1
min

Je et Tu

Image de Cybèle

Cybèle

12 lectures

2

TU c’est envolé, JE est restée.
Dans un ciel de Noêl TU s’en est allé, sur une terre stunamiée JE est restée. Pas du jeu !
Tous les jours JE sors de son lit froid, pose le pied par terre et reste pétrifiée : pas de clef de do ou de fa pour programmer le solo quotidien.
TU est partout, installé dans tous les coins et tellement muet ! Aucun code pour continuer la route en béquilles. Pas le moindre signe, pourquoi ?
C’est secret défense la -haut ?
Il est comment le mode d’emploi pour aujourd’hui, demain et après et après ?
La liste des conseils: les psys, le remue- méninge, le yoga, la bouffe, le : il faut le temps... JE essais s’applique dans sa première année de maternelle funèbre : peut mieux faire !
JE lui parle du ciné en ordonnance homéopathique. TU « pas de bons films depuis les années 60 , trop cher pour des navets ! » JE se souviens ! Rire !
Lors d’un thé compatissant, les amis qui vous glissent dans la sous-tasse l’adresse miraculeuse d’une assos de déchagrination.
Les visites : JE lui raconte son étonnement émotionnel devant tant de sollicitude et d’affection. TU est rassuré, il avait peur que JE ne s’enferme dans sa solitude monacale et sauvage, source de quelques reproches autrefois !
L’hypothèse d’absence, TU et JE en parlaient quelquefois. Souvent balayée par le pas possible, pas encore, pas pour nous.
La célèbre petite musique de nuit a sonné le rappel, bouclez les valises...
Depuis, JE, attends des cartes postales.

2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,