Inspiration en « M »

il y a
1 min
20
lectures
1

Passionné par une Afrique innovante, respectueuse et fière de ses traditions ! « Le monde de la réalité a ses limites ; le monde de l'imagination est sans frontières. » (Jean-Jacques  [+]

A Madame Marguerite de Madagascar, et Messieurs, les médecins de Mauritanie, de Malaisie et du monde !

Mauvaise nouvelle au Moulin : voilà un microscopique microbe qui fout la merde ! Mince ! Méfions-nous du maudit méchant corona !

Malaise ! Métro, boulot... non Mollo ! Nouvelle mécanique : Maison, Ménage, Manger, Maison ! Malheureusement mesures machiavéliques : mise en quarantaine sans motif ! Moi pas mourir maintenant ! Chaque minute, lavage machinal et minutieux des mains, du masochisme ? Rester à au moins mille millimètres sans maquillage ! On nous mate et on nous ment ! Maltraitance !

Pas de masque à la maison, ni même chez les marchands de médicaments ! Quelle mafia ! Mince ! Maman ! on est dans la merde... Le muguet du mois de mai massacré. Même la météo est mauvaise dans le Morvan.

Magouille de la mafia : Mille euros pour migrer en Martinique ? M'évader ? Hop en moto, mettons le cap sur Marseille au Motel de la mer méditerranée par tous les moyens ! Mirage ! Maquis fermés, pas de martini ! Même le meunier mange, mardi, maquereau au maïs puis mirabelles pas assez mûres avec une Malta. Mercredi, c’est miettes de morue et macédoine ou merlu mayonnaise au magasin, merci ! Manifestons pour manger mieux !

Où méditer ? Murs devant les mosquées, malédiction ! Désormais messe mondiale en ligne grâce au modem mobile, miracle, magnificat ! Mais où va-t-on, messieurs les médecins ? Les mots manquent pour décrire tous ces maux, que restera-t-il dans nos mémoires...

1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Expulsion

Thierry Covolo

Marie se réveille. Il fait encore nuit, mais l'aube n'est plus très loin. Le chant d’un oiseau, et derrière lui le silence de la rue. Il y a un homme dans son lit. Elle aime bien quand il y a un... [+]