1
min

Juste un souffle d'air

Image de Mouchette

Mouchette

97 lectures

48

Un vent léger soulève le rideau.
Juste une petite brise qui accompagne le lever du jour.
Ce souffle d'air qui joue avec le tissu blanc s'est gorgé de la fraîcheur
des heures sombres.
Il entre dans la chambre en douceur, sans fracas, et vient caresser la joue d'Eva.
Elle remonte le drap sur son visage, le cale en levant un bras en bouclier pour
se protéger des assauts du jour.
La lumière matinale commence à éclairer la pièce.
Elle s'y glisse en raies blafardes entre les volets juste poussés la veille et accrochés sur l'espagnolette.
Il a fait très chaud ces derniers jours. Les pierres de la ville n'arrivent plus à respirer.
Les hautes demeures de granite sont pleines de soleil et même la douceur nocturne ne parvient pas à les rafraîchir.
Une odeur de musc et d'épineux attire l'attention d'Eva.
Une senteur nouvelle et déjà familière se mêle à celle de la lessive des taies d'oreiller. Une fragrance masculine qu'elle hume avec délice.
Elle ouvre les yeux puis se force à les refermer avec l'espoir de retrouver le sommeil, de prolonger la nuit.
Elle est si bien dans cette pénombre parfumée, dans la douceur de ce lit.
Elle n'ose plus bouger. Elle écoute le silence et saisit une respiration.
Elle se décide à tendre le bras en un mouvement lent à peine perceptible. Elle redoute de trouver un oreiller esseulé de l'autre côté du lit. Mais, ses doigts trouvent la douceur d'une épaule, une peau épaisse et chaude.
Eva ne bouge plus à nouveau. Ce simple contact, cet effleurement la submerge d'une vague de bonheur.
Il est là. Il est à côté d'elle. Il dort.
Ce dimanche matin est pour Eva, le premier et le plus beau matin au monde.
A nouveau, le vent soulève le rideau. Cette fois, le tissu s'envole à mi hauteur de la fenêtre et commence un délicat clapotis.
D'abord juste une goutte, puis deux, puis dix, puis une vraie pluie d'été. L'aube lui donne tout... Même cette belle ondée tant espérée!
Eva craint une fraction de seconde avoir rêvé cette nuit dans les bras d'Eric. Elle l'avait tant voulu, tant désiré, cet homme plein de charisme, ce regard clair.
Soudain, elle a envie de rire. Elle n'arrive pas à se contenir. Elle rit et réveille Eric qui la regarde surpris et amusé à la fois.
Une idée vient de lui traverser l'esprit. Elle ne restera plus en arrêt devant les photomatons. Elle ne dévisagera plus l'épicier de la place Saint Didier. Elle ne passera plus des heures, seule au fond du café, à griffonner des mots perdus... Elle ne pleurera plus en regardant pour l'énième fois Amélie Poulain.

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très court
48

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Bonjour Mouchette ! Je relis avec grand plaisir votre superbe TTC !
Vous avez soutenu mon sonnet Mumba et je vous en remercie. Il est désormais en finale. Le soutiendrez-vous de nouveau ? https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/mumba Bonne journée à vous !

·
Image de Maour
Maour · il y a
Je vous soutiens pour le prix ;)
J'espère que vous aimerez aussi mon poème :
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/le-retour-du-soleil
Amitiés

·
Image de Jfjs
Jfjs · il y a
On a tous envie de "encore". Bravo pour le texte.
·
Image de Bella Jessica
Bella Jessica · il y a
de l'amour à souhait...bravooo
·
Image de Céline Cistu
Céline Cistu · il y a
Douceur, profondeur des sentiments, générosité poetique des mots, à l'image de l'auteure....
·
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Romantique à souhait. Parfait pour une St Valentin.
·
Image de Betty Morgand
Betty Morgand · il y a
Ce premier matin du monde où nous sommes réunis dans la douceur de l’Amour est si délicat et délicieux.... merci pour tes mots ma doucette.... c’ Est Magnifique !
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Le premier matin où Emma s'éveille avec l'amour à ses côtés, le premier matin du monde est-il dit si joliment ! Bravo Mouchette ! Vous avez mes cinq votes.
Je vous invite à lire mon sonnet sur le destin tragique de Mumba : http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/mumba Bonne journée à vous.

·
Image de Sulfamide Lasouriquirugit
Sulfamide Lasouriquirugit · il y a
Un peu de douceur pour nos yeux...
·