Insomnie

il y a
1 min
511
lectures
53
Qualifié

"Je suis doué d'une sensibilité absurde, ce qui érafle les autres, me déchire." Flaubert, correspondance  [+]

Image de Automne 2015
« Les soifs non étanchées, les appétits insatisfaits, les frissons, les fatigues, les insomnies... »

Au quartier à l’heure où les chats ont déserté, je scrute le ciel. La tête dans les brumes, plus que dans les étoiles.

Je ne dors pas. Je ne dors plus.
Je ne veux plus dormir.

Comme avant.
Et comme avant, avant.

Chaque nuit, je rêve éveillée de faire la peau à Morphée.

A force, c’est vrai, mes paupières brûlent, mes cernes me creusent et mes traits durcissent mon visage de Pierrot.
Le masque de la journée à l’épreuve du temps, tout fissuré.

Mais je tiens.

Je m’accroche encore, suspendue quelque part entre la veille qui meurt et le lendemain, pas encore né.
Acrobate nocturne, hors du temps, lovée sur le balcon ou sur un banc, j’allonge les nuits, je repousse les jours, j’éternise l’encre du ciel comme si c’était celle de tes yeux.

De l’autre côté des murs, il y en a qui rêvent. Il y en a qui mentent. Qui soupirent. Qui tuent l’ennui, qui enterrent la nuit, qui se perdent ou se consolent dans le corps d’un autre.
En quête de jeux, en quête de leur « je ».
Qui espèrent le trouver au fond d’un regard, d’une bouteille de sky, et qui couchent leurs mots pour crever leurs maux.

Au loin, le PMU dégueule d’insomniaques aux verres jamais vides et de poupées sans âge, sans vie, sans joie.
Sauf le nom.

J’entends les sons, je perçois les voix, les mensonges mêlés de promesses qui gémissent en écho aux quatre coins de ma tête.

Je devine la suite.

Je connais la suite.

En flash-back le goût de tes lèvres, la chaleur de tes mains à même mes reins, les va-et-vient qui fracassent nos carapaces, nos je t’aime-pansements, notre lâcher-prise.

Pendant ce temps, les blocs de bétons déchirent l’horizon à perte de vue. Les mêmes tours ternies de notre enfance, tâchées de souvenirs, laides et rassurantes.
L’odeur des pots d’échappement suffoque le soir d’été. Mes talons claquent, la cigarette brûle.

Le bitume sent le soufre.

Les barres crachent amertume et désespérance.

La nuit colle à la peau.
La nuit colle à ma peau.
Toujours.

Passé une certaine heure pourtant, on capitule. On cesse de se battre, on rend les armes.

Passé six heures, perdu pour perdu, le sommeil nous cogne, nous cueille, plus rien n’est grave.

Même si tout l’est.

Je ne dors pas. Je ne dors plus. Je ne veux plus dormir.
Je ne dors pas. Je ne dors plus.
Je ne veux plus dormir.

Mais chaque matin, je renais.

53

Un petit mot pour l'auteur ? 103 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de A.A.
A.A. · il y a
Chaque jour, Chaque nuit, chaque matin. Chaque jour, chaque nuit, chaque matin...ça prend là où ça fait tambour
Image de Déborah Locatelli
Image de Valoute Claro
Valoute Claro · il y a
Très beau texte, poétique, inspiré. Bravo !
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Tellement poétique... avec les répétitions et les images.
Ombrecito est en finale de le Matinale et espère vous voir confirmer votre soutien. Merci pour lui.

Image de JPM
JPM · il y a
Minuit finit par se lever...
Ecriture ciselée
J'aime bcp

Image de Madeleine Duval
Madeleine Duval · il y a
plus complexe que l'on pense ,j'ai aimé
Image de Caroline Iwik
Caroline Iwik · il y a
Il y a quelque chose d'à la fois si simple et si complexe entre tes points. Ca prend aux tripes.

"Bientôt minuit, l'heure préférée de l'insomnie, elle vient, se glisse sous la couette, nous chatouille les orteils, oublions les fourmis, c'est bien elle qui monte puis remonte, comme la petite bête d'une de tes histoires. L'insomnie nous démonte. Les os, les yeux, les rêves. Oui, l'insomnie se réveille, nous tient les hanches, nous fout quelques coups de reins, il nous faut croire que la suite sera orgasmique. L'insomnie s'éveille, il fait froid, et ce courant d'air vient nous rappeler à quel point nous sommes vivants."

Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci. ..C'est une citation de qui.?
Image de Caroline Iwik
Caroline Iwik · il y a
C'est un extrait d'un texte que j'ai écrit il y a quelques temps, que tes mots m'ont donné envie de partager.
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci. ..Il a l'air vraiment beau ce texte.
Image de Caroline Iwik
Caroline Iwik · il y a
Merci à toi aussi. C'est vraiment une sensation agréable de tomber sur des mots dont les tangentes convergent dans la même direction.
Image de Amandine B.
Amandine B. · il y a
Oh mais j'adore. J'adore tes images, tes métaphores, ça me parle tellement, tellement.
En voyant mon commentaire sur les Montagnes Russes, je me rends compte que j'étais déjà tombée amoureuse de ton écriture il y a dix mois...
Mais comme je suis un poisson rouge hein...

Bref je suis comme Zenso, admirative.

Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Mon pseudo était Nadia avant...C'est pour ça. Merci pour la relecture...
Image de Amandine B.
Amandine B. · il y a
Oui j'ai vite compris, j'ai vu des "Nadia" partout dans les commentaires :p
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
A oui..forcément c'est un faisceau d'indices concordants!;-)
Image de Amandine B.
Amandine B. · il y a
Miss Holmes, je te dis ^^'
Image de Zenso
Zenso · il y a
Celui-ci aussi est top.
Je suis vraiment admiratif.
Je reviendrai.

Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Avec plaisir. ..Revenez quand vous voulez. :-)
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Un cri / une nuit / une déchirure / l'insomnie / et l'espoir au bout du compte
:-)) touchant

Image de Déborah Locatelli
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Ne t'en fais pas, Deborah! Bonne continuation! Mon poème, FROIDEUR, est en compétition pour le Grand Prix Haïku Hiver 2016!
Je t’ invite à venir le lire et le soutenir si le cœur t’ en dit. Merci!
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/froideur#vote-form

Image de Cyclamën Animae
Cyclamën Animae · il y a
Une écriture poétique et plus encore, en vagues successives. Et puis une toile de fond trop chouette aussi. Enfin, voilà. J'aime beaucoup.
Image de Déborah Locatelli
Image de Nadia (Naiade) TTH
Nadia (Naiade) TTH · il y a
J'aime...
J'aime la forme. J'aime l'ambiance. Cette ambiance dans laquelle vous avez su, immédiatement nous immerger, nous emporter.
J'aime les cris et les dépits, j'aime les révoltes, les abandons et... essentiellement : l'espoir, malgré...tout.

Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Naïade, moi j'aime l'idée de vous avoir un peu touché par mes mots...A bientôt.
Image de Stéphan Mary
Stéphan Mary · il y a
Bravo !! Attention au manque de sommeil, à la fin on en arrive à "l'ivresse du sommeil", très moyennement agréable :) Je vous convie à prendre un verre en terrasse, vous avez le choix pour votre préférée :) http://short-edition.com/oeuvre/poetik/slam-en-terrasse
Merci

Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci...Je vais passer lire votre slam.
Image de Fryderyk Vergnaud
Fryderyk Vergnaud · il y a
Merci pour ton vote. À mon tour, le mien, pour cette belle description en cascade de nos tourments nocturnes.
Image de Déborah Locatelli
Image de Mélie Sandre
Mélie Sandre · il y a
Un poème plein de rebondissement ^^..+1. Si le coeur vous en dit d'aller lire brise d'automne.
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci du passage Mélodie. .Je vais découvrir brise d'automne.
Image de Brigitte Prados
Brigitte Prados · il y a
Beaucoup de rythme qui donne du vivant au texte, à cette insomnie si collante... qui rend difficile nos journées ! Bravo ! +1
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Pradoline. A bientôt.
Image de Guy Lollier
Guy Lollier · il y a
j'aime , trés joli +1
Image de Déborah Locatelli
Image de Maud Garnier
Maud Garnier · il y a
J'aime, tout, le rythme, le thème, et surtout tes mots, si beaux, si intenses... mention spéciale pour : "En flash-back le goût de tes lèvres, la chaleur de tes mains à même mes reins, les va-et-vient qui fracassent nos carapaces, nos je t’aime-pansements, notre lâcher-prise." bien entendu mon vote (le 30ième) j'espère que tu en auras plein d'autres pour ce sublime TTC... :-)
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Maud, je suis très touchée. A bientôt. :-)
Image de Renise Charles
Renise Charles · il y a
Ravie de retrouver votre poésie, votre façon de faire naître les histoires et de les habiter. Merci. +1
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Renise. Ravie de votre passage sur mes mots...A bientôt
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Mon vote # 25 pour ce portrait du désespoir! Et je t'invite à venir voir mes autres poems, PAPILLONS, RENDEZ-VOUS et AMOUR! Merci d'avance!
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Encore merci Keith. Je vais continuer la découverte de vos écrits avec plaisir.
Image de Vanina Noël
Vanina Noël · il y a
Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas lue. J'y prends toujours un plaisir intact.
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Lila. Je vais passer sur votre page des que possible.
Image de Augustin Lliberté
Augustin Lliberté · il y a
Le rythme, le rhytme...Toujours autant de plaisir à vous lire...Merci pour ce moment. Merci de nous faire partager le fruit de votre talent.
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Bonjour Augustin. Il est vrai que le rythme est important pour moi, peut être parce que j'ai fait de la danse longtemps. Un grand merci d'être passé par ici, au plaisir de vous lire de nouveau. A bientôt.
Image de T.L.
T.L. · il y a
J'aime beaucoup votre style d'écriture, cette façon si belle de manier les mots comme vous le faites! Et puis ce thème n'est tout de même pas banal et vous le traitez bien et je vous comprends même car j'écris également souvent la nuit :)
J'aimerais d'ailleurs avoir votre avis sur un de mes textes (écrit de jour celui-ci :)) http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/harry-potter-et-les-tenebres-eternelles merci d'avance et bravo encore et j'espère que vous trouverez le sommeil :)

Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci TL...;-) Je suis passée te lire avec plaisir. J'ai laissé un com. A bientôt.
Image de T.L.
T.L. · il y a
Normal :D
Merci beaucoup je vais aller te répondre alors :)
Au plaisir!

Image de Lumiyah
Lumiyah · il y a
coucou Deborah, j'aime beaucoup votre style et votre manière d'écrire, de choisir les mots, et par n'importe quels mots, l'atmosphère qui ressort de votre texte est sombre et lourde et vous vous êtes appliquée, cela me connecte avec des nuits de déprime, ou de découragement.... qui n'a pas vécu cela dans sa vie ? Mais le sommeil finit pas gagner, et donc le lâcher prise, j'aime beaucoup la dernière phrase qui nous invite dans la danse de la vie, et donc c'est l'espoir, la lumière. Merci infiniment. Je suis toute nouvelle sur le site, je vous invite à lire un de mes textes, si vous avez envie, merci beaucoup par avance, car j'ai envie d'échanger avec les auteurs http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/en-plein-soleil
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Lumiyah. J'écris souvent la nuit...Mes textes étant souvent sombres, j'ai essayé de laisser un touche d'espoir pour la fin...Je suis passée te lire, j'ai trouvé ton texte émouvant, tu liras mon commentaire. A bientôt
Image de André Page
André Page · il y a
Splendide et grave, la nuit on n'y voit rien mais on voit tout, mieux qu'en plein jour... j'ai adoré, il y a une foule de choses dans ce texte, toutes importantes, j'aime aussi sa structure, en fait j'aime tout. Belle découverte. Si vous entendez des applaudissements dans la nuit, ce sont les miens!
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Wahou merci pour ce gentil commentaire. Ça m'encourage...A bientôt André, au plaisir de vous lire.:-)
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Il est des insomnies aussi longue qu'un enfantement ... Et des nuits où les rêves éveillés rendent les songes poétiques ☺☺☺ !
Image de Déborah Locatelli
Image de Alixone
Alixone · il y a
Moi aussi, je continue à suivre certains textes, certains auteurs.. Mon vote de l'été (+1) Bonne chance !!
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Alixone...Comme Cerise vous ne souhaitez plus publier?
Image de Alixone
Alixone · il y a
Disons que je n'ai moins le temps....
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Dommage. ..Au plaisir de vous lire quand même. :-)
Image de Alixone
Alixone · il y a
Merci Déborah !!
Image de Cerise R.
Cerise R. · il y a
"Je m’accroche encore, suspendue quelque part entre la veille qui meurt et le lendemain, pas encore né. "...sublime, Déborah ! "Nos je t'aime-pansements"...j'adore...! Un texte funambule, entre jour et nuit, entre nuit et jour. Une plume authentique et belle, comme le jour qui vient et avec lui la renaissance...une promesse en quelque sorte. Les mots sont beaux et forts. Mon vote d'adhésion.
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Coucou Cerise. Ton passage par ici me fait vraiment plaisir...et encore plus si le texte t'a touché. Un grand merci. Au plaisir de te lire...ici et ailleurs. ..;-) A très bientôt.
Image de Mirgar Dudou
Mirgar Dudou · il y a
Un texte fort qui nous entraîne dans le sillage de l'insomnie citadine ...+1
Si vous aviez le temps, ou l'envie, j'ai un texte où la nuit aussi est particulière...http://short-edition.com/oeuvres/tres-tres-court/les-enfants-de-la-nuit

Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup. Je vais venir le lire avec plaisir.
Image de Zen
Zen · il y a
tres beau texte je vote ,
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup Zen...
Image de Miss Free
Miss Free · il y a
Mon vote pour ce texte sur les angoisses de la nuit.
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci Missfree....:-)
Image de Granydu57 Www
Granydu57 Www · il y a
Beau texte, mais ouf !, je suis une dormeuse et je préfère me réveiller aux aurores avec des souvenirs reposants, parfois énigmatiques mais aussi parfois
cauchemardesques. Mon vote.

Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Une bonne dormeuse....La chance...;-) Encore plein de beaux rêves pour vous (et moins de cauchemar....) et un grand merci.
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Voila, une histoire d'insomnie de saison quand chaleur et moiteur se combinent, il ne reste plus qu'à se poser à la fenêtre pour rêver.
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Je confirme ce soir la chaleur et la moiteur sont bien d'actualité. ..Un peu d'air frais pour vous et un grand merci!
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Un grand merci à vous.. Je reste au frais ! Hug :-|
Image de Sam le pirate
Sam le pirate · il y a
Un beau moment de poésie.. On sent la fatigue, toujours, puis l'énergie fugace du jour qui se lève avec ses promesses.... +1
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci Sam...Oui au final le soleil se lèvera. ..toujours. ..
Image de Bertrand Pigeon
Bertrand Pigeon · il y a
L'insomnie
d'une esseulée
ne réveille pas le quartier
Seule dans son lit
elle jouit
des fruits de l'absence
et hop^^+1

Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Bertrand. ..! :-) Merci d'être passé, et merci pour tes commentaires devenus incontournables! Des bertrand-citations comme on les aime!
Image de Aline Fernandez
Image de Déborah Locatelli
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
J'adore votre citation de Delphine De Vigan... Ça tombe bien : j'avais oublié de voter !
(Dans "No et moi" ?)

Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Non "les heures souterraines", 2 récits de vies qui se croisent, une veuve et un médecin de garde. Pas forcément le livre que j'ai préféré de Delphine de Vigan, mais la citation me parle énormément.
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Moi qui ne suis pas insomniaque, je suis "soufflé" par ce texte rempli de "révolte douce" (à moins qu'il s'agisse de "douceur révoltée, fatiguée, pas désespérée mais presque). Et puis, cette vision "de l'autre côté des murs", et puis ce côté "radar" balayant tout ce qui vit est emballant.

Merci pour ce moment... Aucun lien avec un quelconque autre remerciement à grand tirage, alors plutôt "Merci pour ces moments", et très bonne... - j'allais écrire "nuit" - journée !
: )

PS : dans un genre radicalement étranger à l'univers des villes, un texte à découvrir si vous ne l'avez pas lu :

http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/waltzing-matilda-viens-valser-matilda-1#fos_comment_312745

Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci à vous pour ce gentil commentaire...sincèrement...
Sinon il m'arrive de dire "bonne nuit" à 9h00 du matin par mégarde, donc pas de problème! Et merci pour le partage, j'ai souvent apprécié les écrits de cette auteure, celui-ci m'avait échappé! A bientôt.

Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
Moi qui suis insomniaque ce texte me parle beaucoup. Les sensations de cet état sont décrites de manière poétique. Très beau texte. Mon vote.
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci beaucoup François d'être une nouvelle fois passé me lire...Du courage pour les insomnies. ..Les auteurs en ont souvent semble-t-il...;-)
Image de Frédéric Bernard
Frédéric Bernard · il y a
+1 Je trouve cette description de l'insomnie intéressante, à la fois poétique et sans concession. Quelqu'un qui ne dort pas assiste effectivement à la mort d'un jour et à la naissance d'un autre. L'idée de renaissance qui apparait à la fin fait l'effet d'une chute qui atténue le caractère mélancolique de l'ensemble. Ce texte m'a donné envie de revoir Fight club, peut-être pour le personnage insomniaque ou les scènes de nuit :-)
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci Athor pour ce passage sur ma page et pour ce gentil commentaire. Je n'ai pas vu Fight club, je vais peut être y remédier. A bientôt.
Image de Marine Azur
Marine Azur · il y a
J' aime beaucoup ! Merci + vote
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Un grand merci Marine. A bientôt.
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
j’éternise l’encre du ciel comme si c’était celle de tes yeux.
à chaque fois tes mots me scrutent me demandent des contes et je me redis que Pierrot et son masque de tristesse est si séduisant ... des mélancolies qui coulent le long du temps sans sommeil ...
une perle Déborah !
mon vote ai je besoin de le préciser ?

Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci Libellaisne, ton commentaire me touche sincèrement. Au plaisir de te lire. ..A bientôt
Image de Nicolas Juliam
Nicolas Juliam · il y a
Hé Deb ! L'insomnie est en ligne... bonne nouvelle. J'aime ce style efficace, poétique, une belle tristesse, sans déguisement littéraire, bref, tu as compris. Et bien sûr que l'on peut se perdre dans l'infidélité textuelle, allons...
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci Nico! Je t'avais dit. ..trop triste! Le monde n'est pas prêt. ..lol A bientôt. ;-)
Image de Nicolas Juliam
Nicolas Juliam · il y a
bon ben vivement la suite de tes textes maintenant avec la nouvelle saison ? Et avec de l'alcool, des clopes et tout le reste (...) bien sûr. Non ?
Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
J'ai un TTC en attente de validation. ..mais bon...
Sinon ton cocktail molotov clope/alcool et surtout tout le reste me donne des idées :-p
A bientôt..

Image de Cajocle
Cajocle · il y a
Mon vote Déborah. C'est un très beau texte.
Victime aussi d'insomnies je vous propose une belote, la causette ...

Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Ah celui-ci, je l'aime doublement !
;-) & :-))

(Il y a plein de nuances, dans le smilage, n'est-ce pas ?)

Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Merci Cajocle! Oui ou un sccrable avec plaisir. :-)
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Sombres insomnies.
Des mots désabusés...
"De l’autre côté des murs, il y en a qui rêvent. Il y en a qui mentent. Qui soupirent. Qui tuent l’ennui, qui enterrent la nuit, qui se perdent ou se consolent dans le corps d’un autre."
Pas forcément, Déborah, pas tous. Certains couples s'aiment d'un Amour vrai, se respectent, prennent soin l'un de l'autre et se sont fidèles aussi bien dans les mots que les gestes.
Comme à chaque fois, ta plume est pleine d'une encre forte émotionnellement. Les mots/maux prennent vie sous tes doigts.
Mon vote, bien sûr :o)

Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
C'est mon côté optimiste ça Izzie....;-) Désabusé, peut être. J'écrirai gai une prochaine fois, je peux le faire. A bientôt. ;-)
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Ce n'était pas un reproche, Déborah. Ecrire noir, je le fais aussi ;o)... Je précise, juste au cas où mais apparemment, tu l'as compris ;o)
Ce que je veux te glisser à l'oreille, c'est : Hé miss, oui, l'amour peut blesser et décevoir mais il faut garder l'espoir de rencontrer, un jour, la bonne personne, celle avec qui on se sent tellement bien que l'on souhaite vieillir ensemble. C'est tout le mal que je te souhaite si tu es célibataire :o)
Oui, à bientôt, Déborah ! :o)

Image de Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Un jour le prince viendra...ou pas....mdr Bisous Izzie. ;-)
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
C'est sûr que si tu attends après le prince charmant, tu peux attendre longtemps mais un homme aimant avec quelques petits défauts sympas (bah oui, les défauts, on ne peut y couper ;o)) tu devrais réussir à trouver :o)
Bizz-bizz ! ;o)

Image de Déborah Locatelli

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Remember

Déborah Locatelli

« Le souvenir se nourrit du regret qui nous enchaîne à ceux que nous ne pouvons plus faire revivre » (Norman Manea)
C’était pourtant un jour comme un autre. Comme des tas... [+]