663 lectures

18

Qualifié

Cela fait des heures, lui semble t-il, qu'il est tapi dans entre ces deux meubles massifs.
Le meilleur endroit qu'il ait pu trouver pour mener sa mission à bien. Cette fois, il ne doit pas faillir, pas comme l'année précédente. Son honneur d'espion est en jeu. Il doit attendre que les décideurs arrivent, et ils ne sauraient tarder.
Il sent ces choses. Il est aussi parfaitement informé de leurs habitudes.
Il a froid. Il n'a pas anticipé que l'attente, le refroidirait. Il s'est placé à un endroit stratégique : en entrant, ils ne pourront pas le voir, et comme ils doivent se faire discrets à cette heure matinale, ils n'allumeront pas la lumière dans la pièce. Recroquevillé entre les deux armoires, il est l'homme invisible.
Des bruits viennent de l'escalier qu'il a lui-même emprunté.
Les deux responsables entrent et comme il l'a prévu, activent l'interrupteur de la pièce se situant derrière le mur où il se trouve. Au-dessus de sa tête, une ouverture d'un mètre carré lui permet d'entendre les conversations les plus secrètes et il est vital qu'il ait cette information.
C'est ce matin, il en est certain, que tout sera divulgué. Le retour de voyage de la femme en charge de l'opération, la veille au soir, a été le déclencheur. Les jours passent, la date fatidique se rapproche à grand pas et il doit ramener au quartier général le lieu de la planque.
Il les entend clairement, ils parlent d'argent, d'échanges d'argent, de montants qu'il a du mal à se représenter. Mais ce n'est pas ce qui l'intéresse. Pas encore.
Ils boivent un café, l'odeur lui rappelle que cela fait des heures qu'il n'a rien avalé. Pourvu que son estomac ne trahisse pas sa présence.
Les deux instigateurs ne cessent de parler de choses et d'autres qu'il ne comprend pas toujours. Des codes... ce sont des codes entre eux.
Pourvu que le renseignement dont il a besoin ne soit pas codé ! Il doit se calmer, derrière le mur, ils se croient seuls et parleront donc librement.
Tout à coup il saisit au vol le lieu, enfin il sait. Il n'a plus besoin de rester, il peut partir.
Mais il doit être prudent. S'il était surpris maintenant, ce serait la fin. Ils changeront de lieu.
Il sort discrètement, la conversation continue. Rien qui ne l'intéresse. Il se love derrière un canapé qui sent le chien mouillé, passe derrière une table. Son cœur bat à tout rompre quand il aperçoit les jambes de l'homme face à la femme. Il continue de ramper, évite les obstacles et atteint la porte. Derrière cette porte, les escaliers, et en haut des marches, le succès.
Il n'a plus froid. Il transpire un peu.
Toujours concentré, il passe la porte couché par terre. Les escaliers sont là !
Il se relève et monte à pas de loup. Arrivé en haut il continue d'être discret et ouvre délicatement la porte où ses acolytes l'attendent.
Ils sont là. La plus âgée demande:
"Alors?"
Fier de lui, gonflant son torse de petit coq il peut enfin leur dévoiler ce secret :
"Les cadeaux de Noël seront cachés chez mamie, dans l'ancienne chambre de Lucile".
La plus petite semble déçue, mais il fallait bien vérifier cette histoire de Père Noël.

PRIX

Image de Été 2014
18

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de F. Chironimo
F. Chironimo · il y a
trop mignon!
Image de Moeun Touch
Moeun Touch · il y a
La curiosité des enfants, elle les font devenir n'importe qui. :)
Image de Eowyn
Eowyn · il y a
J'aime bien ce James Bond en herbe. Je vote
Image de Gwénaëlle Aiello Chambon
Gwénaëlle Aiello Chambon · il y a
Merci Eowyn.
Image de John Lecid
John Lecid · il y a
Je l'ai lu a mon petit dernier (11 ans), il a adoré ! Un conte de faits ! :)
Image de Gwénaëlle Aiello Chambon
Gwénaëlle Aiello Chambon · il y a
Tant mieux, celà me fait plaisir. Mon petit dernier... (8 ans) a adoré la fin sans se douter un instant qu'il était mon inspiration.
Image de Billy T.
Billy T. · il y a
Un James de rouge vêtu !
Image de Gwénaëlle Aiello Chambon
Gwénaëlle Aiello Chambon · il y a
:-)
Image de Arielle Maidon
Arielle Maidon · il y a
Mon vote n'avait pas été enregistré! Voilà, c'est fait...
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
Coup de coeur pour un espionnage de ce type ! +1.
Image de Gwénaëlle Aiello Chambon
Gwénaëlle Aiello Chambon · il y a
Merci !!
Image de Arielle Maidon
Arielle Maidon · il y a
Même remarque sur "enfance" qui gâche un peu la surprise, mais le texte fonctionne bien quand même... Ah, les petites pestes! Ça mérite un autre vote!
Image de Gwénaëlle Aiello Chambon
Gwénaëlle Aiello Chambon · il y a
Merci!! Si le texte marche alors... tant mieux! ;)
Image de Valéry Hardiquest
Valéry Hardiquest · il y a
Chouette ce Bond junior. Presque dommage que la classification "enfance" placée par Short-Edition apparaisse au côté du titre, cela oriente un peu nos impressions quant à la chute possible, même si je n'avais pas vu venir le "gros" barbu. Joli ! Donc +1
Image de Gwénaëlle Aiello Chambon
Gwénaëlle Aiello Chambon · il y a
Merci pour votre commentaire!!

Vous aimerez aussi !

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Elle arriva dans le hall de gare, en grande pompe, en même temps que le train de sept heures du matin : Micheline Pimpon se cogna deux ou trois fois contre des gens pressurisés, rajusta ses ...

Du même thème