J’avoue

il y a
1 min
14
lectures
1

L'Ecclésiaste montre l'expérience de celui qui, gardant la sagesse afin de pouvoir en juger, fait l'essai de tout ce qu'il peut supposer propre à le rendre heureux par la jouissance de toutes les  [+]

Texte pour B. - Elle se reconnaîtra.

J'avoue

Silence

Jour, Nuit.

Un pas après l'autre.

Funambule de ma Vie.

Statique et en mouvement.

Agir, réagir. Interagir.

Observer. Contempler.

Et toi ?

Toi... je t'appréhende, je te guette. J'espère. Un regard, un sourire, un rire.

Ton rire cristallin, comme l'eau des torrents qui s'éclabousse sur le rocher plat.

Ce mouvement de tête rebelle, que je vois, et revois, à l'infini.

Cette mou suivie de ce sourire en coin, avec le regard qui suit.

J'ai les crocs.

J'ai envie de toi. De tes caresses. encore et encore.

Jamais rassasié.

Je laisse tes sens m'envahir. M'envelopper.

Je ne suis plus moi à cet instant. Juste un regard de braises sombres.

Halètement. Feulement. Le feu m'envahit.
Je t'imagine déboutonner ma chemise.

Passer tes mains à la fois fraîches et chaudes, douces à plat sur mon torse.

Je rêve du parfum de tes caresses.
J'ai envie de toi. De te goûter. De t'explorer à l'infini.
Je suis un arpenteur d'infinis.

Tu le sais

Tu es mon Infinie, mon Absolue, mon Eternelle.

J'avoue.
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Mon avis

Alicia Bouffay

Chère amie, j’ai bien reçu ton texte. Tu as sollicité mon avis, le voici.
Certains passages sont bien documentés, plein de petits détails qui apportent du réalisme à la narration... [+]