je harcèle

il y a
1 min
55
lectures
7

Irascible, narcissique, vaniteux et prétentieux: j'ai vraiment tout pour plaire J'aime Kafka, Borges, Koestler et Alphonse Allais, Bach et Mozart Je fus médecin Je joue au bridge et je fais du  [+]

Confession d'un harceleur


Je viens ici faire l'aveu de mes turpitudes, tout en remerciant ma victime, car elle m'a permis de prendre conscience de leur ampleur monstrueuse.
Voici les faits, sordides, presque dignes de H. Weinstein.
J'ai changé les noms bien sûr mais tout le reste est authentique.

Il y a quelques semaines, sur Facebook - où je me rends très régulièrement, une fois par trimestre - je découvre que, sous mon vrai nom ( disons Serge Tartempion ), je fais partie d'un groupe d'auteurs d'un éditeur-communautaire-de-littérature-courte. Un peu étonné que quelqu'un ait pu accéder aux fichiers dudit éditeur et m'intégrer sans mon consentement, j'imagine aussitôt les agents de la NSA condamnés au même moment à lire mes dérisoires productions littéraires, et je me sens vengé et serein.
Nonobstant, comme on dit dans certaines casernes, je décide de me rendre sur le forum du groupe. Le dernier message vient de Zabeth Tnopud qui se demande, à juste titre, quand notre éditeur nous payera nos droits d'auteur.
Lorsque j'avais douze ans, je m'amusais parfois, comme tous les collégiens, à retourner mon nom et, de Tartempion, je faisais Noipmetrat. Aussi, sans être l'émule d'Alan Turing, je devine que Zabeth s'appelle en fait Elizabeth Dupont.
Je crois alors anodin de répondre ainsi à sa question:
- Un jour...peut-être, Madame Dupont.
Et j'attends un écho qui ne tarde pas:
Zabeth, hors d'elle, me reproche mon indiscrétion; à l'entendre, j'ai révélé au monde un très lourd secret qu'elle tenait à cacher.
Je la sens indignée: je l'ai dénoncée, l'exposant ainsi à bien des périls sans doute. Elle n'évoque pas les heures noires de l'Occupation, si riches en délations, mais je sens bien que nous frôlons l'instant Godwin..
Elle me demande aussi qui je suis, alors que j'écris sous mon vrai nom quand elle se dissimule sous un pseudonyme.
Perplexe ( et un peu agacé ) je réponds
- Puis-je vous inviter à choisir dorénavant un pseudonyme moins transparent... avant d'aller vous faire cuire un œuf ?
Zabeth a le sens de la répartie: elle m'indique qu'elle est végétarienne et ne mange donc jamais d'œuf. Et elle m'adresse un définitif:
-Arrêtez de me harceler!
Depuis ce jour, j'ai fait mon examen de conscience: j'ai vraiment été odieux et je cherche comment me faire pardonner, afin de ne pas apparaître bientôt sur la liste de ''Balance ton porc''.

Un ami médecin, à qui j'ai raconté cette aventure a trouvé la solution à mon problème:
-Ta Zabeth, je pense qu'elle ne doit pas supporter le nouveau Lévothyrox.
7

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Disparue

Alicia Bouffay

« Une vraie mer intérieure, avec ses archipels, ses plages, ses bancs de sable. Mais aussi ses tempêtes où bien des navigateurs avaient fait naufrage. »
Je n'avais pas réussi à me leve... [+]