1
min

J+1

Image de Madame Risette

Madame Risette

9 lectures

0

C’est une silhouette sombre qui grandit dans le brouillard, une masse à trois têtes qui se rapproche en avançant péniblement. Le pas est lourd. Les semelles en caoutchouc rasent le bitume puis viennent s’écraser dans de petites flaques troublées de boue. La marche est lente et douloureuse. Ça fait ploc ploc comme un robinet qui aurait été mal fermé. La silhouette noire affronte l’humidité et la lumière obscure. Son pouls s’accélère. Au moment de franchir la porte automatique, elle passe les doigts sur les manches et fait perler de grosses gouttes de pluie qui avaient réussi à s’agripper à ses vêtements. Trente doigts au total s’agitent dans un mouvement confus et désorganisé pour former une mare d’eau sur le sol blanc. Les parapluies frétillent et viennent se ranger, disciplinés. Les néons sont aveuglants.

0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,