1
min

Je suis comme toi

Image de Marie Dietrich

Marie Dietrich

17 lectures

3

Pour toi nous sommes des sauvages. Nous sommes des alcooliques. Nous sommes des gens bruyants. Nous sommes des gens étranges.

Pourtant...

Nous nous rassemblons pour boire et vivre notre passion ensemble. Des fois nous ne buvons pas, des fois nous ne faisons que boire. De la bière surtout. De l'ambrée, de la blonde, de la brune. Nous nous remplissons les yeux et les oreilles de nos stars préférées dans de grands champs ou de petites salles. Cela te rappelle-t-il quelque chose?


Toi aussi tu te rassembles autour d'une bière avant, pendant et après ton évènement. Toi aussi tu te remplis les oreilles et les yeux de tes stars préférées.


Des fois, nous chantons des chants que seuls des connaisseurs peuvent entonner. Des chants de toutes les langues. Même des langues inventées ou mortes depuis longtemps. Nous réinventons le passé. Des fois nous faisons les chœurs sur des chansons que tous connaissent. Cela te rappelle-t-il quelque chose?


Toi aussi tu chantes avec tes congénères. Toi aussi tu reprends le répertoire populaire.


Des fois nous dansons à en faire trembler le sol, à soulever la poussière et les mottes de terre. Nous partons en transe collectives. Nous tournons, nous nous cabossons, nous sautons. Si l'un de nous tombe, nous lui tendons la main et le relevons. Pour qu'il puisse communier avec tous et crier sa joie. Cela te rappelle-t-il quelque chose?


Toi aussi tu fais mouvoir le sol de tes trépignements. Dans la joie et la liesse, tu embrasses ton voisin et prends la main de tes amis. Toi aussi tu connais la transe, l'ivresse du stress et la délivrance par le cri.


Des fois nous nous déguisons. Nous revêtons les habits de nos ancêtres, des accoutrements ridicules, des frustres bariolées et colorées. Nous partageons notre culture, nous affichons nos goûts. Nous ne jugeons pas sur un costume, sur une façade, mais nous félicitons l'audace. Ensemble nous rions de l'enveloppe mais jamais du contenu. Cela te rappelle-t-il quelque chose?


Toi aussi tu te changes. Tu repeins ta face des couleurs de ta passion, tu couvres ta tête de chapeaux extravagants. Toi aussi dans la foule tu veux être remarqué et faire rire. Tu veux impressionner et être vu.


Nous sommes une famille.


Toi aussi tu as une famille?


Nous sommes des fans de musique métal. Nous nous réunissons en festival des jours durant pour rire, chanter, se remplir les oreilles de musique et les yeux de fête.


Tu es fan de foot. Tu te réunis autour des matchs des jours durant pour rire, chanter, se remplir les oreilles de fête et les yeux de ballon rond.





Sommes-nous si différents?

Thèmes

Image de Très très courts
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Françoise Grand'Homme
Françoise Grand'Homme · il y a
Je préfère la musique.
J'ai aimé la construction de l'histoire avec le leitmotiv.

·
Image de Zurglub
Zurglub · il y a
Très bon texte ! Néanmoins, à choisir, le Hellfest me semble beau plus fédérateur que le foot...
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Chacun sa passion.
·