1 lecture

0

Le jour venait de se lever. Fort concentré dans sa tâche, il ne réalisait pas que l’obscurité se retirait peu à peu. C’est seulement lorsque la porte grinça que sa bulle de rêverie éclata en un sursaut. Il se figea, et inconsciemment, s’arrêta de respirer, se préparant mentalement pour le pire (ne sachant pas exactement ce que cela voulait dire)... Après quelques secondes qui lui parurent être une éternité, il vit une petite boule noire bondir dans la salle et poussa un soupir de soulagement. Ce n’était qu’un chat. Il esquissa un petit sourire, mais ce dernier disparut aussitôt qu’il sentit la chaleur des premiers rayons de soleil sur son visage. Qu’est-ce qu’il était en retard ! Il posa le dernier paquet un peu plus brusquement qu’il ne voulut, et se dirigea vers la sortie habituelle. Il ne lui restait qu’une famille sur sa liste et après quoi il serait enfin libre.

Quand il arriva devant leur maison, il savait que cela ne serait pas une affaire facile. On lui avait expliqué que les objets connectés, contrôlables à partir des smartphones, étaient devenus à la mode ces derniers temps et qu'ils étaient de loin l'obstacle le plus contraignant, et son œil expérimenté en avait déjà repéré cinq. Malgré l'existence de ces objets, l'entrée et la sortie privilégiées restaient la même, lui avait-on dit: la cheminée. Le toit en question était malheureusement tapissé de panneaux solaires ("encore une absurdité de la modernité" avait remarqué son formateur)... Il fit le tour de la maison, repéra une gouttière qu'il pourrait grimper ainsi qu'une caméra à proximité. Il sortir un petit arc de son sac et visa l'objectif de la caméra. Un petit autocollant noir s'y apposa doucement. Il pourrait ainsi commencer son ascension incognito. Arrivé sur le toit, il accrocha son mousqueton pour assurer sa sécurité et entamer sa descente dans la cheminée. Ses pieds se posèrent sur le sol glacial. Il sortit des chaussettes propres de sa poche et il les enfila comme on lui avait indiqué. "Surtout ne laisse aucune trace" lui avait-on dit. Facile à dire, quand on est plein de suie.... Fort heureusement, avec le chauffage moderne, de moins en moins de personnes ne prenaient l'effort d'allumer un feu de cheminée. Il allait marcher dans la pièce lorsque soudain une alarme retentit. Zut, tant pis il ne pourrait pas laisser les paquets là où on lui avait indiqué. Il les laissa devant la cheminée, et s'y faufila en vitesse afin de sortir. "Personne ne met une alarme un jour férié! Ils sont fous ces gens..." se dit-il à lui-même. "Mais non patate, c'est sûrement un de leurs objets connectés..." lui répondit sa voix intérieure. Argument bien plus plausible en effet. Il fallait qu'il se dépêche. Alors qu'il essayait tant bien que mal de remonter, il entendit des pleurs d'enfant. Bientôt les parents allaient surgir et ce serait la fin pour lui. Ils avaient l'air assez paranoïaques avec tous leurs objets connectés et il était à peu près certain qu'ils regarderaient sous la cheminée...

La chance était de son côté. Lorsque ses pieds touchèrent le sol il entama le sprint le plus rapide de sa vie. Il tourna la tête une dernière fois et vit plein de traces autour de la gouttière. Ce n'est pas parfait mais il aura fait ce qu'il a pu...

5h plus tard...
"Tom, joyeux noël!! Que fais-tu encore dans le lit? D'habitude tu es toujours le premier à être levé le 25 décembre!" s'exclama sa grande sœur.
"C'est une longue histoire."
"Allez, viens, on va voir ce que le Père Noël nous a apporté cette année! Moi je suis sûre d'avoir un super cadeau parce que j'ai été super sage et j'ai plein de bonnes notes!!"
Il la suivit en traînant des pieds. Ce rêve l'avait exténué... Mais était-ce seulement un rêve? Tout lui avait paru si réel. En arrivant dans le salon, il se précipita sous le sapin sur le paquet à son nom. Sa curiosité fut plus forte que sa fatigue. Il déchira l'emballage et ses yeux se remplirent de joie: c'était son lego préféré qu'il avait commandé auprès du Père Noël.
"Tu as laissé tomber cela." Sa sœur lui tendit une enveloppe.
"Ca sort d'où?"
"Bah de ton cadeau."
"Lis-la moi!!" Sa grande sœur n'attendait que cela.

"Cher Tom,
Très beau travail, je suis fier de toi. Tes efforts ont fait le bonheur de beaucoup d'autres petits enfants comme toi. Que cela te serve de leçon. Si tu es sage, pas besoin de revenir l'année prochaine. A toi de voir...
Le Père Noël"

"C'est trop bizarre comme message, tu sais de quoi il parle?" lui demanda sa sœur.
Sous le choc, Tom ne répondit pas. Peut-être qu'il ne s'agissait pas un rêve après tout. Ses muscles endoloris lui firent signifier que non. Dans le doute, il prit la résolution d'être sage...
0

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème