Je suis un bateau à la dérive

il y a
1 min
1
lecture
0
Je suis un bateau à la dérive. Dans la nuit noire de mon angoisse, mes amis sont des phares : puissants, immuables, solides, ils se dressent comme les gardiens de ma sérénité. Droits, le regard plongé dans le lointain, ils me voient un instant puis détournent les yeux vers un autre monde, puis reviennent et me considèrent un court instant, avant de repartir. Je ne suis qu'un bref moment, un passage sans importance, qui ne mérite même pas de s'arrêter plus longtemps. Ils sont les gardiens de ma solitude. Par eux, je suis sûr de ne pas être. Je ne suis que par moi-même. Et par toi.
En suivant la marée montante, ma coque a rencontré tes fondations solides. Je me suis ancré près de toi et je te retrouve toujours au même endroit. Une balise dans la mer agitée de mon existence, solidement amarrée contre vents et remous. Je sens sous mes mains tes contours rassurants. Dans un prolongement de mes flancs, tu es là.
Mais aujourd'hui, ta présence est moins ferme. Une vague te fait vaciller et tu t'enfonces un peu. Je te reconnais, écume d'ennui, qui te dépose à chaque reflux de mon quotidien. Un vent de jalousie se lève. Il te fait trembler sur ton socle et ton ancrage se détourne légèrement de moi. Toi aussi tu détournes les yeux. Quelque chose dans ton attitude m'inquiète. Je profite d'une vague de reproche pour te bousculer violemment. En réponse, une tempête d'incompréhension se déchaine et désespérément, je me raccroche à un mât d'incertitude. La houle furieuse t'engloutit. Je te regarde sous la surface te laisser sombrer sans lutter. Vas-tu t'enliser dans le sable fin qui tapisse le fond de notre histoire ou rebondir en laissant derrière toi tout ce varech de non-dits et me revenir plus fort que jamais ? Je te regarde et ton regard me fuit. Attrape ma main. Ne me laisse pas.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !