3
min

Je rentre bientôt à la maison

Image de Leel

Leel

59 lectures

32

Il pleuvait ce samedi soir. La porte du petit bar s'ouvrit doucement, laissant s'échapper une fine silhouette. Elle portait son ciré sombre et son échappe blanche. Sa capuche sur la tête, on ne pouvait deviner que ses yeux verts et le bout de son nez. Elle s'engouffra sous le torrent qui tombait du ciel, ses petits talons claquaient sur le béton. Il ne viendra pas la chercher ce soir. Depuis le début de la semaine, il ne venait plus. Satine savait très bien pourquoi.
Samedi dernier elle n'était pas allée travailler. Ils gagnaient bien leur vie, lui était professeur de S.V.T dans un très bon lycée et elle serveuse dans un modeste bar. Alors, ils étaient restés toute la journée dans leur nouveau petit appartement à Paris, où ils s'étaient installés il y a peu de temps. Dans la soirée, alors qu'ils regardaient un film, le téléphone de son conjoint avait sonné. Il avait souri en découvrant qui l'appelait. Satine qui l'observait attentivement savait que c'était sa mère. Les parents d'Adrian habitaient loin de Paris, à Brest, alors que ceux de sa copine étaient logés à quelques rues d'eux. Elle n'entendait pas nettement ce que racontait la mère de son compagnon mais elle comprit bien vite que cette dernière pleurait. Au fur et à mesure, le visage d'Adrian se décomposait, des larmes coulaient sur ses joues, ses yeux étaient exorbités tandis que l'horreur transparaissait sur son visage. Il murmura un faible "Au revoir" à sa mère. La main qui tenait son téléphone s'échoua sur le canapé, lâchant l'appareil qui tomba sur le parquet.
"Mon père est mort..." s'était-il effondré dans les bras de Satine.
Le père d'Adrian était allé acheter le pain comme chaque matin, saluant chaque personne qu'il croisait. Mais en rentrant, une voiture l'avait renversé. Le chauffeur était ivre et également mort dans l'accident. Les médecins affirmaient que les deux hommes avaient perdu la vie sur le coup, son beau-père n'aurait donc pas souffert. Mais son partenaire était anéanti.
Satine était finalement arrivée devant la porte de son domicile. Elle abaissa la poignée mais elle s'aperçut que la porte était close. Elle trouva cela étrange étant donné qu'Adrian devait être rentré depuis bien longtemps. Heureusement elle emportait toujours ses clés en cas d'imprévu comme celui-ci mais habituellement lorsque son conjoint sortait, il la prévenait. Elle entra et se débarrassa de ses affaires.
"Adrian ?" l'appela-t-elle.
Personne ne lui répondit. Il était dix-huit heures dix-huit, il devait être sorti prendre l'air pour se changer les idées malgré la pluie. Elle alla donc en cuisine, leur préparer quelque chose à manger. Elle distingua sur le plan de travail, un morceau de papier déchiré. Elle se réjouit de penser qu'Adrian lui avait laissé un mot pour l'avertir de son escapade nocturne. Elle se pencha sur la note afin de pouvoir déchiffrer l'écriture illisible de son copain. Son visage redevenu paisible, se déforma pourtant lorsqu'elle lut les six petits mots inscrits sur la feuille : "Je rentre bientôt à la maison".
Elle quitta la pièce en courant, se dirigeant vers l'entrée. Elle sortit son téléphone de la poche de son ciré, composant prestement le numéro de son homme. Elle ne voulait pas qu'il parte, qu'il "rentre à la maison", chez sa mère. Sa maison c'était ici maintenant, il n'avait pas le droit de l'abandonner parce que son père n'était plus. Ils s'étaient donnés tant de mal pour obtenir cet appartement, il n'avait pas le droit de le déserter de la sorte. Il n'avait pas le droit... Elle tomba sur son répondeur. Elle raccrocha et rappela. Elle tombait sans arrêt sur ce fichu répondeur. Ses yeux commençaient à se gorger de larmes. Elle faisait les cent pas dans leur petit salon. Elle abandonna. Elle déposa son portable sur la table basse.
"Tu n'as pas le droit...de me laisser derrière toi..." murmura-t-elle, la voix tremblante.
Quelques gouttes salées dévalèrent le long de ses joues. Elle hoquetait et tremblait, pleurant silencieusement. Satine resta là debout, en plein milieu du séjour, ses mains cachant son visage. Pourtant, deux bras l'entourèrent délicatement et un murmure se fit entendre près de son oreille.
"Ça ne va pas, ma Satine ?"
Cette dernière déplaça ses mains de son visage à celles qui étaient au niveau de son ventre, les agrippant fermement. Elle ne répondait pas, cherchant à calmer ses pleurs. Il était là.
"Ne pars pas." souffla-t-elle.
Étonné, il la lâcha, se plaçant devant elle. Elle le découvrit habillé d'un beau costume noir, ainsi que de belles chaussures de la même couleur à la place de ses vieilles baskets. Il l'interrogeait du regard tandis qu'elle détaillait sa tenue, jamais elle ne l'avait vu si bien habillé.
" Où voudrais-tu que j'aille ?" la questionna-t-il, l'air surpris.
" Tu ne veux pas rentrer chez ta mère ?" murmura-t-elle, ne comprenant plus.
"Bien sûr que non ! D'où te vient cette idée ? J'étais allé chercher tout ça." dit-il en montrant ses vêtements.
En effet, Adrian était allé chercher ce costume et ces chaussures qu'il avait commandé deux semaines plus tôt, bien avant d'apprendre le décès de son père. S'il était rentré si tard c'était parce qu'il ne trouvait pas la bague parfaite pour demander Satine en mariage.

PRIX

Image de 2019

Thèmes

Image de Très très courts
32

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Bulle_d_encre
Bulle_d_encre · il y a
Un récit sombre, triste qui se termine en une belle fin. Le suspens est bien ménagé. Mes voix !
·
Image de Virgeou
Virgeou · il y a
Ouah! Triste et beau à la fois! Belle imagination. 👍
·
Image de opale
opale · il y a
intéressant suspense jusqu'au dénouement.
·
Image de Dimaria Gbénou
Dimaria Gbénou · il y a
Suspense bien tracé et bien conduit. Je donne mes voix. ***. Je vous invite à lire " ACHOU " qui est en finale.
·
Image de Bab’s
Bab’s · il y a
Je trouve ça super, j’ai vraiment cru qu’Adrian allait partir !
·
Image de cali
cali · il y a
J'ai cru jusqu'à la fin qu'Adrian ne rentrerait pas, bravo !!!
·
Image de Arakeen
Arakeen · il y a
Un bon cliffhanger
·
Image de couette
couette · il y a
De l'imagination, bravo ! Elle était effectivement à côté de la plaque !
·
Image de Teddy Soton
Teddy Soton · il y a
Un récit touchant et triste avec finalement une fin heureuse bravo +5
Je suis en finale avec Frénésie 2.0 merci pour votre soutien :)

·
Image de Petit Potame
Petit Potame · il y a
J'aime trop ♥️♥️ La fin est inattendue, écris d'autres histoires stp !!
·