1
min

J'entends déjà...

Image de Azalée

Azalée

140 lectures

21

FINALISTE
Sélection Jury

Répéter encore et encore... Pas le texte non, depuis le temps.., mais les déplacements et là, c’est plus compliqué.
Alors bonjour le système D : une table, deux chaises comme points de repères et un petit calcul... Un pas ici, correspond à peu près à cinq pas sur la scène. Donc, un pas et quatre piétinements me permettent d’enchaîner les répliques presque en temps réel.

Déjà un an.
J’avais tout misé sur ce rôle, il était pour moi... Et tout le monde le disait, cette femme jalouse, égoïste et ambitieuse, pas de doute, c’était moi...
Mais voilà que cette petite conne, à peine sortie du cours Florent a raflé la mise au dernier moment, me reléguant d’un seul coup au rôle de remplaçante, pire, de doublure...
J’entends encore l’explication du metteur en scène : « Elle donne au personnage une dimension que l’auteur lui-même, ne soupçonnait pas ».
Tu parles... une dimension comique, oui. Avec son physique de souris, elle a réussi à transformer un drame amoureux en comédie de boulevard... Et bien sûr, il ne m’a pas fallu très longtemps pour comprendre qu’elle avait mis en avant des compétences qui n’avaient rien de théâtrales.

Clin d’oeil du destin ? Une souris m’a suggéré la solution. Ou plutôt l’image d’une souris. Celle qui ornait le petit flacon, que la gardienne rangeait sur l’étagère, à l’entrée des caves de l’immeuble où je vivais, il y a encore quelques mois.
Ensuite ? Un jeu d’enfant que de se glisser dans la loge de cette salope, et d’introduire quelques gouttes du flacon dans sa bouteille d’eau.

Il ne me restait plus qu’à attendre. Oui, attendre qu’on vienne chercher la doublure... Et, pour une fois, je n’ai pas été déçue. Le directeur du théâtre n’a pas fait dans la demi-mesure, ce sont carrément trois messieurs, absolument charmants, qui se sont déplacés pour m’escorter... J’étais flattée. Et même si j’ai un peu paniqué quand la voiture est passée devant le théâtre sans s’arrêter, j’ai rapidement été rassurée. Ces messieurs m’ont très gentiment expliqué que la représentation du soir avait été annulée et qu’ils allaient me conduire dans un endroit tranquille où je pourrai me préparer.

Depuis, je répète encore et toujours. Je suis presque prête. Le décor est un peu spartiate et le va-et-vient des techniciens en blanc, me perturbe un peu. Mais rien de grave. Bientôt, justice me sera rendue et mon talent enfin reconnu.

J’entends déjà les applaudissements...

PRIX

Image de 2015

Thème

Image de En haut de l'affiche
21

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Mick
Mick · il y a
Excellent texte, drôle et, forcément, une belle mise en scène ! Devant une telle injustice, on rêverait tous d'avoir un petit flacon de mort aux rats :D
Très belle écriture que je continu de découvrir avec plaisir ;)

·
Image de Alain Maréchal
Alain Maréchal · il y a
Extra...tout y est, le ton, l'histoire qui tient, même très courte, l'humour, le final, l'autodérision, encore. Une écriture qui me plait sincèrement.
Merci

·
Image de Cajocle
Cajocle · il y a
Jus de tomate gingembre ou mort aux rats ?
·
Image de Azalée
Azalée · il y a
Bonne question :-) ! Les deux mon capitaine .. c'est complémentaire ...
·
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
D'abord croisement entre "Je me voyais déjà" d'Aznavour (en revanche, je ne connaissais pas la chanson d'Armand Mestral, citée par Jean Calbrix) et "Eve" de Manckiewicz, c'est-à-dire du terrain déjà labouré par d'autres. Avant un finale totalement personnel original, magistralement amené.
·
Image de Azalée
Azalée · il y a
Je ne connaissais pas le film de Manckiewicz, mais après un petit tour sur Google, j"ai vraiment envie de le voir, rien que les photos sont magnifiques...
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Très bien vu, moi j'aurais fait pareil! D'ailleurs, au bureau là, y'en a une...vous n'auriez pas la marque exacte?
·
Image de Azalée
Azalée · il y a
Merci Luc ! La marque est Tusouris et il paraît que ça va tout de suite beaucoup mieux :-) !
·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
"Jalousie, tu viens ramper autour de moi comme un serpent perfide et froid...", chantait Armand Mistral avec sa voix de ténor. C'est le cas de cette pauvre comédienne à qui on rafle le premier rôle. Le texte est bien accrocheur et l'on est horrifié jusqu'à la chute finale qui sans être tout à fait un happy-end, permet de souffler. Bravo, Azalée ! Vous avez mon vote.
Vous m'avez dit que vous passeriez tester mon fauteuil, l'avez vous trouvé à votre goût ? http://short-edition.com/oeuvre/poetik/le-fauteuil-rimbaldise

·
Image de Bertrand Pigeon
Bertrand Pigeon · il y a
Une jalousie qui conduit à la folie.Rideau^^+1
·
Image de Azalée
Azalée · il y a
Rideau ! En effet, merci Bertrand.
·
Image de Lumiyah
Lumiyah · il y a
mon vote n°11 pour un texte bien tourné et dont l'intrigue se dévoile à la fin avec un niveau de subtilité où je me demande si elle ne serait pas dans le paradis blanc ?
dans le partage je vous invite à découvrir mon premier texte sélectionné http://short-edition.com/oeuvre/poetik/lui-15 merci à vous

·
Image de Lielie Sellier
Lielie Sellier · il y a
MON VOTE J'ai bien aimé le rythme de votre texte
·
Image de Azalée
Azalée · il y a
Merci Lielie !
·
Image de Emma A
Emma A · il y a
Je vote sans hésitation. Joli personnage... complètement givré...
·
Image de Azalée
Azalée · il y a
Merci Emma, oui un personnage glaçant ...
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur