Je regrette ma vie

il y a
2 min
8
lectures
1
Tous me dirons que l'amour existe et moi je leur dirais l'amour n'existe pas.

Tout a commencé comme toutes ces histoires d'amour,dans un bar,sur la route,dans un jardin public,mais la mienne à commencé dans la cour du lycée d'anguissa à 16h30 je m'en souviens encore ,il était vêtu de ces plus beaux vêtement ,sa beauté et son charme était sans pareille , je voyais mon cœur s'en porté comme un brouillard en plein jour.
Nos regard ce sont croisés et notre amour à grandi ,on rêvait de Vénus et de mars une vie magnifique l'un contre l'autre dans un Paradi sur terre.
Mais c'était hélas !il était venu juste pour quelque temps,il était le stagiaire de mon prof de français Monsieur Henrt.

Je sentais dont mon cœur et mon âme m'abandonné ,je ne voulais pas laissé partir l'homme que j'aimais ,mais lui me répétais sans cesse je reviendrais car je t'aime,je me nourisais dont de ces paroles nuits et jours comme un enfant sur le sein de sa mère .
À la fin de son stage il partit sans un aurevoir ,me laissant vil d'espoir
et enceinte ;ou était dont passé tous ces mots d'amour qu'il me comptais lorsqu'il me caressais la peau,c'était triste à avoué mais j'étais la petite fille innoçente qui avait tout abandonné pour un amour qui n'existais pas.

Un vendredi soir de retour des classes pri de honte,je pris mes affaires et parti sans un aurevoir ,je ne voulais pas être la honte de ma famille ou bien la fille au jambe facile,mon chemin allait être long je le savais ,mais j'étais déterminé à l'affronté,dans mon désarroi je me souvenais encore des paroles de Catalunya mon ami d'enfance elle qui avait voulu m'ouvrir les yeux avant qu'il ne soit trop tard ,mais il était déjà trop tard,j' étais pris dans mon propre piège .
J' avais tellement marché epuisé, je m abrita dans une vieille maison abandonné ,qui devint mienne .
Ma vie n'avais
pas été comme dans un conte de fée ,je mourais de faim au regard des passants à qui je demandais quelques pièces d 'argents ,très peu étais cela qui y mettais quelque chose.
Un jour assise sur mon lieu de service espérant avoir quelques sou pour m'acheté à mangé ,j 'aperçu Richard mon amour du lycée j'allais dont auprès de lui muni de mon plus beau sourire criant de toutes mes forces
_richard mon amour pourquoi m'as -tu abandonné ?
_desolé je ne vous connais pas
_c'est moi tristelle ton élève du lycée d'anguissa ,ton amour
_je viens de vous dire que je ne vous connaissais pas.
_je porte ton enfant,regarde
Une fois de plus il partit sans un aurevoir accompagné de sa femme et de sa fille,j étais reste sans voix, moi qui avait cru à notre amour ,un amour de conte de fée .
À 16ans j étais devenu mère et abandonné à mon propre sort ,mes camarades du lycée était devenu des grands hommes ,Catalunya mon ami d 'enfance était devenu avocat d'après ce que m'avais dit Jules ,tous avait écris une histoire dans leur vie,mais la mienne n'avait jamais existé ,même ma propre famille m 'avait abandonné .
1

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Un récit très touchant sur le triste sort d'une jeune mère abandonnée ! J'aime votre texte et je vous invite à soutenir le mien en cours !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/apparition-disparition