J'ai besoin de toi

il y a
2 min
486
lectures
40
Qualifié

« Ecrire, c'est une façon de parler sans être interrompu » (J. Renard) Alors j'écris  [+]

Image de Eté 2017
J'ai besoin de toi. De ce toi qui change si souvent de visage. De ce toi qui vient me réveiller chaque matin, en silence. Ce toi qui entre dans mon intimité avec un sourire plein de compassion, qui accomplit pour moi tous les gestes de la vie quotidienne que je ne peux pas faire, puis qui disparaît, en silence, vers d'autres lieux, d'autres intimités.

Je n'aime pas le silence, il fait trop de bruit. Il emplit mon cœur, mon cerveau et chaque parcelle de mon corps, ce silence assourdissant. Il emplit ma vie comme une enveloppe de solitude, qui recouvre tout.
Alors je hurle. Je hurle, pour chasser le silence, pour que tu reviennes me chercher. Je hurle pour pouvoir sortir de cette enveloppe de solitude, m'en aller de cet endroit que je n'ai pas choisi, m'enfuir de ce corps qui n'est plus le mien depuis bien longtemps, de ce corps que je n'ai jamais apprivoisé. Je hurle mais tout ce qui sort de ma bouche, c'est un filet de bave.

J'ai besoin de toi. Tu repasses me voir un peu plus tard. J'ai eu le temps de faire plein de fois le tour de mon cerveau. J'ai eu le temps de hurler à en perdre haleine, vu la quantité de bave qui dégouline sur mon menton et mes vêtements et que tu t'empresses d'essuyer avant de m'emmener dans un endroit où d'autres moi sont nourris par d'autres toi.
Là aussi, le silence règne. Il est à peine entrecoupé des couverts qui s'entrechoquent et des potins que tu racontes à un des autres toi.
Je tente de hurler, tu essuies mon menton.
Je voudrais me lever, taper dans les murs, partir en courant, mais je suis coincée, vissée à ce fauteuil pour ce qui me semble être l'éternité.

J'ai besoin de toi. Je suis souillée et tu dois me changer. Je vois bien que tu te retiens de faire la grimace en reniflant mon odeur, que tu étouffes un soupir car tu vas devoir une nouvelle me déshabiller et me laver.
Je t'assure que je ne l'ai pas fait exprès, je ne l'ai même pas senti. Je me sens coupable de t'infliger ça. Je n'aime pas non plus l'odeur que je sens, mais je ne peux pas te le dire, ni te le montrer. Je n'ose pas hurler, je ne veux pas en rajouter avec la bave. Je me tais et je te regarde, impuissante, me changer.

J'ai besoin de toi. Tu me proposes des activités que je ne peux qu'accepter, même si je ne peux pas faire grand chose. J'aime quand on va ensemble à la piscine, avec un autre toi et un autre moi. Le silence, sous l'eau, me paraît moins assourdissant, je ne sais pas pourquoi.
Parfois nous partons en balade, toi, moi et mon fauteuil. Tu t'arrêtes pour me faire admirer des champs où je ne pourrai jamais courir, pour me faire sentir des fleurs que je ne pourrai jamais cueillir. Tu me montres l'horizon que je n'atteindrai jamais par moi-même. Et tu essuies le filet de bave qui dégouline sur mon menton devant tant de choses que je ne pourrais jamais faire seule.

J'ai besoin de toi. Tu veilles sur moi lorsque je suis endormie et que je fais des rêves de liberté. Tu me redresses quand je manque de tomber, tu me changes lorsque je suis souillée.Tu passes me voir régulièrement, fais bouger ce corps que je suis incapable de maîtriser. Tu masses mes muscles inexistants, tu me maintiens en vie.

J'ai besoin de toi. Sans toi, je ne vivrais pas, je serais un légume mort depuis longtemps à cause de mon incapacité à prendre soin de moi. Je sais que parfois, c'est dur pour toi. C'est dur pour tous ces toi qui changent si souvent de visage. Mais j'ai besoin de toi. J'ai besoin de toi pour me réveiller, me laver et m'habiller. J'ai besoin de toi pour me nourrir, me changer, me sortir. J'ai besoin de ta compassion et de ta tendresse pour ne pas oublier que j'existe. J'ai besoin de toi quand je hurle, même si tu ne m'entends pas.
J'ai vraiment besoin de toi, toi qui me permets, chaque jour, de vivre dignement.

Et toi, as-tu besoin de moi ?
40

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !