1
min

Juste une pointe de cannelle

Image de Mouchette louvet

Mouchette louvet

117 lectures

4

Une odeur de confiture de figue emplit toute la maison. Une bonne odeur fruitée et caramélisée. Eva adore la petite note d'épice, à peine perceptible, des confitures de sa mère. Juste une pointe de cannelle. Elle ferme les yeux, un instant, pour mieux s'en imprégner.
Lucas est déjà à table, il est prêt à dévorer. Il n'a pas mis le moindre couvert, il attend. Eva le lui fait remarquer. Elle en a assez de le voir se faire servir comme un pacha. Ce n'est plus un bébé, il va avoir neuf ans dans quelques jours.
Lucas ne répond pas. Il n'a pas entendu la remarque de sa soeur, il a trop faim. L'odeur qui se dégage de la bassine de cuivre y est sûrement pour quelque chose. Bien que l'attente, soit pour lui un supplice, il ne proteste pas pour être servi, il sait que tant que son père n'est pas à la maison, il ne commenceront pas à manger.
Monsieur André est enfin là. Ponctuel. Il a quitté l'usine avec ses collègues dès que la sirène a retenti. Il est passé à la pointeuse et à récupéré sa bicyclette.
Avant d'embrasser sa femme et ses enfants, il se lave les mains en les frottant avec une petite brosse pour enlever le cambouis. Les senteurs du savon de Marseille se mélangent à celles qu'il y avaient déjà dans la pièce.
Il découpe d'épaisses tranches de pain après avoir fait une croix au couteau sur la croûte. Pour Lucas, c'est le top départ et il tend son assiette avec un grand sourire.
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Mirgar Garrigos
Mirgar Garrigos · il y a
J'aime ce moment d'intimité familiale avec ses rituels et cette exacerbation sensorielle qui marque les enfants ...Ce sont les repères que les plus jeunes conservent précieusement sans s'en rendre compte