1
min

J'ai tellement chaud, chérie...

123 lectures

135

- J'ai chaud !
- Quoi ?
- Tu as bien entendu !

Depuis deux mois, cette canicule, cet état que personne n'attendait. A la télévision, ça parle de solidarité, de ces vieux (ou vieilles isolées) qu'il faudrait aider ou accompagner. Prendre de leurs nouvelles...

Carole s'en fout. Pour elle, c'est plage tous les jours. Avec moi, bien sûr.
Elle pense que ce sera comme ça tout le temps ou du moins très longtemps. Pourquoi l’avoir rencontrée ? Question stupide : pourquoi l’avoir adoptée ? Pourquoi rester avec elle ?

Je me sentais seul. Elle me plaisait, d’une certaine façon... Je lui ai joué le jeu du mec qui assure avec son fric. Ouais, elle est vraiment stupide : j’ai de l’oseille mais elle commence à manquer. De quoi tenir une semaine dans cet hôtel cinq étoiles, « all inclusive ». Et après ?

Après, je peux lui dire que j’ai des rendez-vous professionnels, qu’en attendant elle peut rester là, à l’hôtel, que je lui téléphonerai tous les jours et qu’ensuite on partirait dans les îles ou dans un lieu où il y a du rhum. Après... Avant...

Avant Carole, il y a eu Claire. C’était un bon coup, je veux dire une bonne affaire. Claire voyageait avec un sac de billets : 300000 euros dans une petite valise ! Je suis bien tombé. On a vécu une romance parfaite. Je n’ai jamais su ce qu’elle faisait dans la vie. J’aurais du lui poser la question avant de la tuer.
Pour Carole, je pense m’économiser : c’est une perdante, elle a pas un rond, un seul billet sur elle, dans un sac ou autre. Le mieux serait de "l’épargner" et de se casser.

Avec ce qu’il me reste d’espèces.

Est-ce que Carole sait qu’il me reste 55000 euros ? Peu probable et puis, j’en ai rien à foutre.

Qu’est-ce qu’il fait chaud !

J’en ai marre. Vite un cocktail au bar...

La voilà. Elle me sourit, me regarde comme l’homme de sa vie.

Ce soir dans la chambre, elle va me charmer, c’est certain. Depuis un moment elle soupçonne mon maigre pactole. Elle ne m’aura pas. Ou alors...
La canicule risque de perdurer.
Penser à trouver un couteau bien aiguisé. L’arme blanche, rien de tel pour mettre au point les choses.

Amen !

PRIX

Image de 2019

Thème

Image de Très très court
135

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Un sélectif ce garçon, avec de la suite dans les idées ! L'histoire m'a plu mais un petit manque de surprise dans la chute où j'aurais bien vu Carole liquider le tombeur, l'arroseur arrosé en somme. Où alors c'est sous-entendu ?
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Un meurtrier froid par temps de canicule, c'est glaçant ! ;)
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Je regrette que ce petit court ne soit pas en finale. Vous aurez plus de chance la prochaine fois...
Mon "Coup de Chaleur" est en finale du "Court et Noir", en partie grâce à vous. Irez-vous lui confirmer votre soutien ? Merci d'avance.

·
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Du chaud et froid jusqu'à la lame,...
·
Image de JACB
JACB · il y a
La canicule de quoi chauffer les esprits et l'arme blanche pour rougir les tapis, tout pour faire un NOIR! Réussi cinq sur cinq Raymond.
·
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Ben court et noir ... parfait ! ...ça se lit d'un trait et c'est vivant et ça chahute le banal ! Contente de l'avoir lu ... et bravo !
·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
La lame brille de tout son Noir...mes voix
En lice Le cri du feu...

·
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Qui est pris qui croyait prendre... non ?
·
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Un bon récit.
·
Image de Raymond De Raider
Raymond De Raider · il y a
merci
·
Image de Louise Calvi
Louise Calvi · il y a
psy chaud pathe
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur