Joyeux Anniversaire

il y a
3 min
2 930
lectures
13
En compétition

Nourrissant mon imagination de sensations réelles ou imaginaires, je vous propose de vous évader le temps d'un rêve. Embarquement immédiat pour un pays érotique sensuel et subtil  [+]

Image de Été 2021
10 h 28
« Je vous souhaite un excellent anniversaire !!!
Je vous offre mon AMOUR INFINI !
Je vous offre le sentiment d'être vivant !
Je vous offre la jouissance de la vie !
Je vous offre NOUS ! »

11 h 23
Je suis adossée contre le cadre de la porte au fond du couloir. Des bas noirs, suspendus à un porte-jarretelle rouge, mettent en valeur ma nudité. Mes dents mordillent ma lèvre inférieure, vous signifiant ainsi mon désir de baisers enflammés. Vous vous approchez de moi et vos lèvres viennent se poser sur les miennes. Vos mains caressent mes seins qui se tendent vers vous, gorgés de désir.
Nous entrons dans la chambre des secrets. Vous me faites assoir au bord du lit blanc. Vous ouvrez mes cuisses en douceur pour observer attentivement ma source mystérieuse. Je peux lire dans vos yeux cette admiration émerveillée et je deviens alors la plus précieuse des merveilles du monde. Vous descendez maintenant lentement l'un des bas le long de ma jambe. Vous saisissez mon pied ainsi dévêtu et vous commencez à sucer délicatement mes orteils un à un. Vous les mordillez amoureusement, tout en recherchant à croiser mon regard.
Puis, vos lèvres remontent doucement à l'intérieur de mon mollet, à l'intérieur de mon genou, à l'intérieur de ma cuisse. Des frémissements de désir envahissent voluptueusement mon corps. Mais vous cessez ces caresses divines pour faire désormais bénéficier l'autre jambe de ce rituel sensuel. Ainsi vos lèvres remontent lentement de la pointe du pied, vers l'intérieur du mollet, du genou, de la cuisse. Arrivé au terme de cette ascension vertigineuse, vous venez déposer un baiser solennel sur mon mont de vénus appelant vos caresses. Vous écartez les lèvres de ma cascade rugissante. Vous observez encore un instant ce calice débordant déjà de cyprine. Puis votre langue vient doucement lécher cette fontaine d'amour en remontant très, très, très lentement vers mon clitoris implorant. Là, vous vous attardez un instant en petits cercles autour de cette perle de nacre perdue dans un ciel de tendresse. Mes mains caressent mes seins. Le désir hésite alors entre mes seins et ma rivière des plaisirs. Je l'imagine montant et descendant le long de ma colonne, ouvrant au passage chacun de mes chakras. Je m'ouvre à vous. Je m'ouvre à moi.
Je m'invite alors en vous. Je deviens Vénus dans l'initiation aux plaisirs. Je n'existe plus que dans mon clitoris devenu diamant étincelant dans la fraîcheur de la nuit. Je vous offre ma jouissance suprême au-delà des limites humaines.

19 h 9
L'après-midi s'achève. Le ciel est couleur de firmament. Après une balade dans un bois où nous avons découvert une clairière, nous avons traversé un champ de fougères. Nous entrons dans la maison blanche cachée au bout du sentier. Le feu brûle dans la cheminée. Une douce chaleur baigne l'atmosphère calme et douillette de cet endroit béni par les fées. Un immense sofa fait face aux flammes qui crépitent. Je vois leur reflet pétiller dans vos yeux d'océan. Nous nous tenons la main, comme nous l'avons fait durant cette promenade sous un soleil blanc d'hiver. Nos doigts sont incapables de se lâcher. Leo Ferré chante « Thank You Satan » en boucle. Sur cette musique lascive, mon corps commence à danser. Je ferme les yeux, emportée par la mélodie. Vous me dévorez d'un regard rempli d'envie et de poésie. Nous quittons enfin nos épais manteaux d'hiver. Un tapis douillet accueille nos vêtements qui glissent peu à peu vers le sol. Je décide alors de faire fondre du chocolat noir intense. J'en vérifie la température et vous l'amène. Vous savez ce que cela signifie. Vous prenez ce mets délicat au bout de votre doigt et commencez à recouvrir votre fier explorateur de cette douceur appétissante. Je ne peux résister plus longtemps à ma gourmandise ! Mes lèvres se jettent sur vos doigts d'abord pour les sucer voluptueusement. Puis, sentant votre désir vous envahir, en même temps que le mien accélère mon souffle, ma langue vient lécher avec délectation cette friandise céleste ! Je retrouve les joies de l'enfance en suçant cette baguette magique. Mais je ne suis plus une enfant, et tous mes sens sont en émoi. Vous me regardez, amusé par ma gourmandise et mon sourire joyeux de jeune fille espiègle. Puis vous fermez les yeux. Vous me faites une confiance absolue, car vous savez que le baiser d'Hédonée est ma spécialité, que je suis une experte dans ce domaine. Vous oubliez qui vous êtes. Vous ne ressentez plus que les caresses de mes lèvres et de ma langue remontant doucement de vos fruits de la passion vers le gland de votre sexe. Je reproduis plusieurs fois ce chemin qui indiquera à votre sperme la direction à suivre lorsque le moment sera venu. Votre souffle s'accélère. Toujours les yeux fermés, vos mains se posent délicatement sur ma chevelure. Votre aiguille déboussolée veut être toute entière engloutie dans ma bouche accueillant votre offrande. Malgré cette tension intense, je décide de me retirer. Ma langue lèche encore avec beaucoup de sensualité le bout de votre sexe résolument dressé vers moi. Vous souhaitez à nouveau l'introduire entre mes lèvres tièdes et humides, mais j'en ai décidé autrement. Mes mains se glissent entre vos chevilles et remontent tout doucement entre vos mollets, vos genoux et enfin vos cuisses. J'introduis délicatement mon bras entre vos jambes. Mon majeur vient exciter par de petites pressions vos pétales de rose qui attendaient ce moment avec impatience. Une fois l'endroit bien identifié, mon doigt se glisse dans cet orifice du plaisir. Je viens avec la pulpe de mon doigt stimuler l'intérieur de votre intimité dans le secret de la jouissance et de l'abandon. Ma voix vous intime alors l'ordre de jouir : « Jouissez maintenant, jouissez, je vous l'ordonne ! » Un jet de sperme jaillit de votre sexe. Un bonheur immense irradie mon visage tandis que le vôtre retrouve l'apaisement après ces minutes de tension extrême.

