40 lectures

2

Je ne veux qu'Elle... Je ne veux qu'Elle... Depuis le début, Elle est le sang qui court dans mes veines, l'air que je respire. Sans Elle, je suis mort, Elle est mon oxygène, mon coeur qui bât. Elle est tout ce que je suis, depuis toujours et pour toujours. Avec Elle je me sens chaque jour Eternel. Le temps ne compte plus, le temps compte plus. Chaque moment est un moment de joie intense lorsque je la sens proche de moi. Chaque instant est rempli de bonheur, lorsque je la sens mienne. Je ne suis rien sans Elle. Un morceau de bois perdu sur l'océan cherchant en vain à retrouver la côte. Je suis perdu sans Elle. Je court à ma perte jour après jour. On me trouve excessif parfois de l'aimer et de la vivre à ce point mais ceux qui me critiquent ne la connaissent évidemment pas bien. Les gens jugent souvent en fonction de leur propre histoire. Ils oublient que chaque histoire est unique, qu'Elle est unique. Mes excès reprochés ne sont rien par rapport à ceux qu'Elle me propose tout le temps. Elle apporte de la variété et du choix constamment pour m'aider à repousser les limites. A moi de choisir, à moi de faire un choix, de faire des choix. Constamment. Elle m'oblige à choisir et je choisi, pas le choix. Je l'aime telle qu'Elle s'offre à moi chaque jour. Parfois heureuse et parfois triste. J'aime cette façon qu'Elle a de se livrer peu à peu tout en gardant pleinement son mystère. J'en suis jaloux à mourir. A mourir. Elle est mienne et de personne d'autre et je défie quiconque d'essayer de me la quitter. Je ne suis pourtant pas possessif, Elle l'est à cent pour cent. Elle envahi chaque instant, chaque seconde de mon temps. Elle me fait sien sans que je ne puisse rien y faire. En réalité je ne l'aime pas, je l'adore. Elle est mon tout, la somme de mes émotions. Je l'adore comme on adore à une déesse, inconditionnellement. Elle est belle, si fraiche et naturelle. Vivifiante. Sa beauté me met du baume au c?ur. Pourtant, belle, elle ne l'est pas toujours, parfois elle est dure, difficile, taciturne. Pourtant, Elle m'oblige à passer par les pires situations dont Elle me sort toujours comme par magie. Pourtant parfois je n'ai plus envie de la voir, de l'avoir. J'en ai marre comme on en a marre de tout. Pourtant parfois, je voudrais la quitter, me la quitter. Et pourtant contre vents et marées, je ne veux qu'Elle. Même lorsque tout nous sépare parfois, même si parfois je préfèrerais mourir que de vivre cette Vie. Je ne veux qu'Elle.

Thèmes

Image de Très très courts
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Magnifique hymne à la vie, dans les bons mais aussi les mauvais moments.
·