Joanna (CHAPITRE 1)

il y a
2 min
72
lectures
12

"Wherever I am, if I've got a book with me, I have a place I can go and be happy", J.K. Rowling. J'adore lire, mais depuis peu, je me consacre énormément à l'écriture. J'aime embarquer le lecteu  [+]

On était mardi. Je m’en souviendrai toute ma vie. Elle arriva en milieu d’année, à la rentrée de janvier. Quand elle passa la porte de ma classe, la sixième B, je la remarquai tout de suite. Pourquoi ? Je ne saurais le dire avec précision. Elle avait les cheveux noirs comme la nuit et les yeux gris comme la cendre. Il y avait quelque chose d’énigmatique en elle, voire même d’inquiétant, mais d’une certaine façon, elle était belle. J’étais hypnotisé, comme happé par les nombreux secrets qu’elle semblait renfermer.

Mon cœur manqua un battement quand je la vis s’approcher de la chaise qui se trouvait à côté de moi.
-Je peux m’assoir ?
-Bien sûr, avec plaisir ! Moi, c’est Pierre. Et toi ?
Enfin, ça c’est que j’aurais voulu dire. Mais en réalité, j’avais plutôt dû bégayer un truc du genre :
-Ben euh... d’a... d’accord. Euh... je veux dire... si... si tu veux.
Si mes copains m’avaient vu à ce moment-là, ils se seraient moqués de moi pendant au moins trois mois. Néanmoins, elle semblait avoir saisi l’idée, puisqu’elle m’adressa un sourire qui découvrit ses belles dents blanches (j’ai cru que j’allais m’évanouir !) et prit place à mes côtés.

J’étais tellement intimidé que je n’osais ni lui parler, ni même la regarder. Heureusement pour moi, le professeur rentra dans la salle de classe à ce moment précis, mettant fin à cette gêne. Une fois qu’il eut obtenu le silence et l’attention de ses élèves, il fit signe à ma mystérieuse voisine de se lever.
-Nous avons une nouvelle élève aujourd’hui. Elle s’appelle Joanna et elle nous vient de Nice. Je compte sur vous pour lui faire un très bon accueil. D’ailleurs, pour faciliter les choses, j’ai décidé qu’il serait bien de nommer quelqu’un parmi vous qui aiderait votre nouvelle camarade à s’intégrer. Une sorte de « parrain » ou « marraine » qui l’aiderait un peu au début le temps qu’elle trouve ses marques. Vous êtes d’accord ?
Aucune réaction.
-Bien euh... alors, qui aimerait s’en charger ?
Toujours aucune réaction. Quoique... Une main, une seule main s’était levée dans l’assistance. Je ne la remarquai pas tout de suite. Ce n’est que lorsque le visage joyeux de Joanna se tourna vers cette personne que je compris. J’ai levé les yeux vers le plafond. Ma main y était dressée.

-Et là, tout en haut des escaliers, c’est la salle d’arts plastiques. C’est plutôt sympa même si le prof est assez bizarre...
-Bizarre comment ?
-Bah, un peu illuminé quoi ! Mais bon, c’est un prof de dessin alors rien d’étonnant !
Elle se mit à rire. C’était la première fois que je l’entendais et il me donna des frissons. Ce n’était pas un rire ordinaire. Il avait quelque chose de vraiment effrayant qui me glaça le sang. Elle dut percevoir mon malaise, parce qu’elle me regarda en fronçant les sourcils.
-Tout va bien Pierre ?
Je me concentrai pour reprendre mes esprits.
-Euh... oui oui t’inquiète ! J’étais en train de rêvasser, c’est tout.
-D’accord, dit-elle joyeusement. On continue ? J’ai très envie de voir la salle de techno ! C’est par là tu m’as dit, c’est ça ?
-Euh... ouais.
Et elle partit en sautillant. Elle se retourna après avoir parcouru quelques mètres, et vit que je n’avais pas bougé.
-Ben alors ? Tu viens ?
-Oui voilà, j’arrive.
Je la suivis, curieux mais méfiant à la fois. Cette fille était si étrange. Quelque chose m’attirait irrésistiblement vers elle, mais en même temps, j’avais peur de ce que je pouvais découvrir...



A suivre...

12

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

La Traque

Romane Endell

On pense plutôt que ce sont les hommes, les durs, ceux qui arrivent en taule à seize ans et qui en sortent à trente qui font ce genre de choses.
Moi je suis une fille, j'ai quinze ans depuis... [+]