaye
Aurélien Littaye · il y a
n'étant jamais satisfait de mes écrits ou photos ou mix je ne peux qu'être d'accord :-)
·
Image de Sylvain Charlier
Sylvain Charlier · il y a
il nous reste à lire cette histoire !
celle ci est joliment imaginée; mon vote.
et si le coeur vous en dit vous pouvez me lire ici: http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/en-capitale

·