1
min

Instant de vie 14

251 lectures

25

Qualifié

Il est là. Sur le rebord de la fenêtre. Comme d'habitude. Deux grands yeux. Verts. Une bouille ronde. Assis. La tête droite. Les deux pattes d'appui bien tendues. Avec des chaussons blancs. Au bout. Tout ronds.
Il nous fixe. Nous, dans la lumière. Dans la chaleur. De là où il est, il voit la cuisine et une partie du salon. Il voit les quatre chattes de la maison. Sur la banquette. Chacune son territoire. Matriarchat.
Il voit les croquettes dans les soucoupes blanches. Le lait. Les poils brillants. Elles, elles l'ignorent.
Il peut rester des heures. Son joli museau contre la vitre. Tout gris. Frappé d'invisibilité.
Il ne se plaint pas. L'hiver est difficile pour tout le monde. Il est plutôt chanceux. Des cartons dans la chaufferie. Température stable par tous les temps. De l'eau. Régulièrement changée. Des croquettes. De la visite, aussi. D'une petite armée d'affamés. De sauvages. Des violents, parfois. Tout couturés. Des braillards. Des malodorants. Des toutes jeunes encore. Au ventre déjà rempli de future misère.
Il préfère être seul, là, sur le rebord de la fenêtre.
Il rêve. Qu'il a chaud, lové sur le cuir blanc. Qu'il se lave paresseusement devant les flammes qui dansent. Qu'il ronronne. Sous les caresses légères. Bercé par des mots doux.
Il n'est pas triste. C'est comme ça. Il est né du côté de ceux qui regardent. A travers une vitre sale. La vie des autres. Ce qui aurait pu être sa vie. S'il avait eu un peu de chance.
Petit chat miroir. De ma mauvaise conscience. De mon impuissance. Devant des milliers d'autres regards. Aux grands yeux aussi. Ouverts sur l'injustice. L'absurdité. Obscurcis par la faim. Le froid. Le poids de la fatalité. D'un monde mal foutu. A refaire. Pour pouvoir passer devant les fenêtres. Sans baisser les yeux.

PRIX

Image de Été 2013
25

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Valérie Watson
Valérie Watson · il y a
Spontané et très agréable à lire.
·
Image de Guslebrillet Guslebrillet
Guslebrillet Guslebrillet · il y a
Sympa petit texte tout en pudeur.
·