« Joyeux anniversaire, mon Amour ! »
13

Un petit mot pour l'auteur ? 18 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Arsene Eloga
Arsene Eloga · il y a
Un anniversaire qui restera dans les annales .
😂 Je vous laisse un j'aime car cette exercice est difficile mais vous pouvez être fière de vous car vous êtes au dessus du défit

Image de Alma Donna
Alma Donna · il y a
Merci !
Image de Arsene Eloga
Arsene Eloga · il y a
Sans vous forcer la main
Laissez moi vous inviter si vous avez une minute de lire mon texte. Merci
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/un-destin-funeste-1

Image de Nadia Batchep
Nadia Batchep · il y a
Le genre d'anniversaire qu'on n'oublie pas de toute sa vie 😍🥰 wouah !!!J'ai tout simplement aimé vous lire et je pose tous mes cœurs💓 ❤️ pour vous sans hésitation !!!
Si vous avez un moment bien vouloir me lire sur https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/ma-bonne-etoile-4

Image de Bernard G.
Bernard G. · il y a
C'est tellement difficile d'écrire une nouvelle érotique et , en l'occurrence, vous avez réussi ce challenge...Bravo !
J'ai aimé ce win win avec une préférence pour 19h9 qui comprend en quelque sorte une "préparation" avant de passer aux choses sérieuses tout en soulignant cette trouvaille - très poétique à mon sens - "Vous écartez les lèvres de ma cascade rugissante" qui explose en 10h23.

Image de Alma Donna
Alma Donna · il y a
Merci ! A mon sens, l'érotisme raffole de la poésie !
Image de Clémence Caulier
Clémence Caulier · il y a
Une bien joyeuse fête d’anniversaire... je vous laisse un grand j’aime!
Image de Alma Donna
Alma Donna · il y a
Merci !
Image de Ozias Eleke
Ozias Eleke · il y a
Belle description d'un anniversaire inoubliable... Merci pour cette balade.
Je vous prie de lire https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-prieres-de-madou

Image de Alma Donna
Alma Donna · il y a
Merci ! L'amour entre deux êtres concourt aussi à ce monde de paix auquel vous aspirez dans votre texte...
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
"Je bois dans ta déchirure, j'étale tes jambes nues, je les ouvre comme un livre où je lis ce qui me tue..." Devinez... c'est facile. N'est-ce pas là la vocation d'un anniversaire que de donner et recevoir, offrir et s'offrir ? Merci de nous avoir invité à la fête :-)
Image de Alma Donna
Alma Donna · il y a
Georges Bataille
C'est exactement ça un "joyeux" anniversaire : donner et recevoir, offrir et s'offrir !

Image de Daniel Grygiel Swistak
Daniel Grygiel Swistak · il y a
Un anniversaire que l'on n'oubliera pas c'est certain, belle description !
Image de Alma Donna
Alma Donna · il y a
merci !
Image de Petit Soldat De la Poésie
Petit Soldat De la Poésie · il y a
Un bien bon moment d'anniversaire à deux.
Image de Alma Donna
Alma Donna · il y a
merci !
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
Un anniversaire mémorable, une belle écriture pour décrire le plaisir des deux amants, bravo !
Image de Alma Donna
Alma Donna · il y a
merci !

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Le bâton du baryton

Benoit Gautier

Hey Joe, te souviens-tu du film de Woody Allen La Rose pourpre du Caire ?... Les personnages traversent la toile et le cinéma envahit la vie. Telle ta voix chaude de baryton qui imbibait le... [+]

Très très courts

Brûler

Mikaël Lumière

Un fauteuil club au côté du lit. Légèrement enfoncé, une jambe par-dessus l’accoudoir, la chemise déboutonnée aux manches relevées ; au poignet, l’heure qui n’a plus d’intérêt, et... [+]