J'ai essayé...

il y a
2 min
108
lectures
9

Depuis que j'ai huit ans j'ai toujours écris. Au début seulement pour passer le temps puis par passion. Je suis souvent celle dont on ne se souvient jamais du nom, celle au fond de la classe, celle  [+]

Elle était belle, le sourire toujours aux lèvres, elle faisait chavirer le cœur des garçons sans même le vouloir. Elle avait peu d'amis mais pour elle c'était suffisant. En cours elle était invisible mais cela ne la dérangeait point. Tout aurait pu se passer à merveille si elle ne gardait pas au fond d'elle se lourd secret. Bien sûr, elle aurait dû en parler, mais je ne la juge pas j'avais suivi la même voie qu'elle. Dans sa tête c'était la guerre, les problèmes ne faisaient qu'empirer alors elle avait commencer à écrire un journal sur ses bras. Ça lui faisait mal mais elle s'en foutait parce qu'après chaque trait elle se sentait soulagée. Cette lame était très vite devenue sa meilleure amie.

Quand je l'ai découvert, son bras ressemblait à un champs de bataille. Elle mettait toujours un pull à manches longues en prétextant que c'était juste parce qu'elle avait froid. Tout le monde pensait qu'elle allait bien jusqu'à ce qu'elle prenne son courage à deux mains et qu'elle vienne m'en parler. Quand j'ai appris qu 'elle voulait partir, j'ai pris mon cœur entre les mains et j'ai commencé à l'appeler chaque matin. Elle m'a dit qu'elle se voyait comme une inconnue, que mourir lui semblait une évidence et que je me devais de me battre pour retrouver le sourire quand elle ne serait plus là. Alors je lui ai parlé de mon passé, de tout ce que j'avais vécu. Elle s'est sentit soudain moins seule. Je m'en était sortit alors j'allais tout essayés pour qu'il en soit de même pour elle.


Pour cela je devais en savoir plus sur ce secret qu 'elle dissimulait. Alors on a parlé, chaque matin, chaque soir. Et petit à petit j'ai découvert ce qui faisait sa différence, ce qui lui provoquait tant de douleur. J'ai essayé, de tout lui faire oublier, de la faire passer à autre chose. Mais ses souvenirs revenait toujours la hanter. Son frère mort d'un cancer lui rendait visite dans ses rêves. Son père la battait. Sa mère était devenue alcoolique. Je savais que je ne pourrais jamais l'éloigner de ses problèmes. Chaque matin elle revenait dans un était pire que celui de la veille mais au moins pour l'instant elle revenait chaque matin.

J'avais l'impression de la perdre, d'être face à un cadavre animé. J'avais l'impression d'avoir échoué alors j'ai recommencer, j'ai replongé dans ses conneries. Mais je souriais, juste pour elle. J'étais meurtris car son sourire n'était plus qu'un vaste souvenirs. J'étais retombé en dépression, retombé dans l'enfer de l'automutilation. Mais je continuais à me battre, à me battre pour elle. Je savais que si elle partait je partirais avec elle. Cette fille était devenu ma raison de vivre, la personne qui me gardait en vie.

Aujourd'hui son sourire était réellement mort. Durant la journée j'ai tout fait pour lui changer les idées mais sans réussite. Avant de rentrer chez elle, elle me lance un petit « à demain ». Mais ce soir là j'ai sentit que le lendemain elle ne reviendrait pas. Alors chez moi, j'ai allumé des bougies et j'ai prié toute la nuit. Et le matin suivant,je l'ai attendu mais elle n'est jamais venue. J'avais essayé. Je voulais vraiment qu'elle s'en sorte. Je voulais qu'elle vive. J'ai pleuré toute la journée. Je sais c'est con mais sa mort sonnait ma mort mais je m'en foutait de mon avenir. Elle n'était plus là, elle était ma raison de me lever chaque matin. Je regrette d'avoir échouée. J'ai fais de mon mieux mais apparemment je n'ai pas fait suffisamment d'effort. Je suis la seule fautive. Tout est de ma faute, j'ai échouée. Je suis désolé. Je ne pourrais pas m'en remettre. Je ne sais pas si je me réveillerais demain. Je ne pourrais pas continuer à vivre avec sa mort sur ma conscience. Je ne pourrais pas m'en sortir, pas une nouvelle fois...

9

Un petit mot pour l'auteur ? 10 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
C'est un texte à la fois très dur et très beau. On a beaucoup de peine pour cette fille et petit à petit apparaît la narratrice tout aussi meurtri. On se prend à espérer que pour elle la fin sera différente, lointaine. J'ai beaucoup aimé découvrir ce texte qui m'a touché. Il est très bien écrit et plein d'une vérité lourde à porter. Bravo !
Image de M.M.E.
M.M.E. · il y a
Merci beaucoup! J'aurais pu effectivement trouver à mes personnages une fin plus joyeuse, cependant il me semble que malgré le fait de recevoir de l'aide, les problemes restent dans nos esprits et sont parfois trop lourd a porter. Merci de m'avoir lu jusqu'au bout!
Image de Jo Hanna
Jo Hanna · il y a
C'est tout à fait vrai, recevoir de l'aide ne règle pas forcément le problème malheureusement.
Image de M.M.E.
M.M.E. · il y a
Je ne peux que confirmer :/
Image de Maë
Maë · il y a
Tres triste..
Image de M.M.E.
M.M.E. · il y a
Oui..
Image de Maë
Maë · il y a
En tt cas j'aime bien
Image de M.M.E.
M.M.E. · il y a
Merci :)
Image de Didier Poussin
Didier Poussin · il y a
Lourd secret de la vie
Image de M.M.E.
M.M.E. · il y a
Effectivement..