Image de Céline Lledo

Céline Lledo

418 lectures

8

Recommandé
Ah, l’odeur du feu de bois, des bonnes grillades marinées dans l’huile d’olive avec des herbes de Provence ! Côte de bœuf ? Oui, sûrement ! Tiens, est-ce qu’on attend du monde pour midi ? Je ne pense pas que c’était prévu. En tous cas, pas avant mon départ. Peu importe ! On aurait tort de ne pas se faire un bon petit barbecue sur la terrasse, au bord de la piscine, avec un si beau soleil ! Ça tombe bien, j’ai une de ces faims ! J’ai beaucoup marché durant ces deux derniers jours et, comme à chaque fois que je pars en vadrouille, je n’ai pas très bien mangé.

Quel bonheur de rentrer enfin à la maison pour la retrouver ! Elle m’a tellement manqué ! Alors oui, c’est vrai, il m’arrive de partir deux ou trois jours d’affilée, plusieurs fois par an, et elle déteste ça. Quand je reviens, elle me dit toujours qu’elle se fait beaucoup de souci pour moi, que ça la contrarie que je ne sois pas à ses côtés, et qu’elle aimerait que je parte moins souvent, voire plus du tout… Mais on ne se refait pas. Moi, ça me plait de voyager même si c’est épuisant. Elle dit souvent qu’en vieillissant, ça me passera. Et puis quel plaisir, finalement, les retrouvailles ! Elle me prend dans ses bras, pose son front sur le mien en me couvrant de baisers plus que d’ordinaire. C’est si bon de se sentir aimé ! C’est si bon de rentrer enfin chez soi !

Elle ne m’a même pas entendu arriver. Elle ne s’attend sûrement pas à ce que je sois déjà là, étant donné que je suis revenu un peu plus tôt que d’habitude. Je l’entends chantonner depuis le fond du jardin jusque dans la cuisine où je suis allé pour me désaltérer. Malheureusement pour moi, il n’y a plus rien à boire ! Sur le seuil de la porte-fenêtre, je l’aperçois, rayonnante. Elle vient de se baigner car ses boucles encore mouillées sont tout emmêlées. Elle est en train de retourner la viande sur la grille et pour éviter de se brûler, elle a enfilé, par-dessus son maillot de bain rouge, un vieux t-shirt démodé tout froissé qui est bien trop grand. Elle est trop mignonne ! La première fois que je l’ai vue, j’ai tout de suite su que ce serait la femme de ma vie. Pourtant j’étais si jeune, je vivais encore avec ma mère et mes frères à l’époque, à quelques rues d’ici. Je n’oublierai jamais ses mots : « Tes yeux sont magnifiques ! C’est toi que je veux et je sens qu’on va être très heureux ensemble ». Je me demande comment je pourrais vivre sans elle. Parfois, il m’arrive de rentrer tard dans la nuit. J’adore ces moments où je peux l’admirer endormie, jusqu’à ce que je me glisse doucement sous les draps auprès d’elle.

Tout à coup, je sens que mon cœur va s’arrêter net…

« Ah mais tu es là ? »

Qui c’est celui-là ? Allongé sur ma chaise longue préférée !

« Johnny va passer le week-end avec nous. »

Mais, je l’ai déjà vu, lui ! Il vit avec la voisine depuis quelques semaines !

« Ça t’embête, hein ? »

Elle lui caresse la tête et, en plus, elle lui fait goûter la viande du bout de ses doigts !

« Ne t’inquiète pas, tu en auras un morceau toi aussi !  »

Comment peut-elle me faire faire ça, à moi ?

« Tu portes vraiment bien ton nom, tu sais ?  »

Je vais lui sauter dessus et lui crever les yeux à ce maudit chien !

« Allez viens, Jaloux, tu dois avoir faim. Je vais te donner des croquettes. »

8

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Aurélien Azam
Aurélien Azam · il y a
J'ai trouvé ton texte dans le distributeur d'histoires courtes, en gare de Bordeaux :)
Un texte sympathique, souriant !

Image de Céline Lledo
Céline Lledo · il y a
Merci beaucoup pour ce retour ! C'est super de savoir où et par qui mes textes sont lus ! Et si cela t'a plu c'est encore mieux ! C'était difficile pour moi d'imaginer que mes histoires étaient lues sur un bout de papier dans une gare, mais c'est bien vrai !!! Merci ! Je t'invite donc à lire mes autres textes sur le site en espérant qu'ils te plairont aussi !
Image de Arlo G
Arlo G · il y a
J'étais passé à coté de votre excellent TTC et je vote avec un peu de retard. A L'AIR DU TEMPS d'Arlo est en finale du grand prix été poésie. Je vous invite à voyager à travers sa lecture et à le soutenir si vous l'appréciez. Merci à vous et bonne soirée. Cordialement, Arlo
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Une vie de bête, finalement c'est pas si bête ... !
Image de Sourisha Nô
Sourisha Nô · il y a
excellent et la chute est cuite....à point...!

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème